close
    search Buscar

    Nous avons quarante millions de raisons d'échouer mais pas une seule excuse

    Qui suis-je
    Joe Dispenza
    @joedispenza
    SOURCES CONSULT√ČES:

    wikipedia.org

    Commentaires sur l'article:

    avertissement de contenu


    Nous avons quarante millions de raisons d'échouer mais pas une seule excuse est une citation de motivation de Rudyard Kipling avec laquelle je suis entièrement d'accord. Nous sommes en effet toujours prêts à chercher des excuses / justifier nos échecsau lieu de assumer l'entière responsabilité des résultats que nous obtenons dans la vie.



    I perdenti ils ont un point commun : ils connaissent des excuses pour ne pas r√©ussir et n'h√©sitent pas √† les utiliser comme alibi pour justifier l'incapacit√© de se r√©aliser dans la vie. Certaines excuses peuvent m√™me √™tre partiellement vraies, tandis que d'autres sont compl√®tement irr√©elles ou imaginaires. Dans tous les cas, il n'est pas possible de r√©ussir si vous utilisez des excuses. Le monde r√©compense ceux qui agissent, pas ceux qui se plaignent (je vous ai d√©j√† sugg√©r√© dans un autre article de prendre la responsabilit√© de votre vie).

    Nous avons quarante millions de raisons d'√©chouer mais pas une seule excuse est un aphorisme qui nous enseigne que non nous ne devrions jamais consid√©rer des excuses. Il y a certainement des contingences et des √©v√©nements que nous ne pouvons pas contr√īler ; cela ne fait aucun doute. Mais il est certain que nous pouvons nous contr√īler. Par nous-m√™mes et nos d√©cisions, nous pouvons, en effet, influencer notre existence d'une mani√®re importante. Mieux vaut essayer de orienter sa vie dans une certaine direction plut√īt que de se laisser compl√®tement emporter par le vent; ne penses tu pas?


    Mais pourquoi les gens cherchent-ils toujours des justifications ?

    La raison est simple: les alibis que les gens cr√©ent habituellement n'existent pas en r√©alit√© ; ils n'existent que dans leur esprit. Et c'est tout naturel essayer de d√©fendre leurs cr√©atures. C'est donc une habitude aussi vieille que l'humanit√© elle-m√™me ! Et les habitudes sont difficiles √† √©radiquer, surtout si elles sont enracin√©es. De plus, les excuses nous ¬ę flattent ¬Ľ : gils justifient nos actions (ou non-actions) et rendent le fardeau de la d√©faite moins lourd.


    Pourquoi les gens passent tant de temps à se tromper délibérément en créant des alibis pour dissimuler leur faiblesse a toujours été un mystère pour moi. Le même temps, s'il était utilisé différemment, suffirait à remédier à la faiblesse, et alors aucun alibi ne serait nécessaire.

    Elbert Hubbard

    Les excuses les plus utilisées pour justifier ses échecs commencent toujours par un "si..."

    Rudyard Kipling √† travers la phrase Nous avons quarante millions de raisons d'√©chouer mais pas une seule excuse il nous encourage donc √† ne pas chercher d'excuses. Si vous voulez arr√™ter d'utiliser des excuses, vous devez d'abord identifier les alibis que vous adoptez le plus souvent. Voici un liste qui vous aidera √† faire l'inventaire des excuses pour s'opposer:

    • Si je n'avais pas de famille...
    • Si j'avais des recommandations ou du soutien...
    • Si j'avais l'argent √† investir...
    • Si j'avais √©tudi√©...
    • Si je pouvais trouver un nouveau travail...
    • Si seulement j'avais plus de temps...
    • Si les temps √©taient meilleurs...
    • S'il n'y avait pas de crise...
    • Si les autres m'ont compris...
    • Si l'environnement autour de moi √©tait meilleur...
    • Si je pouvais rena√ģtre ou revivre ma vie...
    • Si vous n'aviez pas peur du jugement des autres...
    • S'ils m'offraient une opportunit√©...
    • Si seulement maintenant j'avais une autre chance...
    • Si les autres n'√©taient pas en col√®re contre moi...
    • Si seulement tu √©tais plus jeune...
    • Si rien ne pouvait m'arr√™ter...
    • Si seulement j'√©tais libre de faire ce que je veux...
    • Si vous √©tiez n√© riche...
    • Si j'avais rencontr√© les "bonnes" personnes...
    • Si j'avais le talent de quelqu'un d'autre...
    • Si vous avez des informations‚Ķ
    • Si seulement j'avais saisi les opportunit√©s qui se sont pr√©sent√©es √† moi...
    • Si les gens ne me mettaient pas en col√®re...
    • Si je n'ai pas √† m'occuper de la maison et de mes enfants...
    • Si je pouvais √©conomiser de l'argent...
    • Si le patron m'appr√©ciait davantage...
    • Si seulement quelqu'un pouvait m'aider...
    • Si ma famille me comprenait...
    • Si j'habitais dans une autre ville...
    • Si seulement je pouvais commencer...
    • Si j'avais le caract√®re et le charisme de quelqu'un d'autre...
    • Si je n'√©tais pas si en surpoids...
    • Si mes contributions √©taient reconnues...
    • Si seulement j'avais plus de chance..
    • Si je pouvais payer ma cotisation...
    • Si je n'avais pas √©chou√©...
    • Si seulement vous saviez comment...
    • S'ils n'√©taient pas tous contre moi...
    • Si vous n'aviez pas tous ces soucis...
    • Si les gens n'√©taient pas si stupides...
    • Si j'avais √©pous√© la "bonne" personne...
    • Si ma famille avait √©t√© diff√©rente...
    • Si tu √©tais s√Ľr de moi...
    • Si vous n'√©tiez pas n√© sous la mauvaise √©toile...
    • Si vous n'avez pas √† travailler si dur et √† faire autant de sacrifices...
    • Si je n'avais pas gaspill√© autant d'argent...
    • Si je n'avais pas de "pass√©"...
    • Si seulement j'avais un travail ind√©pendant...
    • Si d'autres me pr√™taient plus de consid√©ration en m'√©coutant...
    • Si vous aviez le courage de me voir pour qui je suis vraiment...

    Partez de ce dernier point : cEssayez de vous voir tel que vous √™tes vraiment et travaillez sur vous-m√™me pour vous am√©liorer. La plupart des excuses √©num√©r√©es ci-dessus sont susceptibles de vous appartenir. D√©barrassez-vous d'eux en les analysant attentivement. Quel que soit l'alibi - si tu penses √† √ßa - vous trouverez quelque chose qui ne va pas avec vous. Ce n'est qu'en identifiant ce qui ne va pas chez vous que vous pourrez le changer. Alors, plut√īt que de construire vos propres alibis, passez plus de temps √† analyser et √† comprendre vos faiblesses et vos d√©fauts : vous trouverez s√Ľrement des solutions √† plusieurs de vos probl√®mes.




    ajouter un commentaire depuis Nous avons quarante millions de raisons d'échouer mais pas une seule excuse
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.