Genre : Ă©tymologie du terme

Genre : Ă©tymologie du terme

L'étymologie d'un mot, en plus de la signification, indique également une orientation sur l'utilisation correcte. En ce qui concerne le terme "sexe", cet aspect est décisif. Nous en parlons dans cet article afin de mieux comprendre sa signification et son utilisation actuelles.

Genre : Ă©tymologie du terme

DerniĂšre mise Ă  jour: Novembre 09, 2022

 

Le mot "sexe" est sans aucun doute particulier, spĂ©cial, un terme qui est utilisĂ© de diffĂ©rentes maniĂšres et aux multiples connotations. Toujours au premier plan des recherches en ligne et dans d'innombrables conversations de bar, c'est un sujet dont on parle beaucoup et sur lequel, en mĂȘme temps, les gens se taisent. C'est trĂšs populaire, mais c'est aussi tabou.



C'est un mot polysémique, mais il est curieux de constater que cette polysémie dépend d'un abus du terme au cours de l'histoire. Le sens des mots change progressivement.

Dans le cas du mot "sexe", sa signification a changé au fil du temps en raison d'événements de nature sociale, politique ou religieuse.

Quelle est l'Ă©tymologie du mot "sexe" ?

Ce mot se retrouve dans notre vocabulaire grùce au dramaturge athénien Aristophane (444 avant JC - 385 avant JC). C'est l'un des personnages du Banquet, une série de dialogues écrits par Platon d'une valeur philosophique inestimable.

Ces dialogues se dĂ©roulent dans le cadre d'un dĂźner au cours duquel divers convives, dont Socrate et Aristophane lui-mĂȘme, parlent d'amour et d'Eros.

Dans ce dĂźner Aristophane raconte le cĂ©lĂšbre mythe de l'androgyne. Selon ce mythe, les ĂȘtres appartiennent Ă  trois catĂ©gories diffĂ©rentes : masculin, fĂ©minin et androgyne.

Androgyne est un ĂȘtre qui prĂ©sente des caractĂ©ristiques masculines et fĂ©minines. Le mot « androgyne » vient du grec (anĂšr, homme, et ginĂ©, femme), et reprĂ©sente l'union.


Le dramaturge a dĂ©crit les androgynes comme des ĂȘtres complets avec quatre bras, quatre jambes, deux visages et deux organes gĂ©nitaux sĂ©parĂ©s. Ces ĂȘtres ont Ă©tĂ© dĂ©finis comme rond, complet et vigoureux. Si vigoureux qu'ils ont essayĂ© de dĂ©fier les dieux.


Alors Zeus a dĂ©cidĂ© de les punir pour une telle offense. La punition consistait Ă  diviser ces ĂȘtres en deux, pour les rendre moins puissants, mais surtout incomplets.

Suite Ă  cette division, hommes et femmes aspiraient Ă  ĂȘtre rĂ©unis avec leur partie manquante: de cette façon ils se sentiraient Ă  nouveau "complets" (d'oĂč le fameux mythe de l'Ăąme sƓur).

Ces ĂȘtres "complets" sont devenus "dissĂ©quĂ©s". Et c'est prĂ©cisĂ©ment ce dernier mot qui donne naissance Ă  ce que nous appelons « sexe ». Sexe vient de secare, et signifie 'couper', 'diviser'.

Comment utilisons-nous le mot aujourd'hui?

L'étymologie du terme contraste avec les usages que l'on en fait habituellement de nos jours et que l'on peut résumer en trois principaux.

Le "sexe que vous avez"

Cet usage réduit le mot «sexe» à des situations de rencontres intimes avec une ou plusieurs personnes. Cela signifie que le sexe est associé à des relations intimes. Cette utilisation est fréquente dans les médias.

Si nous allons encore plus dans le détail et analysons ce que l'on entend par relation intime basée sur le sens originel du mot, nous nous référons aux relations "entre les sexes" (de toute nature).

Pour cette raison, on parle souvent de relations érotiques, terme qui décrit une relation plus précise et intime (on fait allusion à Eros, qui implique désir, attirance, amour).


Le "sexe que vous avez"

Cette utilisation fait référence aux organes génitaux. Et ce n'est pas une utilisation équitable car, malgré ce que beaucoup de gens croient encore, les organes génitaux ne définissent pas notre sexe. Autrement dit, les organes génitaux ne déterminent pas notre identité sexuelle.


L'utilisation du mot « sexe Â» comme synonyme d'organes gĂ©nitaux n'est pas aussi frĂ©quente que l'utilisation dĂ©crite prĂ©cĂ©demment, mais il arrive de lire des phrases comme « raser le sexe Â».

Le "sexe qui est"

Il renvoie Ă  l'usage le plus correct et le plus harmonieux par rapport Ă  l'Ă©tymologie du terme. Cette interprĂ©tation est Ă  la base de la sexologie. Il fait rĂ©fĂ©rence Ă  l'identitĂ© sexuelle, au fait que nous sommes des ĂȘtres sexuĂ©s.


conclusions

Le langage construit des comportements, des attitudes et des schémas mentaux, c'est pourquoi il est important de donner à chaque terme le bon sens.

Cela permet de placer chaque concept au bon endroit, afin de décrire au mieux la réalité : si l'on ne parvient pas à bien décrire la réalité, on ne pourra guÚre se poser les bonnes questions à son sujet, encore moins pourrons-nous pour obtenir des réponses.

ajouter un commentaire de Genre : Ă©tymologie du terme
Commentaire envoyé avec succÚs ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.