Soulager l'anxiété avec la réévaluation cognitive

Soulager l'anxiété avec la réévaluation cognitive

Que faites-vous quand vous avez un problème ? Avez-vous tendance à y faire face immédiatement sans trop penser aux conséquences de vos actes, ou préférez-vous le cacher pendant des jours dans l'espoir qu'il se résolve ? Une étude menée à l'Université de l'Illinois nous avertit que lorsque nous essayons de cacher ou de réprimer nos émotions dans le cas de situations problématiques, notre niveau d'anxiété peut monter en flèche.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont recruté 179 personnes, qui ont dû remplir une série de questionnaires visant à évaluer comment elles géreraient leurs émotions et le niveau d'anxiété face à certains problèmes. En analysant les résultats, les psychologues ont découvert que les personnes qui appliquaient une réévaluation cognitive étaient également capables de réduire les problèmes liés à l'anxiété. À l'inverse, ceux qui refoulaient leurs sentiments et cherchaient à échapper aux problèmes ont vu le niveau d'anxiété augmenter.



Qu'est-ce que la réévaluation cognitive ?

Comme son nom l'indique, la réévaluation cognitive consiste à analyser une situation en essayant de reconsidérer le problème dans une perspective différente, de revenir sur nos pas et de voir s'il y a un détail important que nous avons manqué. Évidemment, cette stratégie appartient à des gens proactifs; c'est-à-dire ceux qui ont tendance à rencontrer des problèmes.

Mais il vaut mieux prendre du recul pour comprendre cette technique en profondeur. Chaque fois que nous sommes confrontés à une situation, nous en faisons une évaluation rapide. Comme vous pouvez l'imaginer, cette évaluation n'est jamais à 100% objective et des aspects tels que notre expérience, nos émotions, nos attentes, nos croyances, nos attitudes interfèrent toujours...

À partir des données que nous obtenons de l'environnement et de notre expérience, nous nous faisons une idée du problème auquel nous devons faire face. Parfois nous formulons le problème de manière incorrecte, parce que nous ne voulons pas ou ne pouvons pas le reconnaître, d'autres fois nous le formulons bien mais nous manquons de données pour nous aider à le résoudre. Dans les deux cas, si nous prétendons que le problème n'existe pas et réprimons nos sentiments, nous ne ferons que créer un cercle vicieux qui alimente l'anxiété.



Au contraire, si nous revenons sur nos pas et réévaluons la situation initiale dans une autre perspective, nous pouvons trouver de nouveaux indices qui nous permettent d'avancer et cela aidera à réduire l'anxiété liée au problème.

Comment appliquer la réévaluation cognitive ?

Premièrement, nous devons nous rappeler que les émotions ne sont pas notre ennemi, nous ne devons pas essayer de les supprimer. Au lieu de cela, vous devez les vivre librement en leur donnant également un nom. Savoir comment vous vous sentez face au problème auquel vous faites face est un avantage car cela nous permettra d'avoir une attitude plus objective.

Dans un deuxième temps, nous reviendrons sur nos pas, et pour cela il est utile de se poser quelques-unes de ces questions :

- Le problème que je me pose est-il le vrai problème ? Cela peut sembler trivial, mais la vérité est que très peu de fois il est possible de formuler le problème dans sa réalité, en raison de la myopie ou de la peur d'affronter la réalité.


- Quels sont les détails de la situation que j'ai négligés ? Il peut être utile de les noter sur papier, aussi banals qu'ils puissent paraître.

- De quelles ressources ai-je à ma disposition pour résoudre le problème ? Il se peut qu'au cours des derniers jours ou semaines, votre situation ait changé et que vous ne le sachiez pas.

- Si j'étais... (une autre personne), comment résoudrais-je le problème ? Se mettre souvent à la place d'une autre personne, qui a une façon complètement différente de gérer la vie de la vôtre, vous permettra de voir la situation sous un autre angle.


ajouter un commentaire de Soulager l'anxiété avec la réévaluation cognitive
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.

End of content

No more pages to load