Développé couché avec haltères


Synonymes

L'exercice de développé couché avec haltères est également connu sous le nom de développé couché, développé couché, développé couché, développé couché plat

Type d'exercice

Le développé couché avec haltères est un exercice de base

variantes

  • développé couché plat avec haltères

Développé couché avec haltères : exécution

La position de départ voit l'athlète allongé sur le dos sur un banc plat avec les fesses, le haut du dos, les omoplates et la nuque toujours en contact avec lui et avec les pieds fermement appuyés au sol verticalement en dessous ou derrière les genoux, mais jamais en de face. Les hanches sont en abduction et les membres inférieurs poussent sur le sol de manière équilibrée pour assurer la stabilité de la position. Les fléchisseurs de la colonne vertébrale sont en position d'allongement, mais en contraction isométrique, tandis que les extenseurs sont en raccourcissement ; les deux fonctionnent en équilibre pour assurer la continuité entre les membres inférieurs et supérieurs. Les omoplates sont en adduction, ni enfoncées ni élevées. Celle qui vient d'être décrite n'est autre que la position de force du dos, il est donc parfaitement normal qu'au niveau de la lordose lombaire physiologique, il n'y ait pas de contact avec le banc. Les bras sont droits, les épaules plus ou moins fléchies, avec un maximum de 90° (bras perpendiculaires au sol) et le manche de la barre est toujours couché avec le pouce. La distance entre les mains peut varier de quelques cm plus large que la distance entre les épaules, jusqu'à 81 cm (limite maximale autorisée dans les compétitions de dynamophilie). Comme la distance entre les mains varie, un degré différent de flexion de l'épaule et un positionnement spatial différent de la barre correspondent. La position de départ avec une prise relativement serrée voit donc l'athlète avec les épaules légèrement moins fléchies dans le plan sagittal et la barre sur le haut de l'abdomen / le bas de la poitrine, par rapport à la position de départ avec une prise plus large dans laquelle les épaules peuvent atteindre un degré de flexion dans le plan sagittal proche de 90° positionnant ainsi la barre sur la partie supérieure du pectoral. Sur le plan transversal, cependant, à mesure que la prise s'élargit, le degré de flexion transversale de l'épaule est réduit et vice versa. L'exécution consiste à abaisser la barre dans le plan vertical jusqu'à ce qu'elle soit en contact avec la poitrine. Ce mouvement doit tracer un segment de droite exactement perpendiculaire au banc. A la fin de la descente avec haltères, en vue latérale l'avant-bras doit être perpendiculaire au sol. À ce stade, l'athlète pousse la barre vers le haut en lui faisant retracer la trajectoire exacte qu'il a tracée lors de la descente, jusqu'à ce qu'il revienne à la position de départ.





Muscles impliqués dans l'exercice développé couché à la barre

Groupe 0


  • Grand plastron
  • deltoïde antérieur
  • Coracobrachiale
  • Biceps brachial (faible)
action
Flexion transversale de l'épaule

Groupe 1


  • Bracelet triceps
  • Anconée
action
Rallonge de coude
Audio Video Développé couché avec haltères
ajouter un commentaire de Développé couché avec haltères
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.