Surcharge de travail : quelles conséquences ?

Surcharge de travail : quelles conséquences ?

Si nous ne fixons pas de limites au temps que nous consacrons au travail et si nous ne pr√™tons pas attention aux conditions dans lesquelles nous travaillons, √† long terme, nous pouvons compromettre la qualit√© de notre vie. Il est donc important de conna√ģtre les effets de la surcharge de travail et d'essayer de les pr√©venir.

Surcharge de travail : quelles conséquences ?

Dernière mise à jour: 19 janvier 2020

La surcharge de travail est une condition de plus en plus pr√©sente dans nos vies. Passer une grande partie de notre temps √† travailler est devenu une routine pour beaucoup d'entre nous. Cette tendance est si courante que nous allongeons de plus en plus notre journ√©e de travail. Nous nous levons tr√®s t√īt le matin et rentrons tard le soir. En gros, nous passons la majeure partie de la journ√©e au travail.



Le surmenage peut-il avoir un impact négatif sur notre vie ? Nous avons tendance à penser que si nous consacrons de nombreuses heures au travail, nous ne pourrons probablement pas allouer du temps à d'autres aspects de notre vie. Et c'est vrai.

La surcharge de travail peut nous amener à consacrer moins de temps à notre vie personnelle, familiale, amicale, etc. Dans cet article, nous vous parlerons des effets négatifs possibles de la surcharge de travail.

Le surmenage réduit la qualité de notre vie

Plusieurs études nous alertent sur les risques physiques et psychologiques des longues journées de travail. Il semble que la surcharge de travail diminue considérablement la qualité de vie des travailleurs et diminue leur productivité.

Passer la plupart des heures que nous avons pendant la semaine à travailler compromet notre bien-être physique et psychologique, même si nous aimons vraiment ce que nous faisons. De plus, la productivité diminue au fil des heures. Si vous passez beaucoup de temps au travail, votre esprit devient saturé et vos performances sont réduites.



"Le bien-être et la santé sont indispensables, sinon nous ne pourrions pas garder l'esprit fort et clair."

-Bouddha-

Effets de la surcharge de travail

anxiété

Une journée de travail épuisante est un facteur de risque qui peut causer de l'anxiété. Le stress, résultant d'une surcharge de travail, provoque la sécrétion excessive de certaines hormones comme le cortisol (appelée hormone du stress). A petites doses, il n'est pas nocif car il nous prépare à affronter certaines situations.

Cependant, un exc√®s de cortisol - d√Ľ au stress et √† l'inqui√©tude constants caus√©s par une surcharge de travail entretenue dans le temps - pourrait nous provoquer une sensation d'inconfort g√™nante. Sur le plan physique, cela peut se manifester par une sensation de pression dans la poitrine, des douleurs √† l'estomac ou une acc√©l√©ration du rythme cardiaque.

Insomnie

Il n'est pas rare que ceux qui travaillent trop dur commencent √† avoir des difficult√©s √† dormir. Parfois, ces difficult√©s se transforment en insomnie chronique. En effet, la charge de travail est telle que l'esprit est incapable de se d√©connecter lorsqu'il est temps de dormir, ce qui entra√ģne avec lui des probl√®mes et des soucis. Dans ces cas, le sommeil n'est pas r√©parateur et le lendemain on se sent encore plus fatigu√©, tant mentalement que physiquement.

Détérioration des relations sociales

La surcharge de travail nous fait passer moins de temps avec nos amis et notre famille. De plus, nous voyons peu notre partenaire, nos enfants ou nos parents. D'une certaine manière, nous devenons des éternels absents et les autres n'attendent plus notre présence.



"Nous sommes entourés d'objets conçus pour réduire la charge de travail et pourtant nous avons peu de temps libre pour nous."

-Laurence J. Peter-

Le syndrome du burn-out

Le syndrome de burn-out a récemment été reconnu comme une maladie professionnelle par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est considéré comme un trouble affectant sur le plan émotionnel et psychologique une partie des travailleurs qui vivent dans un état continu de stress et d'anxiété.


Un nombre croissant de professionnels de divers secteurs de travail souffrent de ce syndrome. Selon une étude menée dans douze pays par le Réseau européen de recherche en médecine générale, les médecins italiens ont des niveaux de stress deux fois supérieurs à la moyenne européenne. Sans aucun doute, celui de médecin est une profession dans laquelle il y a un pourcentage élevé de personnes touchées par le syndrome d'épuisement professionnel. Cependant, ce n'est pas le seul. Aujourd'hui, le nombre de professionnels souffrant de ce syndrome ne cesse d'augmenter.


Pour conclure, nous vous rappelons que si vous ne limitez pas le temps alloué au travail et que les conditions dans lesquelles vous travaillez ne s'améliorent pas, il est possible à long terme de compromettre la qualité de sa vie. Il est donc important d'être conscient des effets de la surcharge de travail et d'essayer de les prévenir. De plus, il est bon de savoir que prendre soin de sa santé mentale et physique est d'une importance fondamentale pour le bien-être de chacun d'entre nous.

ajouter un commentaire de Surcharge de travail : quelles conséquences ?
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.