close
    search Buscar

    Connais toi

    Qui suis-je
    Joe Dispenza
    @joedispenza
    SOURCES CONSULT√ČES:

    wikipedia.org

    Commentaires sur l'article:

    avertissement de contenu

    La prise de conscience de ce que nous sommes (et de ce que nous ne sommes pas) est la clé pour reprendre confiance en nous. Connaissez-vous vous-même et il n'y a pas de défi que vous ne pourrez pas relever.

    "Une vie sans recherche ne vaut pas la peine d'être vécue."

    Socrate.

    GnŇćthi saut√≥n : connais-toi toi-m√™me. C'est l'inscription qui ressortait sur le pronaos du temple du dieu Apollon √† Delphes et qui a influenc√© pendant des si√®cles les penseurs les plus importants de la culture occidentale : de Socrate √† Platon, de Sant'Agostino √† Kant.



    Si vous avez √©tudi√© la philosophie, ce n'est peut-√™tre pas la premi√®re fois que vous lisez cette exhortation delphique, mais √™tes-vous s√Ľr d'en conna√ģtre le v√©ritable sens ? Comprendre cela pourrait √™tre la cl√© pour regagner confiance en vous et d√©clencher ce changement que vous attendiez depuis trop longtemps. La connaissance est la graine √† partir de laquelle notre croissance personnelle germe.

    Se connaitre. Ne sois pas idiot. Lisez maintenant.

    Que signifie l'expression ¬ę Connais-toi toi-m√™me ¬Ľ ?

    Gurus, guretti et para-gurus nous poussent √† d√©couvrir le potentiel en nous, √† investiguer l'unicit√© qui nous distingue et √† cultiver nos forces. Fondamentalement, si nous apprenons √† reconna√ģtre la beaut√© qui r√©side dans notre √Ęme et la n√ītre dans notre esprit estime ne peut qu'en profiter, non? Peut-√™tre, mais ce n'est pas le vrai sens de la phrase "connais-toi toi-m√™me":

    Dans la Gr√®ce antique, gnŇćthi seaut√≥n √©tait avant tout un appel √† conna√ģtre et √† reconna√ģtre ses propres limites. Comme Hom√®re lui-m√™me l'a √©crit dans l'Iliade, le dieu Apollon, √† qui √©tait d√©di√© le temple de Delphes, consid√©rait les hommes :


    "Les misérables mortels qui, comme les feuilles, s'épanouissent maintenant dans toute leur splendeur, mangeant les fruits des champs, languissent et meurent."

    Iliade (463, 466-XNUMX).


    ¬ę Connais-toi toi-m√™me ¬Ľ signifiait donc prendre conscience de sa propre fragilit√© et de son imperfection.

    Tuez Andr√©, une bouteille d'estime de soi que je ne vous dis pas ! Mais ce ¬ę gnorri santon ¬Ľ n'√©tait pas cens√© √™tre la cl√© de vo√Ľte qui me permettrait de reprendre confiance en moi ?

    L'importance de nos limites

    Nous vivons dans une soci√©t√© o√Ļ la fragilit√© et les limites sont diabolis√©es et encore plus souvent ignor√©es. Aujourd'hui, l'homme qui r√©ussit est celui qui n'a pas de limites, un dieu moderne. Pensez au film, par exemple Sans limite:


    lien vers la vidéo

    "Avant j'√©tais aveugle, maintenant je voyais". Oui, bien s√Ľr, le film veut v√©hiculer une sorte de morale, surtout dans la partie finale, mais ce qui excite le spectateur, c'est l'apoth√©ose d'une existence sans limites (beaux v√™tements, penthouses √† 12 millions de dollars, voitures de sport, etc.). N'est-ce pas peut-√™tre le r√™ve cach√© de chacun de nous de pouvoir avoir un "pilule magique¬ę Cela nous permet de transformer instantan√©ment notre vie ? Tout serait enfin facile : pas de limites, pas d'efforts, pas d'inconfort.

    Le mot de passe est donc de nier toutes nos limitations, de les annuler, √©ventuellement en utilisant une solution de ¬ę fast-food ¬Ľ : rapide, imm√©diate, sans engagement. Nous sommes aveugl√©s par l'envie d'atteindre le fameux "saut quantique¬Ľ, mais seulement √† condition que vous puissiez prendre quelques raccourcis. Personne n'a plus le temps d'approfondir sa connaissance d'eux-m√™mes, en suivant les anciens pr√©ceptes de la philosophie grecque, encore moins d'explorer ses propres limites. Mieux vaut enterrer nos imperfections ennuyeuses avec quelques selfies dans un club ou un endroit branch√©.


    Mais la vérité est que nous ne pouvons pas enterrer nos ombres. Ils y restent, voire grossissent quand il commence à faire noir (quand la vie se complique). La seule façon d'y faire face est de les mettre en lumière. Ce faisant, les ombres disparaissent et laissent place à ces traits de notre personnalité dont nous ignorions l'existence. Pour cette raison, les limites sont si importantes : ce n'est que lorsque nous décidons d'enquêter et de les affronter que nous pouvons découvrir notre véritable essence.


    "Ce n'est qu'après avoir accepté nos limites que nous pouvons les surmonter."

    Brendan François.

    Oui André, mais comment ? Je ne suis pas un philosophe grec ! Et je n'ai certainement pas tout son temps pour me gratter le poignet et faire ces investigations sur mon moi profond, mes limites et diverses conneries !

    Un moyen simple de se conna√ģtre (et ses limites)

    Je tiens un quotidien depuis plusieurs ann√©es maintenant journal intime. Je vous ai d√©j√† √©crit par le pass√© quels sont les multiples bienfaits de cette habitude et je ne compte pas m'y attarder dans ce post. Cependant, il y a une section de mon journal dont je ne vous ai pas encore parl√© et qui m'a √©t√© particuli√®rement utile : le Liste noire.

    Cette "liste noire" n'est rien de plus qu'une liste des difficultés, des limites et des erreurs qui ont caractérisé mes journées au cours des 7 dernières années. Je peux vous assurer que c'est une très longue liste. Pourtant, le peupler chaque jour m'a été d'une grande aide. Les raisons sont différentes :


    • j'ai vid√© mon esprit. Dans de nombreux articles, je vous ai sugg√©r√© de vous concentrer sur les aspects positifs de votre vie et non sur les aspects n√©gatifs. M√™me tenir une ¬ę liste noire ¬Ľ peut sembler contradictoire. La v√©rit√© est que notre cerveau nous fait souvent revivre les √©pisodes n√©gatifs qui ont marqu√© nos jours. Nous nous retrouvons donc √† repenser cette discussion, cette erreur que nous avons commise, cette situation embarrassante. Mettre ces √©pisodes par √©crit nous les fait sortir de la t√™te et permet de les retravailler. Se souvenir du mod√®le ERE? La liste noire vous aide √† distinguer clairement les √©v√©nements, les r√©actions et les √©motions.
    • j'ai trouv√© des erreurs r√©currentes. Lorsque, pendant des semaines, vous vous retrouvez √† √©crire, chaque jour, que vous remettez √† plus tard cet engagement important, √† un moment donn√©, vous soup√ßonnez que vous avez un l√©ger probl√®me de procrastination. C'est gr√Ęce √† ma Black List que j'ai pris le report de front, √©tudiant et d√©veloppant les meilleures strat√©gies que l'on peut trouver aujourd'hui dans D√©but! Le guide anti-procrastination.
    • J'ai renforc√© mon estime de moi. Pendant tout l'article, j'ai essay√© de vous convaincre qu'enqu√™ter sur vos limites peut vous aider √† reprendre confiance en vous, et pour ce faire, je me suis impliqu√© dans d'anciennes phrases delphiques, des films hollywoodiens et des m√©taphores √©tranges de l'ombre. √Ä la fin de la foire, de mon point de vue, gnŇćthi seaut√≥n ne signifie rien de plus que d'observer ses limites de pr√®s, d'accepter le d√©fi qu'ils nous lancent et de le gagner avec toute la d√©termination que nous avons dans notre corps. Et c'est l'√©lixir d'estime de soi le plus puissant que je connaisse.

    ¬ę Si vous ne connaissez ni l'ennemi ni vous-m√™me, chaque bataille signifiera pour vous une d√©faite certaine. Si vous ne connaissez pas l'ennemi mais que vous vous connaissez vous-m√™me, vos chances de victoire seront √©gales √† celles de d√©faite. Si vous connaissez l'ennemi e connais toi, pas m√™me dans cent batailles tu ne te retrouveras en danger."


    Sun Tzu.

    Avant de vous dire au revoir, si je ne me trompe pas la semaine dernière je vous ai fait une promesse...

    ajouter un commentaire de Connais toi
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.