Fatigue du travail : les différentes causes

Fatigue du travail : les différentes causes

La fatigue au travail est la manifestation d'un état d'épuisement. Elle peut avoir différentes origines, ainsi que différentes manières de se manifester et divers degrés de gravité. Nous allons les analyser dans cet article.

Fatigue du travail : les différentes causes

Dernière mise à jour: 28 mai 2020

La fatigue au travail prend de nombreuses formes dont certaines ne sont pas uniquement li√©es au moment pr√©sent. Il est donc important de conna√ģtre et de comprendre les diff√©rentes manifestations de cet √©tat. Certains d'entre eux peuvent m√™me √™tre irr√©versibles. Le probl√®me est que nous sommes souvent tellement plong√©s dans le travail que nous les n√©gligeons.



La fatigue est définie comme la perte temporaire de la capacité de faire un travail, qui survient après que ce travail a été effectué pendant une période prolongée. Dans toutes les formes de fatigue, il y a des composantes organiques, émotionnelles et intellectuelles.

La fatigue au travail implique diverses causes et niveaux d'intensité. Cela a donné lieu à diverses classifications, tant selon la zone concernée qu'en fonction de leur origine. De telles manifestations peuvent donc être abordé de plusieurs points de vue. Dans les prochaines lignes, nous verrons le plus important.

"La maladie rend la santé agréable et bonne, la faim la satiété, la fatigue le repos."

-Héraclite d'Ephèse-

Fatigue au travail : classement par cause

Les origines de la fatigue sont parmi les plus disparates. Parfois, il a une base physique, comme c'est le cas avec les activités motrices. D'autres fois, il provient d'activités intellectuelles ou d'activités qui causent un certain degré de stress, etc. Quant aux causes de la fatigue au travail, elles peuvent être classées comme suit :


  • Fatigue physique. la fatigue caus√©e par un effort psychomoteur excessif est ainsi d√©finie. Cela peut se produire en raison d'un poids ou d'un mouvement excessif, d'une mauvaise posture prolong√©e, de blessures pr√©existantes ou d'une ex√©cution incorrecte de certains mouvements.
  • Fatigue mentale. C'est l'une des manifestations de la fatigue au travail qui passe le plus souvent inaper√ßue. Elle trouve son origine dans la surcharge intellectuelle ou dans la monotonie excessive du travail. Ce type de fatigue cause souvent des probl√®mes de sant√©.
  • Fatigue manuelle. Elle est caus√©e par l'ex√©cution de t√Ęches trop m√©caniques, ex√©cut√©es sans grande variation et pendant une p√©riode prolong√©e. Dans ce cas il y a une sous-stimulation cognitive et sensorielle.
  • Fatigue sensorielle. Il survient √† la suite de la surstimulation d'un ou plusieurs sens. C'est courant dans les travaux effectu√©s devant un √©cran.
  • Fatigue nerveuse. Il est li√© aux travaux automatiques qui incluent de nombreuses proc√©dures.
  • Fatigue psychologique. Il est courant chez les personnes qui occupent des postes √† haute responsabilit√©, dans lesquels des d√©cisions rapides et importantes doivent √™tre prises. C'est le cas, par exemple, des m√©decins ou des contr√īleurs a√©riens.
  • Fatigue cognitive. Elle se manifeste dans les m√©tiers qui n√©cessitent la gestion d'un volume de donn√©es qui d√©passe la capacit√© de les traiter et de les assimiler correctement.
  • Fatigue √©motionnelle. Elle est associ√©e √† des emplois o√Ļ la demande √©motionnelle est √©lev√©e. Il concerne principalement les enseignants, les infirmi√®res, etc. Ce type de fatigue au travail provoque le redoutable syndrome d'√©puisement professionnel.

L'intensité de la fatigue au travail

Les différentes manifestations peuvent aussi être classées selon leur intensité ou les conséquences qu'elles produisent. Cette catégorisation est plus technique, car il se réfère directement aux effets sur la santé, à la fois physique et mentale.



De ce point de vue, il existe deux principaux types de fatigue au travail. Le premier est physiologique, c'est-à-dire la fatigue normale qui survient après avoir effectué des efforts prolongés dans le temps ; il se résout simplement avec du repos. Le second est de type pathologique, pour lequel la récupération d'énergie ne se produit pas même au repos.


La fatigue pathologique, quant à elle, présente des variations. Ceux-ci sont:

  • Fatigue aigu√ę. C'est un √©tat de fatigue extr√™me produit par un besoin physique, intellectuel ou √©motionnel plus important que pr√©vu. Il ne se r√©sout pas avec un simple repos, mais il faut plus de temps pour r√©cup√©rer de l'√©nergie.
  • Fatigue chronique. C'est la fatigue accumul√©e sur laquelle le repos n'a pratiquement aucun effet. Pour qu'il se r√©solve, une p√©riode de repos suffisamment longue est n√©cessaire. L'absence de repos peut m√™me entra√ģner la mort.
  • Fatigue psychique. C'est la forme de fatigue la plus s√©v√®re. C'est une fatigue chronique dans laquelle apparaissent d'importants sympt√īmes physiques et mentaux. Ce type de fatigue est irr√©versible et rend le sujet incapable de travailler.

conclusions

Comme vous l'avez vu, les manifestations de la fatigue au travail sont multiples. Pour cette raison, il est indispensable d'y prêter attention. La fatigue est un signal du corps qui ne doit pas être ignoré. Vous ne deviendrez pas de meilleurs travailleurs en augmentant vos efforts au-delà de vos moyens et en mettant ainsi votre santé en danger.


ajouter un commentaire de Fatigue du travail : les différentes causes
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.

End of content

No more pages to load