La gentillesse : un langage universel

La gentillesse : un langage universel

La gentillesse : un langage universel

Dernière mise à jour: 09 octobre 2018

La gentillesse authentique donne une grande force √† son propri√©taire. Cela va bien au-del√† des bonnes mani√®res ou des formalismes. Lorsqu'il est authentique, il refl√®te une v√©ritable consid√©ration et un respect sinc√®re pour les autres. C'est aussi la preuve d'une personnalit√© forg√©e et c'est surtout une cl√© qui ouvre la plupart des portes.

En fait, la gentillesse est un langage universel. Et ce n'est pas une langue qui doit être utilisée uniquement dans les réunions sociales mais, surtout, dans des circonstances difficiles et avec les personnes les plus "grossières". Presque tous les êtres humains sont perméables/vulnérables à la force d'une attitude affable.



Parfois, la gentillesse est confondue avec l'hypocrisie. En faisant preuve d'une fausse consid√©ration envers les autres ou en √©vitant les conflits en choisissant le silence ou l'utilisation d'euph√©mismes. Ce n'est pas de la gentillesse, mais du calcul et de la manipulation. La vraie gentillesse se refl√®te principalement dans le langage corporel plus que dans les formalismes. Ci-dessous, nous vous montrons quelques moyens de d√©tecter s'il est authentique ou non.

Signes qui indiquent la gentillesse

Contact visuel 

Le contact visuel est l'un des domaines o√Ļ l'hostilit√© et la gentillesse se refl√®tent le mieux. Qui refuse d'examiner les yeux expriment le rejet envers la personne. M√™me ceux qui l√®vent le menton, pour regarder d'en haut ou par-dessus leur √©paule leur interlocuteur, refl√®tent l'hostilit√©.

Dans le langage de la bienveillance, le regard est spontan√© et affectueux. Une personne gentille regarde son interlocuteur dans les yeux lorsqu'il parle et d√©tourne le regard lorsqu'il parle. C'est la fa√ßon naturelle dont les yeux s'expriment dans une conversation normale, o√Ļ les gens se sentent √† l'aise et au m√™me niveau.



Gestes d'acceptation

Quand une personne est vraiment gentille, elle respecte les opinions des autres. Il sait √©couter les autres et sait attribuer de la valeur √† ce qu'il dit, m√™me quand cela ne co√Įncide pas avec sa pens√©e. √Ä cause de ce, il est courant qu'il montre des gestes d'approbation devant son interlocuteur, comme un moyen de raviver le conversation.

Hocher la tête ou l'incliner vers l'autre sont des expressions qui incitent l'interlocuteur à continuer à parler. Ils l'encouragent à s'exprimer et à briser les barrières qui peuvent exister entre les deux. De plus, un sourire est aussi un geste d'approbation et d'acceptation. Tout cela rend l'atmosphère plus détendue et la connexion avec les autres est plus réelle.

√Čquilibre dans la conversation

Nous sommes tous capables de converser, mais rares sont ceux qui profitent de cet "art". Quand la gentillesse est pr√©sent de mani√®re spontan√©e, il va sans dire que l'interaction repose sur un √©quilibre. Il y a un temps pour parler et un autre pour √©couter. C'est le seul moyen d'√©tablir une communication bilat√©rale.

Monopoliser les conversations ou les faire tourner autour d'un sujet qui n'est pas d'intérêt commun assèche la communication. L'idéal est que tout le monde puisse participer. S'il n'y a pas d'intérêt à s'imposer ou à se démarquer, cela se fait naturellement, sans aucun effort pour que cela se produise qui n'intéresse qu'une seule des personnes impliquées.


La flatterie n'est pas synonyme de gentillesse

Certaines personnes adoptent continuellement le r√īle d'"h√ītes de vie", o√Ļ qu'elles soient et quand elles se trouvent. Ils font de la flatterie un moyen d'entrer en relation avec les autres. Ils emploient des mots et des attitudes apparemment affectueux. Cependant, ils font en s√©rie, automatiquement, comme s'ils lisaient un livre qui correspond √† peine √† ce qu'ils pensent r√©ellement.



La gentillesse n'a rien √† voir avec la flatterie. Reconna√ģtre honn√™tement les m√©rites et les succ√®s des autres est une chose, faire des compliments pour les flatter en est une autre. √ätre gentil est une chose, cajoler et faire semblant d'√™tre content en est une autre. La bienveillance, malgr√© le respect de certains protocoles, n'exige pas la th√©√Ętralit√© et la fiction.


Il convient de souligner que la gentillesse est l'une des caract√©ristiques qui est prise en compte dans l'un des tests de personnalit√© les plus connus. Parlons de la Th√©orie des "Big Five", dont nous pouvons trouver une description exhaustive dans l'√©tude de Jan JF Ter Laak.

Toute conduite humaine et toute parole sont bien meilleures quand elles sont faites ou prononcées avec gentillesse. Si nous étions plus cohérents dans ce sens, nous serions capables de gérer les moments ou les relations difficiles avec plus de fluidité et d'intelligence. Ajoutez simplement une touche de bienveillance à votre vie pour vous sentir mieux.

ajouter un commentaire de La gentillesse : un langage universel
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.