Comment savoir quand le moment est venu de changer de cap ?

Nous devons toujours aller de l'avant. Ne jamais reculer, même pas pour prendre de l'élan, il faut faire un effort. Abandonner est un échec. Si la vie ne s'arrête pas, vous ne devriez pas non plus. Vous devez toujours aspirer à quelque chose de plus. Ces croyances et d'autres font partie de notre culture. Nous les avons entendues dans notre enfance, elles nous ont été répétées dans notre adolescence, et quand nous pouvons enfin prendre les rênes de notre vie, elles deviennent notre boussole. la clé du succès est la persévérancemais c'est aussi la clé de l'échec. Et dans la plupart des cas, la frontière entre l'entêtement et la cohérence est très mince. Quand on est martelé depuis des années par l'idée qu'il faut rester ferme dans son objectif et quand on est trop impliqué émotionnellement, il est difficile de déterminer quand il est temps de partir, de s'arrêter et de changer de cap. Le fait est que même une retraite stratégique peut parfois être une victoire.

Trois phénomènes psychologiques qui nous empêchent d'abandonner un navire en perdition

1. Renforcement intermittent. Le renforcement intermittent produit une forte d√©pendance. Fondamentalement, c'est une alternance de situations positives et n√©gatives, de r√©ussites et d'√©checs, de d√©sespoir et d'espoir. Cette situation est tr√®s courante dans les relations, surtout lorsqu'une personne se comporte violemment, mais essaie ensuite de s'excuser avec un cadeau ou un d√ģner romantique. De cette fa√ßon, la victime re√ßoit un renforcement positif intermittent qui l'emp√™che de mettre fin √† la relation car, en r√©alit√©, elle n'est pas enti√®rement n√©gative. Ainsi, cette personne restera impliqu√©e dans une relation qui la blesse, ou continuera √† poursuivre un objectif m√™me s'il n'y a aucun signe de progr√®s.
2. Les co√Ľts √©chou√©s. C'est une erreur que les √©conomistes et les entrepreneurs connaissent tr√®s bien, m√™me si elle se produit dans tous les aspects de notre vie, pas seulement dans les affaires. Les co√Ľts irr√©cup√©rables font r√©f√©rence √† notre tendance √† continuer d'investir du temps et des efforts, simplement parce que nous ne voulons pas gaspiller le temps et les efforts que nous avons investis jusqu'√† pr√©sent. Dit ainsi cela peut sembler une contradiction, c'est comme si on continuait √† mettre du grain dans un sac dont on sait qu'il a un trou, c'est le cas typique d'un couple qui veut sauver son mariage uniquement parce qu'il a √©t√© mari√©s depuis vingt ans, non pas parce qu'ils ont un int√©r√™t commun ou une bonne raison d'avancer ensemble. Une fois que nous avons investi nos ressources dans un projet, une fois que nous avons √©tabli un lien affectif, il nous est difficile de partir car c'est comme reconna√ģtre que nous avons √©chou√©.
3. La peur de l'incertitude. S'il y a une chose que la plupart des gens trouvent difficile √† g√©rer, c'est l'incertitude. Ne pas savoir ce qui va se passer, ne pas pouvoir pr√©voir les cons√©quences g√©n√©r√©es par une forte anxi√©t√©, peur et frustration. Comme il nous est tr√®s difficile de g√©rer ces sentiments, nous pr√©f√©rons souvent ¬ę le mal connu au bien √† savoir ¬Ľ et pensons que ¬ę mieux vaut un Ňďuf aujourd'hui qu'une poule demain ¬Ľ. La peur de l'incertitude nous paralyse et nous maintient donc li√©s √† des projets ou des relations qui ne fonctionnent plus, qui n'ont aucune perspective d'avenir et nous rendent malheureux. Et abandonner quelque chose que nous connaissons peut signifier un √©norme acte de confiance, un saut dans un avenir qui nous est inconnu, avec les cons√©quences √©motionnelles que cela entra√ģne.

Spéciation : quand le changement est une question de vie ou de mort

Les p√©riodes de sp√©ciation culturelle ont lieu de mani√®re cyclique, un concept qui vient de la biologie et signifie qu'un changement a lieu dans l'esp√®ce. En pratique, il existe une esp√®ce m√®re d'o√Ļ na√ģt une nouvelle esp√®ce. Cependant, cela ne se produit pas seulement entre les plantes et les animaux, mais aussi au niveau culturel, mais dans ce cas, la p√©riode de changement est g√©n√©ralement beaucoup plus courte, elle ne prend pas des si√®cles.Dans le processus de sp√©ciation culturelle, il existe un certain nombre de personnes qui s'√©loignent de l'esp√®ce m√®re √† la recherche de quelque chose de nouveau. Qu'entend-on par esp√®ce m√®re? Rien que notre cercle de connaissances, les m√©dias d'information, l'√Čtat et, en g√©n√©ral, tout le syst√®me pr√©√©tabli dans lequel nous sommes n√©s et avons grandi. Cependant, √† un moment donn√© de notre voyage, le monde peut devenir un espace trop √©troit. , cela nous serre de la m√™me mani√®re que les chaussures le faisaient quand nous √©tions jeunes. A ce moment nous avons compris que la solution √©tait de changer de chaussures, nous savions que nous ne pouvions pas r√©duire nos pieds et, prendre des antalgiques pour soulager la douleur √©tait inutile car ce ne serait qu'une solution temporaire. Nous avons simplement chang√© nos chaussures, cependant, quand il s'agit de notre vie, nous optons souvent pour les solutions les plus disparates, car la fa√ßon la plus simple nous fait peur. S'√©loigner de l'esp√®ce m√®re implique de s'engager dans un nouveau chemin sur lequel on ne sait pas ce que l'on va rencontrer. C'est pourquoi beaucoup de gens d√©cident de s'en tenir aux traditions, de suivre de vieilles habitudes et de rester dans leur zone de confort, o√Ļ ils se croient ¬ę en s√©curit√© ¬Ľ. les esp√®ces m√®res ne les satisferont pas mais leur feront consommer de plus en plus d'√©nergie et, finalement, elles finiront par √™tre √©puis√©es et frustr√©es. Alors, ils d√©cident de changer de cap, abandonnant ce qu'ils avaient construit, se d√©barrassant des certitudes en achetant un billet vers l'inconnu.

Les signes indubitables qu'il est temps de changer

- Insatisfaction. Si ce que vous faites ne vous satisfait plus comme avant, si vous ne ressentez plus le même plaisir et que la motivation a diminué ou a presque complètement disparu, il est peut-être temps de repenser vos objectifs. Il est normal d'avoir besoin de nouveaux stimuli, il n'y a donc rien de mal à changer vos objectifs.
- L'épuisement. S'efforcer est positif et récolter les fruits après avoir travaillé dur est très réconfortant, mais tout dans la vie doit être mis en perspective. Est-ce que cela en vaut vraiment la peine ? Si la réponse est non, vous devriez peut-être chercher ailleurs. N'essayez pas de suivre le chemin facile, mais le chemin qui vous motive vraiment et vous apporte plus de satisfaction émotionnelle.
- Perte de sens. Si un jour vous vous r√©veillez, regardez autour de vous et vous demandez ce que vous faites l√†, c'est parce que ce r√™ve n'est plus le v√ītre, il a perdu son sens. C'est parfaitement compr√©hensible, car avec le temps, on change. Ce qui est incompr√©hensible, c'est que vous continuiez √† poursuivre un objectif qui n'a aucun sens pour vous.
- Les √©motions n√©gatives. De temps en temps, il est conseill√© de faire le point sur les √©motions v√©cues. Si √† un moment de votre vie votre travail ou votre relation commence √† g√©n√©rer plus d'√©motions n√©gatives que positives, s'il vous cr√©e plus de probl√®mes qu'il n'en r√©sout, c'est parce que le moment est venu de changer. Prenez du recul, essayez d'adopter une position objective et √©valuez o√Ļ vous en √™tes, jusqu'o√Ļ il vous reste √† parcourir et, surtout, si cela vaut la peine de continuer dans cette voie. Peut-√™tre trouverez-vous qu'il vaut mieux changer de cap.
  • 15
ajouter un commentaire de Comment savoir quand le moment est venu de changer de cap ?
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.