close
    search Buscar

    Comment √™tre plus productif : 6 tactiques (+1 fondamental)

    Qui suis-je
    Joe Dispenza
    @joedispenza
    SOURCES CONSULT√ČES:

    wikipedia.org

    Commentaires sur l'article:

    avertissement de contenu

    Aux Espagnols, de comment être plus productif, au fond, ils s'en foutent.

    Comment puis-je savoir?

    Car il y a quelques jours j'ai fait une analyse google sur la fréquence de la question "Comment être plus productif" et certaines de ses principales variantes, comme "augmenter ma productivité", "être plus productif", etc.

    J'ai trouvé la beauté de seulement 140 recherches mensuelles pour "comment être plus productif" et encore moins pour chacune des variantes analysées.



    Si vous pensez que nous sommes 60 millions, ce sont des données étonnamment petites.

    La raison de ce désintérêt est, je crois, psychologique.

    Le mot productivit√© il est en fait associ√©, par la plupart des gens, √† des visions oppressantes de la cha√ģne de montage des ann√©es 60 ou de l'entrep√īt logistique du 21e si√®cle.

    Quand, par contre, c'est exactement le contraire : augmenter la productivité signifie faire plus avec moins d'effort, ce qui nous rend plus libres et nous mène plus facilement au succès.

    Préférez-vous avoir plus de temps pour votre famille et vos loisirs, atteindre la plupart des objectifs que vous vous êtes fixés, obtenir chaque résultat avec moins d'effort, ou être continuellement surchargé d'engagements, avancer avec difficulté et ne jamais avoir une minute de libre ?

    Ou, en d'autres termes, vous pr√©f√©rez √™tre plus productif (pilule rouge) ou moins productif (pilule bleue) ?

    Si vous avez choisi la pilule rouge, lisez mes 6 stratégies préférées pour être plus productif.

    1. Apprenez à dire NON

    Nous sommes tellement bombardés de demandes des autres que ceux qui ne peuvent pas dire non se retrouvent souvent :


    • Surcharge d'engagements qui ne sont pas les v√ītres
    • Coinc√© dans des contextes qu'il ne veut pas
    • En compagnie de gens qui s'en moquent
    • Faire des choses qui ne le concernent pas

    La première règle pour être plus productif est donc précisément apprendre à dire non (découvrez comment faire) à tout ce qui nous fait perdre du temps et de l'énergie sans que cela en vaille la peine.


    Ceux qui n'y parviennent pas se retrouvent √† vivre une vie qui n'est pas la leur, peut-√™tre convaincus qu'ils le font par altruisme ou par bon cŇďur.

    Mais en réalité, c'est presque toujours la peur de la déception et/ou un attachement excessif aux conventions sociales qui nous empêchent de dire non.

    Apprendre à le faire donc, en plus de libérer beaucoup de temps pour votre productivité, cela vous rendra plus mature et indépendant.

    2. Pratiquez le minimalisme numérique

    Si, d'un c√īt√©, il existe des applications de productivit√© vraiment utiles, de l'autre, les services de messagerie, sociaux et de messagerie nous envelopper d'une bulle de bruit num√©rique qui nous distrait sans rel√Ęche.

    L'effet net, pour la plupart des gens, est absolument négatif.

    Beaucoup, en effet, ne sont plus en mesure de faire quoi que ce soit sans s'interrompre constamment pour consulter l'e-mail ou l'un de leurs nombreux profils sociaux, de sorte que ils ne sont jamais vraiment concentrés sur ce qu'ils font.

    La solution?

    Des actions simples telles que garder le téléphone presque toujours éteint ou aussi loin que possible (vous verrez, rien ne se passe), ou consulter ses e-mails et les réseaux sociaux uniquement à des heures fixes, peuvent vous être d'une grande aide.


    Mais si vous cherchez des moyens de maximiser votre productivité, je vous recommande de supprimer intentionnellement et radicalement tout le bruit numérique qui vous entoure.

    3. Utiliser la matrice d'Eisenhower

    Être productif, comme nous l'avons déjà vu avec les deux premières règles, c'est d'abord se consacrer à ce qui compte vraiment.


    Mais comment savoir ce qui compte vraiment ?

    Si vous n'analysez pas ce que vous faites de manière structurée, il y a le risque d'utiliser votre temps un peu au hasard, de ne pas vous occuper de ce qui est important, mais de ce que vous avez devant vous à ce moment-là.

    Arrêtez-vous ensuite, de temps en temps, pour évaluer ce que vous faites, à l'aide de la matrice d'Eisenhower : un système qui, en croisant les paramètres d'urgence et d'importance, vous indique toujours exactement ce que ça vaut vraiment que vous vous consacrez.

    4. Utilisez les listes de t√Ęches

    Une liste de t√Ęches est simplement une liste de t√Ęches que vous devez effectuer.

    Je recommande de l'utiliser pour planifier votre journée, comme cela se fait avec la méthode Ivy Lee.

    Mais vous pouvez aussi construire liste de choses à faire couvrant des périodes plus longues.

    Les listes de t√Ęches vous aident √† √™tre plus productif car, lorsque vous les faites, vous √™tes oblig√© d'identifier clairement trois √©l√©ments cl√©s :

    • Ce que tu as √† faire
    • Quand tu dois le faire
    • Pourquoi devez-vous le faire

    D√©finir exactement ces √©l√©ments agit comme votre boussole tout au long de la journ√©e, vous permettant de consacrer votre temps et votre √©nergie l√† o√Ļ vous en avez besoin.


    Gr√Ęce √† la liste des choses √† faire, vous vous r√©veillerez en sachant quoi faire et vous vous coucherez en v√©rifiant si vous l'avez fait.


    Vous n'avez aucune idée à quel point ce rituel aide à éliminer l'anxiété et le stress qui surviennent lorsque nous avons l'impression de tourner.

    D'autant plus qu'une liste de bonnes choses à faire est, parmi les différentes stratégies de productivité, celle qui présente le meilleur rapport simplicité/efficacité.

    Vous le faites en quelques minutes et cela vous donne des résultats vraiment remarquables.

    5. Essayez la technique Pomodoro

    Tout comme la to do list, la technique de la tomate est d'une simplicité désarmante.

    Achetez simplement une tomate à cuire, puis divisez chaque activité que vous devez faire en fractions de 25 minutes de travail en alternance avec une pause de 5 minutes.

    L'id√©e est un peu la m√™me que celle utilis√©e dans l'entra√ģnement par intervalles √† haute intensit√© : de nombreux cycles consistant en une phase de travail intense suivie d'une courte p√©riode de repos et de r√©cup√©ration.

    La technique de la tomate :

    • Elle vous oblige √† planifier votre temps avec pr√©cision : chaque activit√© doit en effet √™tre d√©compos√©e en p√©riodes toutes √©gales les unes aux autres.
    • Augmentez votre niveau de concentration pendant que vous travaillez : pr√©cis√©ment parce que vous savez que la pause viendra et que dans les 25 minutes de travail, vous devez donner le meilleur de vous-m√™me
    • Il permet de suivre facilement combien vous produisez r√©ellement : il est ais√©, c'est-√†-dire, pour chaque tomate, de comprendre si vous √™tes rentr√© ou non au moment o√Ļ vous deviez le faire.

    Oui, il arrive souvent que vous restiez assis à votre bureau pendant des heures et que vous vous réveilliez ensuite avec le sentiment de n'avoir rien fait, la technique de la tomate va révolutionner votre productivité avec son maintien ponctuel et constant "sur la bonne voie".

    6. Organiser et rendre agréable l'espace dans lequel vous travaillez

    Un environnement de travail désordonné vous fait non seulement perdre beaucoup de temps, mais vous donne également des sentiments négatifs.

    Comment être productif quand ce dont vous avez besoin n'est jamais à portée de main ?

    Comment tirer le meilleur parti de votre cr√©ativit√© et de votre √©nergie lorsque vous ne vous sentez pas √† l'aise l√† o√Ļ vous √™tes ?

    Comme le soutient Marie Kondo dans son célèbre livre "Le pouvoir magique du rangement", l'ordre et la propreté extérieure se reflètent également dans le réorganisation et réorganisation de nous-mêmes, de notre esprit, de notre expérience émotionnelle.

    Une fois que nous nous débarrassons de tout le superflu, nous sommes plus légers, plus essentiels, et donc aussi plus productifs.

    Vous savez quand vous commencez à réparer quelque chose et que vous devez constamment vous interrompre pour aller chercher un autre outil ou pour chercher une vis qui a disparu au milieu du bazar ?

    Ici, la même chose se produit lorsque vous étudiez et travaillez, si vous n'avez pas d'abord organisé l'espace dans lequel vous le faites correctement.

    Planifiez et préparez tout ce dont vous avez besoin et supprimez tout le reste - votre productivité montera en flèche.

    Conclusions sur la façon d'être plus productif.

    Eh bien, m√™me avant de mettre en Ňďuvre une strat√©gie ou une tactique, pour √™tre productif, vous devez le vouloir.

    Est-ce que tu le veux? Je veux dire vraiment?

    Parce que c'est souvent le problème : en partie parce qu'on nous a appris à considérer la productivité comme une valeur négative, en partie parce que nous ne sommes pas toujours pleinement convaincus et motivés par ce que nous faisons, la vérité est que nous nous vautrons souvent en combinant peu.

    Je vois des étudiants qui, à chaque page tournée, passent une minute sur leur portable et une minute à regarder par la fenêtre.

    Je rencontre des employés et des managers qui, peu importe le temps qu'il leur reste pour faire quelque chose, le terminent toujours à la dernière seconde (découvrez pourquoi dans l'article sur la loi de Parkinson).

    Je vais dans des bureaux et des magasins o√Ļ l'inefficacit√© et le scazzo sont palpables dans chaque mouvement de ceux qui les g√®rent.

    Mais ce n'est pas ce qu'ils font qui les rend malheureux et les frustre‚Ķ. C'est le fait qu'ils le font avec effort et lenteur plut√īt qu'avec √©lan et l√©g√®ret√©.

    Essayez alors, ne serait-ce que pour une semaine, √™tre productif. 

    Ressentez le frisson de ne pas vous entra√ģner au milieu de vos engagements, mais de les attaquer de mani√®re d√©cisive √† travers les tactiques que je vous ai dites.

    Vous constaterez que, loin de vous faire sentir occupé ou esclave de ce que vous faites, être plus productif vous donne du temps, de l'énergie, de la sérénité et de la confiance en soi.

    ajouter un commentaire depuis Comment √™tre plus productif : 6 tactiques (+1 fondamental)
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.