L'individualisme dans la relation de couple

L'individualisme dans la relation de couple

S'il est conseillé de maintenir un certain individualisme dans la relation, il y a ceux qui le poussent à l'extrême. Ce sont des gens qui ne recherchent que leur propre bonheur et qui exploitent les autres.

L'individualisme dans la relation de couple

Rédigé et vérifié par le psychologue GetPersonalGrowth.

Dernière mise à jour: Novembre 15, 2022

¬ę Toi dans ta maison et moi dans ma maison. Vous organisez que j'ai d√©j√† mes plans. Si vous avez des probl√®mes, r√©solvez-les vous-m√™me et ne vous attendez pas √† ce que je les r√©solve √† votre place ¬Ľ. L'individualisme dans la relation de couple est un ph√©nom√®ne de plus en plus fr√©quent et souvent d√©courageant.



Il est vrai qu'il est toujours bon de conserver son ind√©pendance, un espace dans une relation affective. Cependant, il semble que les relations aient atteint un extr√™me o√Ļ l'individualisme sain aboutit facilement √† un √©go√Įsme nuisible, dans lequel on ne recherche que son propre bien-√™tre.

Les extr√™mes ne sont jamais bons, mais il semble que ces deux p√īles se soient √©loign√©s davantage ces derni√®res ann√©es. Les psychologues et les sociologues d√©finissent les "super c√©libataires" comme ceux qui cherchent √† satisfaire uniquement leurs propres besoins.

Loin d'établir un lien mature, adulte et conscient, ils ne recherchent que leur propre bonheur, montrant qu'ils ont un ego presque enfantin.

Maintenir un certain individualisme dans une relation est sain jusqu'au point o√Ļ l'autre devient juste un outil √† utiliser quand cela nous arrange.


L'individualisme dans la relation de couple : pourquoi se produit-il ?

L'individualisme dans la relation ne serait pas un problème si les deux partenaires voyaient les choses de la même manière. Il est vrai que chacun est libre de construire le type de lien qu'il souhaite, tant que l'autre personne est d'accord. Dans ce cas, nous parlons de polyamour, de couples de week-end et d'autres modalités qui ne sont gratifiantes que lorsqu'elles sont consensuelles.



Cependant, nous nous retrouvons parfois dans des situations que nous n'avions pas prévues ou imaginées. On entame une relation avec quelqu'un qui, par exemple, trouve toujours des excuses pour ne pas vivre ensemble.

Ce sont des personnes qui ne prennent en compte que leurs problèmes, leurs points de vue et leurs besoins. Ce sont des hommes et des femmes qui n'accordent pas d'importance aux sentiments des autres car seules leurs émotions comptent.

Certains disent que les couples devraient proposer une bande-annonce - comme dans les films - pour savoir à l'avance si cette relation vaut la peine d'être entamée ou non. Parce qu'avoir un partenaire individualiste, c'est vivre avec quelqu'un qui a une nette tendance à décider et à agir sans réfléchir ni tenir compte des autres.

Super c√©libataire : je ne veux pas de responsabilit√©s

Avant de poursuivre, nous voudrions souligner une fois de plus que l'individualisme, lorsqu'il est exagéré, est bénéfique dans une relation.

Int√©grer vos propres espaces √† ceux de votre partenaire pour cr√©er un "nous" satisfaisant et sain, dans lequel les deux gagnent sans perdre leur identit√©, est le meilleur choix. En ce qui concerne les super c√©libataires, l'individualisme atteint des extr√™mes ind√©sirables :

  • L'√©go√Įsme se manifeste aussi d'un point de vue sexuel. Les hommes et les femmes individualistes ne se pr√©occupent que d'eux-m√™mes lorsqu'il s'agit de profiter du sexe.
  • Lorsque des difficult√©s surgissent, elles disparaissent et √©chappent √† toute responsabilit√©. L'obligation de r√©soudre les probl√®mes incombe uniquement au partenaire.
  • L'individualiste veut une vie facile et ne cherche qu'√† satisfaire ses besoins imm√©diats. Il montre peu de tol√©rance face √† la frustration, se sent submerg√© par des absurdit√©s et ne sait ni ne veut partager ses pr√©occupations, ses t√Ęches ou ses projets.
  • L'individualisme dans la relation se manifeste √©galement par le fait de ne pas vouloir faire de projets futurs. Ces personnes pr√©f√®rent se concentrer sur le pr√©sent plut√īt que de penser √† l'avenir.

Individualisme dans la relation et amour liquide

L'individualisme met en danger la relation lorsque la satisfaction de ses besoins devient une priorité absolue, à tout moment et en toute circonstance. Ce sont des relations dans lesquelles il n'y a qu'un "je" et jamais un "nous". Ce portrait s'inscrit parfaitement dans la théorie de l'amour liquide énoncée par le sociologue Zygmunt Bauman.



Les mod√®les de la soci√©t√© de consommation affectent √©galement la fa√ßon dont nous interagissons. C'est comme si les gens d'aujourd'hui se lient √† la m√™me dynamique que celle utilis√©e pour acheter un article : la recherche d'un coup de fouet et d'une pouss√©e momentan√©s d'endorphines et de dopamine.


Le partenaire se transforme en un produit qui va bien tant qu'il satisfait les besoins. Au moment o√Ļ il demande trop ou n'offre pas un niveau satisfaisant de plaisir et de bien-√™tre, il choisit de mettre fin √† la relation.

L'individualisme dans une relation signifie √©chapper √† la t√Ęche d√©licate mais gratifiante de construire un lien affectif. Ceux qui ne cherchent qu'√† satisfaire leurs propres besoins ne font qu'√©chapper √† tout ce qui implique des efforts.

L'engagement et l'individualisme dans le couple peuvent-ils coexister ?

L'individualisme n'est pas une caractéristique de la génération Y ou du XNUMXe siècle. En fait, c'est un comportement qui s'est tranquillement développé au cours des dernières décennies.

Les baby-boomers, la génération née entre les années 50 et 65, avaient déjà montré un caractère plus indépendant et moins conditionné par les liens familiaux, le sens du devoir et du conformisme.

Tout cela a sans aucun doute permis et consolid√© bon nombre des avanc√©es sociales dont nous b√©n√©ficions aujourd'hui. Toutefois, parfois cette piste est pouss√©e √† l'extr√™me jusqu'√† atteindre l'√©go√Įsme le plus pur et dans le mat√©rialisme narcissique de ceux qui ne tiennent compte que d'eux-m√™mes et de leurs besoins.


L'étude menée par l'Université de Notre Dame indique que l'individualisme et l'engagement mutuel peuvent et doivent coexister.

Cela signifie avoir la capacité et la volonté de créer un espace commun dans lequel prendre soin les uns des autres, mais sans perdre son identité. Ce n'est qu'ainsi que nous pourrons construire un "nous" en veillant à ce que le "je" ne disparaisse pas complètement.

ajouter un commentaire de L'individualisme dans la relation de couple
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.