Etre parents, être en couple : comment concilier ?

Etre parents, être en couple : comment concilier ?

Devenir parent peut entra√ģner un revers brutal pour le couple, qui doit s'adapter √† la nouvelle situation. La cl√© est de garder le contr√īle et de ne pas √™tre submerg√©.

Etre parents, être en couple : comment concilier ?

Dernière mise à jour: 08 mars, 2022

Être parent pour certaines personnes est une expérience incroyable, mais cela ne la soulage pas d'être stressée. Tous les événements qui impliquent des changements de mode de vie majeurs, parfois même au-delà de nos ressources, sont une source de stress.



Le stress de la paternit√© ou de la maternit√© n'est pas mauvais en soi, mais il demande du travail et un petit prix √† payer. Le couple doit devenir une √©quipe, travailler c√īte √† c√īte pour profiter pleinement de tout ce que la famille a √† offrir.

C'est inévitable, devenir parent ne peut que changer la dynamique du couple. Presque tous les aspects de la vie sont touchés de manière radicale, à commencer par le temps libre que chacun des deux pouvait auparavant se consacrer. Et si vous n'avez pas de temps libre pour vous, il sera difficile pour le couple d'en trouver. La communication a parfois tendance à diminuer, tout comme le divertissement.

Du coup, le sentiment d'être plus "collaborateurs" qu'un partenaire peut frapper douloureusement, et cette pensée est difficile à accepter. L'important est de considérer qu'il s'agit d'une situation temporaire, non destinée à durer éternellement.

Il est vrai que la vie telle que nous la connaissions ne sera plus la même, que ce soit individuellement ou en couple : les enfants deviennent la priorité absolue, au-dessus même de nous-mêmes. Mais il est également vrai que, à mesure que les enfants grandissent, le travail se réduit et nous reprenons peu à peu possession de notre temps, les loisirs, les relations interpersonnelles, notamment les couples.



Être parents : qu'adviendra-t-il du couple à la naissance du bébé ?

Chaque fois qu'un √©v√©nement important dans notre vie approche, la meilleure chose √† faire est d'√™tre r√©aliste. De cette fa√ßon, nous serons pr√™ts √† faire face au changement. Cela ne veut pas dire s'inqui√©ter outre mesure, mais plut√īt rester ancr√© sans se laisser emporter par une id√©e trop romantique de la maternit√© ou de la paternit√©.

La première chose à laquelle nous devrions nous attendre de la part des parents est un petit choc émotionnel. Ce choc est composé de différentes émotions, positives (comme l'euphorie, le sentiment d'être en amour constant, l'union familiale), et moins positives (confusion, tristesse, anxiété, etc.).

Au fil du temps, le couple s'adapte √† la nouvelle situation. Dans les premiers mois, bien s√Ľr, il faut g√©rer les impr√©vus: coliques de b√©b√©, pleurs inconsolables, nuits blanches et sommeil retard√©, s'inqui√©ter s'il prend du poids ou non, s'il tombe malade...

Ces situations, tout à fait normales, peuvent déstabiliser le couple. L'anxiété, générée par l'imprévu, ainsi que la fatigue et le manque de temps à passer ensemble à s'amuser ou à parler, peuvent faire vaciller le couple. Le risque est de se lancer dans une série de discussions ou que l'un des deux devienne insaisissable, laissant toute la responsabilité entre les mains de l'autre.

Il est bon de savoir que cette situation ne va pas durer. En √™tre conscient nous permet d'exercer une plus grande ma√ģtrise de soi en temps de crise, en √©vitant des d√©cisions ¬ę chaudes ¬Ľ ou des comportements que nous pourrions regretter.


Petit √† petit, quand tout sera bien canalis√© et que nous aurons surmont√© les premi√®res √©tapes difficiles, la famille se consolidera et le couple se renforcera progressivement. 

Être parents : que faire pour aider le couple ?

Pour franchir les premières étapes, il est utile de garder à l'esprit un certain nombre de directives ou de considérations. Les suivre permet de mieux vivre la parentalité sans trop faire souffrir la vie de couple.


Rappelez-vous : ce qui vous arrive est normal et arrive à tout le monde

Ce point est essentiel. Nous ne devrions pas idéaliser la maternité et la paternité comme un lit de roses ou un pays des merveilles, car ce n'est pas le cas. Ne vous laissez pas berner par des publicités idylliques mettant en vedette des mamans et des papas souriants changeant la couche de bébé. La réalité n'est pas comme ça, ou du moins pas complètement.

Être parent comporte des moments très tendres et des moments compliqués ; les deux sont normaux et font partie du processus. Il faut savoir profiter des moments de douceur, mais aussi prendre les rênes dans les moments de crise.

Être parent, c'est pour toujours, mais cette situation est temporaire

Vous ressentirez probablement la nostalgie de la vie de couple, mais il est important de savoir que cette situation est transitoire. Vous aurez toujours le r√īle de p√®re et de m√®re, mais une fois le choc initial surmont√©, vous vous adapterez √† la nouvelle situation. Une nouvelle vie va commencer.


Laisse l'autre se reposer

C'est un autre point essentiel. Le repos est essentiel √† tout √™tre humain. Ceux qui ne dorment pas ou ne se reposent pas assez se retrouveront bient√īt √©puis√©s, avec le risque de tomber malades.

Vous ne pouvez pas suivre pleinement vos enfants si vous n'√™tes pas repos√©, en bonne sant√© et de bonne humeur. Le couple doit s'organiser : l'un s'occupe √† tour de r√īle de l'enfant, tandis que l'autre dort ou se repose simplement. 

Un jour par semaine à consacrer au couple

Au moins un jour par semaine doit être consacré au couple. Faites-vous aider par une baby-sitter, des oncles, des grands-parents, une ludothèque...

Le but est de se vider l'esprit et de faire des activités alternatives à la parentalité. Il est très important de communiquer, de s'amuser ensemble, de maintenir une vie sexuelle dans un environnement adapté ou de s'adonner à des activités relaxantes.

Un sentiment de culpabilit√© peut appara√ģtre : gardez-le √† distance en pensant que vous avez aussi le droit de vivre des moments en couple.


Ne vous isolez pas

Il est tout aussi important de ne pas perdre le contact avec ses amis. Le soutien social est un puissant anti-stress. Voir des amis, parler d'autres sujets, rire et oublier un peu la routine de la parentalité aide certainement à reprendre des forces.

Maintenir une routine saine

La routine n'est pas seulement nécessaire pour les enfants, mais aussi pour les adultes. Cela aide à garder la famille en ordre et à créer des espaces pour le couple.

Il est sain que les enfants mangent toujours √† la m√™me heure et au m√™me endroit, se baignent avant de se coucher ou se couchent t√īt. Les b√©b√©s ont besoin de beaucoup plus de sommeil que les adultes, surtout s'ils sont petits. Si on lui apprend √† se coucher t√īt, cela deviendra facilement une habitude.

Une fois endormi, le couple peut encore trouver le temps de se parler, de regarder une série à la télé ou tout simplement d'être ensemble.

Devenir parent implique un certain nombre de changements importants. Pour qu'elles ne deviennent pas trop lourdes, il est essentiel de cultiver √† la fois le temps libre avec son partenaire et ses amis, ainsi que la communication et le repos. 

Une fois le ¬ę tremblement de terre ¬Ľ initial pass√©, le couple est renforc√©, organis√© et va commencer √† profiter du temps en famille, temps qui, en revanche, est l'aspect merveilleux de la parentalit√©.

ajouter un commentaire de Etre parents, être en couple : comment concilier ?
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.