Compétences non cognitives : de quoi s'agit-il ?

Compétences non cognitives : de quoi s'agit-il ?

Les compétences non cognitives seront fondamentales pour l'avenir. La créativité, l'intelligence émotionnelle, la conscience de soi ou les compétences en communication seront essentielles.

Compétences non cognitives : de quoi s'agit-il ?

Dernière mise à jour: 22 juin 2022

Les compétences non cognitives définissent un large éventail de compétences tels que la résolution de problèmes, la sensibilisation, la motivation, la persévérance, le travail d'équipe, etc.

Selon les experts en psychologie organisationnelle, ce sont des comp√©tences qui seront cruciales sur le march√© du travail et dans les transformations sociales qui s'op√©reront bient√īt.



La soi-disant "quatri√®me r√©volution industrielle", une √®re qui a d√©j√† commenc√© et qui se concentre sur l'innovation technologique. Dans quelques ann√©es, nous aurons besoin de travailleurs hautement qualifi√©s. Et nous ne parlons pas seulement des personnes titulaires d'un baccalaur√©at et d'une ma√ģtrise. L'avenir appartiendra √† ceux qui ma√ģtrisent bon nombre de strat√©gies psycho-√©motionnelles, √©thiques et comportementales.

Par cons√©quent, et bien que beaucoup voient une ligne quelque peu floue entre les capacit√©s cognitives et non cognitives, la v√©rit√© est que les diff√©rences sont √©videntes. Conna√ģtre les comp√©tences non cognitives et les introduire dans les programmes d'√©tudes permettra de former des g√©n√©rations pr√©par√©es aux d√©fis futurs.

L'éducation devrait se concentrer davantage sur le développement précoce des compétences non cognitives.

Que sont les compétences non cognitives ?

Longtemps, la formation a été synonyme de consolidation des hard skills (connaissances théoriques et procédurales de base pour la réalisation d'une série de domaines spécifiques).

Ces dernières années, cependant, cette approche est en train de changer car nous commençons à avoir besoin d'un autre profil. Dans une société de plus en plus robotisée, mécanisée et numérisée, avoir de bonnes capacités cognitives ne suffira pas pour effectuer un certain travail.


Au lieu de cela, des ressources plus transversales seront indispensables conformément à la prochaine révolution industrielle. Les compétences non cognitives représentent l'avenir et consistent en des schémas de pensées, de sentiments et de comportements pas seulement lié au contexte de travail. Ce sont des outils de vie (Borghans et al. 2008).


En résumé, nous nous référons à des compétences socio-émotionnelles ou comportementales qui ne sont pas des traits de personnalité fixes, mais que nous pouvons apprendre et développer au fil du temps.

Les travaux de recherche menés à l'Université de Padoue mettent en évidence que les compétences non cognitives ont des effets significatifs à la fois sur les résultats scolaires et sur le marché du travail. Il est crucial de les promouvoir car ils vous permettent d'atteindre un développement cognitif, émotionnel et social sain.

Ma√ģtrise de soi

La ma√ģtrise de soi est la capacit√© √† se contr√īler, √† g√©rer les pens√©es, les √©motions et les comportements en g√©n√©ral. Cela est possible en adoptant une perspective globale et pas seulement en prenant en compte le moment pr√©sent.

Compétences non cognitives : pensée critique

Dans un monde plein de fausses nouvelles et de demi-vérités, la pensée critique sert de bouée de sauvetage dans une société de plus en plus complexe. Cette approche consiste, comme l'a souligné le philosophe Francis Bacon, dans le désir de chercher, dans la patience de douter et dans la volonté de méditer.

La pensée critique est l'une des meilleures compétences non cognitives. Elle définit la disposition à discerner entre des arguments grossiers et brillants, entre des données qui ont de la valeur et celles qui n'apportent rien. Ce faisant, nous abandonnons les préjugés et les stéréotypes, ainsi que les mensonges.


Des talents pour la résolution des problèmes

De meilleures stratégies de résolution de problèmes se traduisent par la santé mentale et le potentiel humain. Agir de manière proactive, être créatif dans la recherche de solutions, garder l'esprit ouvert et gérer le stress, c'est avoir un formidable outil de vie à portée de main.

persévérance

La persévérance est la capacité à rester ferme dans la réalisation des objectifs. Cette capacité, associée à la précédente, génère de bons résultats dans la poursuite des objectifs.

Elle est directement li√©e √† l'auto-efficacit√© : la croyance qu'une t√Ęche peut √™tre accomplie avec succ√®s.


Compétences non cognitives : empathie

L'empathie est la capacit√© de se mettre √† la place des autres, de reconna√ģtre et de ressentir ses propres √©motions. C'est peut-√™tre la capacit√© non cognitive la plus fondamentale pour d√©velopper une sociabilit√© saine orient√©e vers le bien commun.

Cependant, il faut un engagement pour se d√©velopper. Les personnes qui ne g√®rent pas bien leur empathie finissent par souffrir de fatigue √† cause d'une compassion excessive ou de d√©cisions √©go√Įstes pour √©viter la douleur.

Santé émotionnelle et intelligence émotionnelle

Au sein des capacités non cognitives, la santé et l'intelligence émotionnelle sont décisives. Ils impliquent, ni plus ni moins, que de savoir comprendre nos émotions et celles des autres pour agir en conséquence.

Savoir réguler ce que nous ressentons à tout moment et placer ces états psychophysiques en notre faveur est le médiateur de notre réussite et de notre bien-être.


Compétences sociales

A quoi bon avoir 5 doctorats et un CV brillant si on ne sait pas, par exemple, communiquer avec les autres ? Les compétences sociales nous permettent de nous intégrer, atteindre des objectifs, défendre nos droits, etc. Parmi les plus importants nous retrouvons :

  • Assurance.
  • Comp√©tences en communication
  • √Čcoute active.
  • Faire face √† l'hostilit√©.
  • Affirmation de soi, d√©fense de ses droits.
  • Exprimer et recevoir des critiques de mani√®re saine.
  • Apprenez √† vous excuser.
  • Exprimez des √©motions positives et n√©gatives.

Motivation pour apprendre et découvrir

Les compétences non cognitives n'auraient aucun sens sans motivation. Cette dimension psychologique guide l'être humain et comprend des domaines tels que la curiosité, la passion, la mise en place d'habitudes, le désir d'apprendre et de découvrir, la capacité de s'améliorer et longtemps etc.

Compétences non cognitives : résilience

L'avenir r√©serve de grands d√©fis qui pourraient entra√ģner des √©checs, des frustrations et des d√©ceptions. Dans cette complexit√©, rien ne sera aussi d√©cisif que d'√™tre r√©silient et de se relever en apprenant de ses erreurs et d'exp√©riences n√©gatives.


La résilience consiste à voir des opportunités au milieu des difficultés, une compétence non cognitive que nous devons tous développer.

Amour propre

L'estime de soi renvoie à évaluation subjective de l'image de soi. Cela varie tout au long de la vie et des facteurs externes (succès ou échec) et des facteurs internes (la perception de soi, par exemple) interagissent pour moduler les niveaux d'estime de soi.

√Čthique de travail et responsabilit√© communautaire

Nous comprenons l'éthique du travail comme une valeur essentielle qui améliore la coexistence sur le lieu de travail. Cela signifie apprendre à respecter ses collègues, être responsable, engagé et honnête.

De même, ces compétences non cognitives peuvent augmenter si un engagement dans la société est acquis.

Cet engagement implique une véritable volonté de l'améliorer, de contribuer à son avancement, de rechercher l'harmonie dans la communauté ou la justice.

Comment développer des compétences non cognitives ?

Les comp√©tences non cognitives peuvent √©galement √™tre d√©velopp√©es au cours de la vie: c'est une course de fond √† affronter consciemment. Voici quelques strat√©gies utiles √† cet √©gard :

  • Dans le domaine de l'√©ducation, mettre en place des assembl√©es o√Ļ les √©l√®ves peuvent exprimer leur opinion et proposer des am√©liorations dans leurs cours.
  • Jeu de r√īle : jouer un r√īle dans une situation imaginaire. De cette fa√ßon, les comportements les plus appropri√©s sont adopt√©s dans chaque sc√©nario.
  • Techniques de relaxation pour la gestion √©motionnelle et la concentration.

conclusions

Parmi les compétences professionnelles et de vie que nous devons promouvoir auprès des nouvelles générations, il y a aussi ces compétences si nécessaires et si épanouissantes.

Beaucoup pourront les d√©velopper et les affiner au fil du temps, mais plus t√īt nous plantons ces graines dans l'esprit des enfants, plus t√īt nous fa√ßonnerons une soci√©t√© plus capable, engag√© et brillant.

ajouter un commentaire de Compétences non cognitives : de quoi s'agit-il ?
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.

End of content

No more pages to load