Les nouveaux soins de médecine esthétique pour perdre du poids et un corps tonique

    Les nouveaux soins de médecine esthétique pour perdre du poids et un corps tonique

    Sculptez les muscles, brûlez les graisses, raffermissez la peau, éliminez la cellulite. Ce sont les objectifs que vous pouvez vous fixer, afin de ne pas succomber à la tension pandémique et aussi de penser un peu à vous. Une pincée d'égoïsme sain ne fait pas de mal et, si la réglementation anticovid le permet, c'est toujours l'occasion de s'en offrir un "Câlin" par le docteur esthétique qui, avec son éventail de traitements mini-invasifs, vous proposera celui qui convient le mieux à vos imperfections et, pourquoi pas, à votre portefeuille.



    Sotto questo aspetto il momento è buono: “pacchetti” offerti a prezzi superscontati e grande flessibilità di orari da entrambe le parti: sia sul fronte medico sia su quello privato, visto che lavorare a casa in modalità smartworking ti consente di gestire al meglio il tempo libre. Voulez-vous savoir ce qui bouillonne dans le pot magique de la beauté ?

    Les nouveautés sont nombreuses car la médecine esthétique ne s'arrête jamais, même au temps du Coronavirus. Et il y a un grand désir de guérir et de se réconcilier avec le miroir, malgré les catastrophes. Voici donc un focus sur nouveaux soins du corps high-tech, dont certaines présentées au Congrès organisé en octobre par l'École de médecine esthétique Agorà de Milan.


    • Combattre le relâchement cutané


    Elle est appelée Endymed et représente la dernière frontière de la radiofréquence, capable d'assurer une peau ferme et lisse. Permet un modelage du corps ciblé sur les zones qui ont tendance à se détendre au fil des années, comme les bras (définis comme « ailes de chauve-souris » ou « bec de pélican » précisément parce qu'ils forment une poche en cuir sous le bras), l'intérieur des cuisses, l'abdomen, la culotte de cheval ou la « boucle qui se forme au-dessus du genou.


    «La technologie Endymed utilise le radiofréquence fractionnaire qui, grâce à un effet thermique puissant mais contrôlé, régénère les fibres de collagène du derme", explique le médecin Stefania Enginoli, médecin esthétique à Milan. « L'adjectif fractionnaire fait référence au fait que le faisceau d'ondes n'est pas uniforme, mais il se décompose en de nombreux microcônes qui frappent la peau en damier : un oui et un non. Ainsi les zones touchées par la chaleur (qui sur la peau est de 40°C mais atteint également 52°C à l'intérieur) sont alternées avec des zones non abîmées, qui agissent comme une « réserve biologique » pour la réparation des tissus ».


    Endymed utilise deux pièces à main : la première dispose de six distributeurs de radiofréquences, pour répartir uniformément l'énergie thermique et recréer un champ électromagnétique tridimensionnel. Passé sur la zone à traiter, il permet un resurfaçage superficiel de l'épiderme, qui s'étire grâce à la contraction des fibres élastiques. La deuxième pièce à main, en revanche, a une action plus forte. En plus de délivrer une radiofréquence fractionnée, il cache 25 micro-aiguilles plaquées or qui pénètrent rythmiquement la peau à une profondeur de 3,5 mm. Le tout sans douleur car la transition est si rapide qu'elle ne se fait pas sentir.

    «La fonction de micro-aiguilles elle est double : d'une part l'or agit comme conducteur d'ondes électromagnétiques, d'autre part il stimule le derme grâce au microneedling », précise Enginoli. « La combinaison des deux actions, physique et mécanique, active le métabolisme cutané et le raffermissement de toutes les zones lâches ».


    Le coût va de 200 à 500 €.


    • Élimine les accumulations de graisse

    Il était une fois la liposuccion à l'ancienne, qui utilisait de grosses canules d'aspiration : alors qu'elles "aspiraient" violemment la graisse, elles cassaient les vaisseaux et les capillaires, provoquant des hématomes et des gonflements postopératoires qui duraient 3 à 4 semaines. Dans le signe de mini-invasive, le liposuccion basse pression.

    De quoi s'agit-il? "Tout d'abord, on utilise des canules très fines, de 2,5 mm de diamètre au lieu de 4 mm", répond le professeur Sergio Noviello, spécialiste en microchirurgie et directeur de Milano Estetica. "Pour réduire les traumatismes, la pression avec laquelle le tissu adipeux est aspiré est réduite de moitié (une atmosphère au lieu de deux), tandis que la pointe des canules cache huit ou dix minuscules trous, brevetés pour aspirer les adipocytes à 360 degrés au lieu d'un seul trou. Une astuce pour acquérir plus de graisse en moins de pas, en réduisant les mouvements mécaniques de « va-et-vient » des canules, qui traumatisent les structures autour du coussinet adipeux ».


    De plus, avant et après aspiration, une canule très fine à embout vibrant est déployée, dont les oscillations cassent les pousses fibreuses et rendent le tissu traité plus homogène. Cela permet d'éviter les irrégularités cutanées voire les dépressions (véritables « trous ») laissées par les anciennes techniques de liposuccion.

    «Réalisé en anesthésie locale avec sédation légère, la « lipo » basse pression est une méthode ambulatoire sans risque », poursuit le Pr Noviello. « Il permet d'aspirer jusqu'à deux litres de graisse des fesses, des hanches, des cuisses, du ventre et du double menton. Le cours est facile : dix jours de gaine élastique (pour le ventre) ou de bas de contention graduée (pour les jambes) au lieu d'un mois. Et la joie de voir immédiatement la silhouette remodelée ».


    Le coût? A partir de 3000 €.


    • Raffermissez-vous avec la gym passive

    Renforcement musculaire et remodelage corporel en seulement 25 minutes. Un objectif qui peut être atteint même sans entrer dans la salle de musculation. Grâce à Schwarzy, la nouvelle machine pour montrer la "tortue" et avoir des biceps et triceps haute définition, également utilisée par les champions sportifs du calibre de Filippo Magnini.

    Comment ça marche? « Grâce à la technologie FMS (Focused Magnetic Stimulation), une stimulation magnétique de haute intensité centrée sur les muscles », explique le Dr. Paul Bonan, responsable du service de dermatologie et dermoschirurgie laser à la Villa Donatello à Florence. « Les stimuli électriques produits par le champ magnétique produisent une contraction « supra-maximale », c'est-à-dire plus élevée que celle qui peut être atteinte sous stress même par les amateurs de musculation. Une surcontraction, en somme, qui se maintient jusqu'à 4-5 secondes, contre la seconde de la contraction volontaire ».

    La séance implique l'application de deux pièces à main sur l'abdomen, les fesses, les cuisses ou les bras. Le traitement est indolore car aucun courant électrique ne traverse la peau.


    « Six programmes peuvent être définis selon vos besoins, poursuit le Dr Bonan. « Par exemple, si une personne est déjà formée, je vais travailler sur les fibres blanches qui se contractent plus mais moins longtemps. En cas d'hypotonie musculaire, en revanche, je commencerai à travailler sur les fibres rouges, impliquées dans un effort moins aigu mais plus prolongé. Tout cela, avec un engagement passif d'environ 20.000 XNUMX contractions par séance ».

    Le mérite de Schwarzy est qu'en "pompant" la masse maigre, il est capable de réduire indirectement la masse grasse aussi, pour un coût de 150 € par soin.



    Élimine la cellulite grâce au massage des sphères rotatives

    Elle est appelée Endosphères et il diffère des autres soins anti-cellulite car il ne travaille pas seulement sur l'imperfection, mais sur ses causes. Il combat de l'intérieur la cellulite, les peaux lâches ou « matelassées » car il réactive énergétiquement toute la circulation veineuse et lymphatique.

    « La pièce à main spéciale, qui permet de travailler sur l'ensemble du corps, exerce une « microvibration compressive » qui combat la stase veineuse et lymphatique, en éliminant les liquides et les toxines », explique le professeur Pierantonio Bacci, professeur de phlébologie et de médecine esthétique à l'Université de Sienne. « La pièce à main, en effet, est composée d'un cylindre qui tourne sur lui-même et qui est équipé de 55 sphères en silicone disposées en « nid d'abeille ». Vibrantes à fréquence variable, ces sphères génèrent un massage rythmé et pulsé, avec cinq actions synergiques : drainage, amélioration de la microcirculation grâce à une véritable gymnastique vasculaire, déstockage des graisses, tonification des muscles et des tissus, ainsi que réduction des fameuses " Zeste d'orange "".

    Un soin « multitâches » qui, grâce à l'action oscillatoire des sphères, donne d'excellents résultats dès la première séance.

    Chaque séance cela prend environ 45 minutes et coûte 80 €: donne des effets immédiats et la sensation de mettre des ailes sur les jambes. Des résultats vraiment surprenants, qui ont obtenu une reconnaissance internationale et qui découlent de l'inventivité d'une famille abruzzaise (de Montesilvano) avec la passion de la bio-ingénierie, transmise de père en fils. Gianluca Cavalletti, directeur général de Phoenix Group, a en effet conçu un système de compression des tissus qui exploite la résistance active des muscles. L'idée qui l'a guidé était de créer quelque chose d'alternative aux techniques traditionnelles de dermoaspiration qui, en « suçant » et en tirant la peau, sont traumatisantes pour les vaisseaux veineux et lymphatiques, laissant des contusions et des capillaires brisés. Le "cylindre" breveté par lui, en revanche, est un miracle d'efficacité et d'une grande délicatesse.



    ajouter un commentaire de Les nouveaux soins de médecine esthétique pour perdre du poids et un corps tonique
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.

    End of content

    No more pages to load