Personnes autodestructrices : 10 traits de caractère

Qui suis-je
Joe Dispenza
@joedispenza
SOURCES CONSULT√ČES:

wikipedia.org

Auteur et références
Personnes autodestructrices : 10 traits de caractère

Dernière mise à jour: 03 janvier 2018

Que quelqu'un se fasse du mal peut sembler un manque de logique, une v√©ritable folie. Cependant, cela revient √† une impulsion n√©gative que nous avons tous en nous, dans une plus ou moins grande mesure, et qui se r√©v√®le chez les personnes autodestructrices.

Sigmund Freud a d√©couvert que nous avons tous une impulsion vers la vie et tout ce qu'elle a de constructif et il l'a appel√©e ¬ę impulsion de vie ¬Ľ ; mais il a √©galement d√©couvert que nous en avons une oppos√©e, qui penche vers la mort et la destruction, et il l'a appel√©e la "pulsion de mort".



Ce serait une des raisons pour lesquelles, √† toutes les √©poques et dans toutes les cultures, des guerres ont eu lieu. C'est aussi la raison pour laquelle de nombreuses personnes d√©veloppent des sympt√īmes et des comportements autodestructeurs. Cependant, dans certains cas seulement, ces comportements sont impos√©s et deviennent des traits de personnalit√© permanents.

D'une mani√®re g√©n√©rale, il arrive lorsqu'il y a une forte composante de col√®re r√©prim√©e. En r√©alit√©, ces pulsions agressives sont dirig√©es vers autre chose, mais, pour une raison quelconque, il est impossible de les exprimer. Parfois parce qu'elles s'adressent √† un √™tre cher, d'autres fois parce qu'on craint les cons√©quences de leur donner la parole.

Dans ces cas, agression elle finit par se d√©verser sur soi. C'est alors que l'individu apprend √† se comporter comme son pire ennemi et des personnalit√©s autodestructrices sont configur√©es. Ci-dessous, nous vous pr√©sentons dix traits pour mieux identifier les personnes autodestructrices.

Caractéristiques des personnes autodestructrices

1. L'id√©e n√©gative 

Des id√©es autodestructrices elles comprennent toutes ces pens√©es destin√©es √† d√©valoriser une personne, pour entraver son progr√®s ou d√©m√©riter ses succ√®s. Dans l'esprit d'une personne autodestructrice, ces pens√©es surgissent presque automatiquement.



Par conséquent, le contexte propice aux "prophéties auto-réalisatrices" se produit: tu n'y arriveras pas, tu ne pourras pas, tu ne réussiras pas. Leur force est si grande qu'ils finissent par arriver. C'est aussi une approche dans laquelle l'individu met toujours l'accent sur ce qui manque, ce qui n'était pas parfait, ce qui n'est pas ou n'a pas. Tout cela constitue un nutriment très puissant d'autodestruction.

2. Passivit√© forc√©e ou incomp√©tence 

Dans ce cas, la passivit√© consiste √† cesser d'agir face √† une situation ou √† une circonstance qui √ßa nous fait mal. Il est reconnu que quelque chose est mauvais, mais aucune mesure n'est prise pour retenir ou contr√īler son effet. Cela se produit lorsque, par exemple, nous ne nous d√©fendons pas contre les abus ou les agressions.

L'incompétence forcée est cette tendance à souligner le manque ou l'insuffisance des compétences. Au lieu d'essayer, toutes ces limitations personnelles qui rendent difficile la réalisation de quelque chose sont gonflées. Des efforts ne sont pas faits pour les surmonter, mais ils se transforment en une justification pour ne pas agir.

3. Troubles alimentaires

La façon dont nous mangeons en dit long sur ce que nous pensons et ressentons sur nous-mêmes. De nombreuses personnes autodestructrices se blessent en ne mangeant pas. Ils ne fournissent pas à votre corps les nutriments dont il a besoin pour rester en bonne santé.

La m√™me chose se produit √† l'autre extr√™me. Trop manger g√©n√®re divers probl√®mes de sant√©, tant √† court qu'√† long terme. Parfois, un app√©tit insatiable appara√ģt. Vous vous gavez, mais sans aucune satisfaction, vous ressentez plut√īt de la tristesse, de la culpabilit√© et... l'envie de manger plus.


4. Blesser les autres et auto-compassion

Les personnes autodestructrices d√©veloppent souvent des attitudes hostiles ou nuisibles envers les autres. Ils cr√©ent des conflits inutiles ou sont imprudents, grossiers, envieux, bavards, etc. Ils voient l'autre, fondamentalement, comme une source de comparaison. D'autres y voient une source de frustration car leurs contraintes reposent sur des comparaisons dans lesquelles, pour une raison ¬ę x ¬Ľ ou ¬ę y ¬Ľ, ils sont toujours perdants.


À la suite de tels conflits, il est courant que les personnes autodestructrices ressentent une profonde compassion envers elles-mêmes. Ils attaquent mais, lorsqu'on leur répond, ils se comportent comme les victimes d'une attitude injuste. Ils insultent mais, quand ils sont insultés, ils s'apitoient sur eux-mêmes. Ils n'admettent pas que le fruit de leur moisson soit le fruit de ce qu'ils ont semé.

5. Automutilation et toxicomanie 

L'automutilation est parfois √©vidente, alors que d'autres ne le sont pas. Certaines personnes se blessent volontairement : ils se coupent ou se tirent les cheveux. Ils s'exposent √©galement √† des situations √† risque, qui donnent lieu √† des accidents relativement fr√©quents. D'autres fois, cela se produit de mani√®re moins √©vidente : avec un tatouage ou un piercing douloureux sur une partie tr√®s sensible du corps.

On peut parler d'automutilation même en cas d'abus de substances nocives pour l'organisme. Le cas le plus évident est la consommation excessive d'alcool. Les dépendances sont hautement autodestructrices et, dans leur degré le plus extrême, conduisent toujours à la mort.

6. Suicide social

Le suicide social se produit lorsque les liens √©motionnels avec les autres sont rompus. G√©n√©ralement, c'est un processus graduel : d'abord la r√©ticence √† √™tre avec les autres s'installe et, petit √† petit, cela se traduit par un isolement progressif.


Les personnes autodestructrices s'isolent et développent une variété de comportements irritants pour les autres. Parfois, ils sont trop exigeants ou méprisent les autres. Ils ne voient que les défauts des gens. Ils croient que leur conduite de rejet des autres est justifiée.

7. Dissimulation des √©motions et refus de recevoir de l'aide 

Pour les personnes autodestructrices, il est tr√®s difficile d'√™tre honn√™te avec eux-m√™mes. Ils ne peuvent pas admettre leurs sentiments et leurs √©motions et essaient inconsciemment de les garder cach√©s. Ils font toute sorte de raisonnement pour justifier leur conduite et refusent d'admettre qu'ils ont un probl√®me.


C'est pourquoi il est aussi très difficile de les aider. Si quelqu'un leur conseille d'aller voir un psychologue, ils le prendront comme un signe d'agressivité et de mépris. Ils peuvent réagir de manière agressive s'ils reçoivent des conseils ou si quelqu'un suggère qu'en changeant certains comportements, ils pourraient être mieux lotis. Concrètement, ces personnes veulent ne pas vouloir aller bien et sont convaincues que des circonstances ou d'autres les maintiennent dans cette situation.

8. Négligence physique et mentale

Les personnes autodestructrices ont tendance √† oublier leur corps. Ils ne pratiquent pas de sport et ne consid√®rent pas cela comme important. Ils ont une opinion n√©gative de leur propre corps et, bien s√Ľr, du plaisir physique qu'implique, par exemple, la sexualit√©. Ils accordent encore moins d'attention aux soins personnels. Le manque d'attention et de soin de leur corps est une manifestation de la faible estime de soi qu'ils ressentent.

Ils n'essaient même pas de résoudre leurs problèmes mentaux. S'ils sont insomniaques, ils l'acceptent et hésitent à agir. S'ils éprouvent de la détresse émotionnelle, ils choisissent de se victimiser eux-mêmes et de ne pas chercher un moyen de le résoudre.

9. Abnégation superflue

La vie exige souvent de faire des sacrifices. Cependant, ils en valent la peine lorsqu'ils visent un objectif plus élevé. Quand ils sont une étape nécessaire pour atteindre un plus grand bien-être. S'ils deviennent simplement une souffrance constante, qui donne lieu à une situation qui ne se poursuit pas, ils correspondent à une conduite autodestructrice.

Il y a ceux qui supposent que ces sacrifices de soi continus sont une preuve de noblesse, de bon cŇďur ou d'altruisme.. En r√©alit√©, ils dissimulent un acte d'auto-sabotage. De tels comportements cachent un renoncement aux d√©sirs, aux r√™ves et aux r√©ussites. Vous maintenez une situation douloureuse ou peu gratifiante juste pour r√©duire vos chances de bien-√™tre.

10. Sabotage relationnel 

Au fond, les personnes autodestructrices ne se sentent pas dignes d'amour. En fait, leur amour-propre est tr√®s faible. Pour cela, en quelque sorte, ils ne tol√®rent pas une relation dans laquelle tout se passe bien. Aussi √©trange que cela puisse para√ģtre, s'ils se sentent aim√©s ou appr√©ci√©s, ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre fin √† la relation. Ils se sentent mieux dans le r√īle de victimes que dans celui de chanceux ; ils pr√©f√®rent la chance √† les √©viter pour s'en plaindre.

Ils sont √©galement susceptibles de devenir capricieux ou exigeants. Ils essaient par tous les moyens de faire croire √† l'autre que cela ne vaut pas la peine d'avoir un lien avec eux ou que l'affection qu'ils ressentent n'a aucun fondement. Saboter les relations positives est un moyen de rester dans une position autodestructrice.

Ce type de comportement r√©v√®le des exp√©riences non dig√©r√©es et des difficult√©s avec son image. Les personnes autodestructrices sont, en premier lieu, victimes d'elles-m√™mes. Ils sont pi√©g√©s dans l'ordre impos√© par une personne ou une circonstance contre laquelle ils ne pourraient pas se d√©fendre. Ce caract√®re distinctif est d√Ľ √† des situations traumatisantes. C'est comme si une personne √©tait pi√©g√©e √† l'int√©rieur d'un miroir le refl√©tant de mani√®re d√©form√©e.

Il est √©vident que ces traits d√©limitent une personne ayant des probl√®mes d'estime de soi ainsi que de perception de soi. Se voir de mani√®re plus constructive implique de d√©fier une figure d'autorit√© ou un ordre transmis. Derri√®re ce profil se cache une peur inconsciente d'√™tre plus heureux que ses parents, par exemple, ou de prouver qu'une ¬ę v√©rit√© ¬Ľ religieuse n'est pas si vraie. Dans tous les cas, les personnes autodestructrices doivent √™tre trait√©es par un professionnel.

Audio Video Personnes autodestructrices : 10 traits de caractère
ajouter un commentaire de Personnes autodestructrices : 10 traits de caractère
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.