Les couples qui ne restent ensemble que pour leurs enfants

Les couples qui ne restent ensemble que pour leurs enfants

De nombreux couples endurent l'indicible ensemble, même s'ils ne s'aiment pas, juste pour le bien de leurs enfants. Les enfants sont conscients de ce malheur et subissent l'impact d'un climat de ressentiment, de reproche et de frustration.

Les couples qui ne restent ensemble que pour leurs enfants

Rédigé et vérifié par le psychologue GetPersonalGrowth.

Dernière mise à jour: Novembre 15, 2022

Il y a beaucoup de couples qui ne restent ensemble que pour leurs enfants. Dans leur esprit, prévaut encore l'idée dépassée que les bons parents sont également présents dans le quotidien de leurs enfants.



Peu importe qu'il y ait une atmosphère de ressentiment, de frustration et de gros mots. Ils ne pensent pas au fait que leurs décisions se contredisent et que les petits sont témoins d'une bataille rangée continue.

Ces personnes sont convaincues que dans toute bonne famille traditionnelle, le mieux est que les enfants grandissent avec les deux parents dans le m√™me foyer, co√Ľte que co√Ľte. Parce que les enfants passent avant tout et que tous les efforts sont justifi√©s pour eux.

Comme on peut bien l'imaginer, la simple présence de deux personnes qui ne s'aiment pas a un impact sérieux sur le cerveau de l'enfant. De nombreux experts se souviennent de cette situation.

Les mauvaises habitudes, les comportements agressifs et les émotions négatives qui sont perçues façonnent directement les enfants. Ils sont susceptibles d'intégrer ces faibles compétences interpersonnelles et parentales à l'avenir.

Certains enfants peuvent √™tre n√©glig√©s dans un foyer o√Ļ les parents sont parfois plus concentr√©s sur leurs probl√®mes et d√©saccords relationnels.

Les couples qui ne restent ensemble que pour leurs enfants : pourquoi n'est-ce pas la bonne chose à faire ?

Lorsque l'amour se désintègre et que l'affection s'effondre, les cendres ravivent rarement une relation. La chose la plus cohérente à faire dans ces cas est de quitter la personne et de recommencer votre vie séparément. Tout le monde sera d'accord là-dessus. Tous sauf quelques couples qui choisissent de tenir un peu plus longtemps pour le bien de leurs enfants.



Il est vrai que chaque s√©paration ou divorce affecte les jeunes enfants. Il est clair aussi que pendant un temps ils souffriront de voir leurs habitudes changer et, bien s√Ľr, leur propre vie qui devra √™tre partag√©e entre les deux parents.

Cependant, aussi surprenant que cela puisse para√ģtre, il y a des dimensions beaucoup plus nocives pour le bien-√™tre psychologique d'un enfant que la s√©paration des parents.

Il est important de consid√©rer les extr√™mes auxquels peut conduire la poursuite d'une relation lorsqu'il n'y a plus d'affection ou d'amour. Partager le m√™me toit et devoir voir quotidiennement une personne que l'on n'aime plus peut mener √† l'infid√©lit√©. Dans les cas les plus extr√™mes, des gros mots et m√™me des abus psychologiques appara√ģtront. Tout cela a de graves cons√©quences.

Les couples qui ne restent ensemble que pour leurs enfants : quels effets sur les enfants ?

Les couples qui restent ensemble uniquement pour leurs enfants ne sont pas toujours conscients des effets que cela peut avoir sur les plus petits. Bien que la phénoménologie associée à ces événements soit différente, on observe en moyenne les réalités suivantes :

  • Inattention. Parfois, les parents s'inqui√®tent davantage de leurs d√©saccords que leurs enfants et, √† un moment donn√©, ils peuvent commencer √† les n√©gliger.
  • Les contradictions p√©dagogiques. Lorsqu'il n'y a pas d'harmonie dans un couple, il est courant de donner des ordres contradictoires et de d√©cider soi-m√™me de l'√©ducation des enfants.
  • Au fur et √† mesure que la coexistence se d√©sint√®gre et devient plus difficile, ils ressentent plus d'anxi√©t√©, d'inconfort, d'angoisse et de d√©sespoir. Un parent malheureux avec un √©tat mental compromis ne peut pas s'acquitter de ses devoirs d'√©ducation et d'instruction avec la m√™me sensibilit√© et qualit√©.
  • Projection du bl√Ęme sur les enfants. Si un couple qui ne s'aime pas reste dans la m√™me maison √† cause des enfants, il est fort probable qu'√† un moment donn√©, lorsque la cohabitation se d√©t√©riore, il verra les enfants coupables de la situation.
  • Un climat familial d√©fini par les r√©primandes, les disputes, les cris, la d√©saffection et m√™me le m√©pris finit par affecter le cerveau de l'enfant. Grandir dans un environnement malheureux laisse toujours sa marque.

Vivre séparément est difficile, mais c'est mieux pour les enfants quand il n'y a pas d'affection

Les temps changent. Dans la génération de nos grands-parents, voire de nos parents, il était courant d'endurer l'indicible dans une relation avant de rompre. Les ruptures, les séparations et les divorces sont beaucoup plus fréquents de nos jours. Malgré cela, il existe encore des couples qui ne restent ensemble que pour leurs enfants.



La documentation scientifique existante est claire. L'√©tude men√©e aux universit√©s de Los Angeles, Chicago et Princeton nous apprend qu'il est faux de favoriser √† tout prix la stabilit√© relationnelle pour le bien-√™tre psychologique de l'enfant. Grandir dans une maison o√Ļ les parents ne s'aiment pas est contre-productif.


Le plus important dans tous les cas est d'aider les enfants à surmonter ce changement. S'il est vrai que chaque séparation est douloureuse et que chaque situation est unique et particulière, nous devons faciliter la bonne gestion des émotions chez les enfants et les adolescents, attitudes et pensées.

Bien que grandir dans un foyer o√Ļ un couple s'aime soit la chose la plus souhaitable pour les enfants, la recherche montre que lorsque le divorce est bien g√©r√©, cela peut √™tre l'option la plus saine.

Comment aider les enfants à faire face à la fin d'une relation?

Les parents doivent comprendre que même si chaque séparation ou divorce se concentre sur le chagrin personnel de l'événement, les enfants ne peuvent pas être négligés.


  • Il est important de s'assurer qu'ils se sentent en s√©curit√© et aim√©s √† tout moment.
  • Nous devons leur expliquer la v√©rit√© de la situation. L'honn√™tet√© est la cl√©.
  • Nous veillons √† ne pas culpabiliser. √Čvitez de dresser les enfants contre l'autre conjoint ou partenaire.
  • Facilitez le dialogue, r√©pondez √† toutes leurs questions et aidez-les √† g√©rer leurs √©motions.
  • Assurez-vous qu'ils ont toujours des routines claires.

Pour conclure, malgré la dureté et la complexité de ces situations, la vérité est que si nous gérons bien tous ces points, parents et enfants retrouveront une stabilité au bout de quelques mois. S'engager pour le bien-être de nos plus jeunes enfants est la chose la plus importante.

ajouter un commentaire de Les couples qui ne restent ensemble que pour leurs enfants
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.