RĂ©gime pour des cheveux plus sains

Qui suis-je
Robert Maurer
@robertmaurer
SOURCES CONSULTÉES:

wikipedia.org

Auteur et références

Cheveux

Les cheveux sont des cheveux, c'est-Ă -dire des phanères kĂ©ratinisĂ©s (la kĂ©ratine est une protĂ©ine) qui prennent naissance au niveau cornĂ© (l'une des diffĂ©rentes couches) de la peau des mammifères (communĂ©ment appelĂ©e peau) ; les appendices cutanĂ©s sont diffĂ©rents (cheveux, ongles, glandes sudoripares et sĂ©bacĂ©es) et diffèrent les uns des autres par leur structure et leur fonction relatives ; les cheveux, donc les cheveux, sont destinĂ©s Ă  amplifier la perception tactile... mais ils ne sont pas tous pareils ! Il existe deux catĂ©gories distinctes, les poils terminaux (gros et pigmentĂ©s) et les poils polaires (fins et presque incolores) ; les poils sont des poils terminaux qui, s'ils subissent une rĂ©gression (alopĂ©cie), NE DISPARAISSENT PAS (ne tombent pas) mais deviennent beaucoup plus semblables Ă  ceux de la toison (voir calvitie/alopĂ©cie).



Cheveux en bonne santé

Les cheveux font partie du système tĂ©gumentaire (peau). Ils sont dĂ©finis comme des « appendices cutanĂ©s Â» car ils « surgissent Â» (ou plutĂ´t proviennent) de la peau et (tout en reprĂ©sentant des unitĂ©s structurellement indĂ©pendantes) tirent constamment de la nourriture et du feedback de la croissance ou de la dĂ©gĂ©nĂ©rescence.
Le trouble/imperfection qui affecte le plus fréquemment le cuir chevelu est l'alopécie, notamment androgène. Cette condition est indirectement influencée par l'hérédité ; le facteur responsable de la « chute des cheveux » est un dysfonctionnement du métabolisme de la déhydrotestostérone (DHT), un métabolite de la testostérone. En fin de compte, le concept que la testostérone peut être responsable de la calvitie est REJETÉ et nous nous rendons compte que, dans la dégénérescence du cuir chevelu, les éléments suivants peuvent participer : 1. Production excessive de DHT. 2. Absorption excessive de DHT par les récepteurs.
Il s'ensuit que, pour avoir des cheveux sains, il est INDISPENSABLE avant tout d'avoir une certaine dose de chance !
Actuellement, l'alopécie ANDROGÉNIQUE (et non l'alopécie télogène - induite par un ou plusieurs agents stressants tant au niveau psychologique que physique) est évaluée comme une condition irréversible, même si, grâce à la pharmacologie d'avant-garde, avec l'utilisation de certains principes actifs il peut être possible de réduire les temps de dégénérescence (minoxidil et finastéride).
Dans le cas où les cheveux ne sont pas sains, et en tenant pour acquis : a) Une génétique impeccable. b) La possibilité d'utiliser les meilleurs médicaments à usage topique et par voie orale, il conviendrait d'évaluer l'apport nutritionnel dans son ensemble car, étant le cuir chevelu une "partie vivante et intégrante" de l'organisme, il nécessite l'apport de divers molécules indispensables à sa propre croissance et à son maintien.
A terme, un déficit nutritionnel pourrait contribuer à déterminer la prévalence d'une phase dite catagène (dégénérative) par rapport à la phase anagène (pro-structurale) ; l'épuisement et l'amincissement des cheveux sains dus à un défaut alimentaire est clairement visible chez les personnes souffrant de malnutrition, par exemple causée par l'anorexie mentale (AN - trouble alimentaire restrictif), le manque de ressources financières (tiers-monde) ou des syndromes d'abus d'alcool et de drogue .



Vitamines et acides aminés pour des cheveux sains

Il est vrai qu'un cheveu sain est un cheveu nourri, mais contrairement à ce que les « allégations » télévisées peuvent laisser croire, la nutrition du cheveu se fait par l'apport sanguin du cuir chevelu (donc de l'intérieur et non de l'extérieur). Il va de soi que : si l'apport alimentaire est insuffisant, ainsi que tous les autres tissus, même le cuir chevelu pourrait être affecté de manière PROPORTIONNELLE à la gravité de l'état de malnutrition.
Quels sont les nutriments les plus importants pour maintenir des cheveux sains ?


Acides aminés soufrés :


Les acides aminés soufrés (cystine et méthionine) sont de véritables « briques » pour la synthèse de la kératine, la protéine structurelle du cheveu ; sans ces molécules l'anabolisme ne se produit pas et la carence nutritionnelle relative peut déterminer : I) Une diminution de la croissance II) La fragilité III) L'amincissement du cheveu.

Les acides aminés soufrés sont principalement contenus dans les protéines des céréales.


Vitamines:


Les vitamines importantes pour des cheveux sains sont avant tout celles du complexe B et de la vitamine C. Parmi les vitamines du complexe B, nous citons le désormais bien connu acide pantothénique (B5) ; dans le passé, la B5 était appelée « vitamine anti-chute » en raison de son effet protecteur sur le cuir chevelu. Par contre, on sait aujourd'hui que ces résultats ont été trouvés UNIQUEMENT sur le cobaye et NON sur l'homme. Dans l'alimentation, la vitamine B5 est largement répandue dans les produits végétaux et animaux.
La pyridoxine (B6) permet l'utilisation d'acides aminés soufrés par les cheveux et, à certains égards, est "protectrice" de l'alopécie androgénique car elle contrecarre l'action de la 5-alpha-réductase, une enzyme qui convertit la testostérone en DHT (il est plus présents dans les aliments d'origine végétale).
La Biotine (vitamine H) et la Niacine (vitamine PP), dans la synthèse du cheveu, contribuent au métabolisme des graisses et des protéines, et participent au maintien de l'intégrité cutanée du tissu en croissance. Ils se trouvent tous les deux dans la viande et les œufs.
L'acide ascorbique (vitamine C) favorise la synthèse de nombreuses protéines structurelles, donc sa carence pourrait avoir un impact négatif sur la "résistance" de tous les phanères (y compris les ongles). La vitamine C est largement contenue dans les aliments d'origine végétale : notamment dans le piment, le persil et les agrumes.
Au final, il est difficile d'établir quelles vitamines sont les plus importantes et lesquelles sont superflues, par conséquent, de manière générale, il est conseillé de s'en tenir au moins aux rations minimales recommandées afin d'éviter et de prévenir toute forme de carence ou de sous-carence.



Autres facteurs qui affectent la constitution de cheveux sains

Parmi les facteurs nutritionnels qui peuvent compromettre la santé des cheveux, nous ne pouvons pas oublier la résistance à l'insuline. Cette condition de « tolérance altérée au glucose » détermine l'inefficacité fonctionnelle de l'insuline qui, pathologiquement, n'est pas efficacement captée par les récepteurs périphériques et persiste (avec le glucose) dans la circulation sanguine ; La résistance à l'insuline est un ennemi acharné des cheveux sains et contribue au développement de l'alopécie androgénique.
Au contraire, une bonne efficacité préventive sur l'alopécie androgénique féminine a été observée par les phytoestrogènes (par exemple les isoflavones et les comustades, également définis comme des œstrogènes faibles - très différents des STÉROIDDES endogènes) ; on sait que, parmi les diverses manifestations et signes cliniques de la pré-ménopause, se manifestent également fréquemment un amincissement du cuir chevelu et/ou une augmentation de la prédisposition à l'alopécie androgénique. Eh bien, grâce à l'apport de phytoestrogènes (qui interagissent avec l'axe hormonal physiologique) il est possible de réduire ces conséquences désagréables et aussi de nombreux autres symptômes comme les bouffées de chaleur, la peau sèche, les sautes d'humeur, etc. Les phytoestrogènes sont de différentes sortes et se trouvent dans les aliments d'origine végétale. Ce sont de bonnes sources de phytoestrogènes : fruits et légumes rouges et jaunes, légumineuses (en particulier le soja), trèfle rouge etc.




Audio Video RĂ©gime pour des cheveux plus sains
ajouter un commentaire de RĂ©gime pour des cheveux plus sains
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.