close
    search Buscar

    Ne deviens pas docile en cette bonne nuit

    Qui suis-je
    Louise Hay
    @louisehay
    SOURCES CONSULT√ČES:

    wikipedia.org

    Commentaires sur l'article:

    avertissement de contenu

    Un film, un poème et la leçon la plus importante pour votre croissance personnelle.

    ¬ę Ne deviens pas docile en cette bonne nuit.
    Enragé, enragé, contre la mort de la lumière."

    Dylan Thomas.

    J'ai toujours aimé la science-fiction, en particulier les livres et les films qui se déroulent dans espace profond. S'immerger dans ces lieux lointains, inexplorés et illimités a la capacité de transmettre un sentiment d'émerveillement et d'immobilité.


    Pour cela, j'ai r√©cemment voulu revoir Interstellar, de Christopher Nolan : entr√© √† juste titre dans l'un de mes films de science-fiction pr√©f√©r√©s.


    Il y a ceux qui l'ont aimé et il y a ceux qui l'ont trouvé ennuyeux comme l'enfer. Peu importe : en réalité ce n'est pas du film dont je veux vous parler dans l'article d'aujourd'hui, mais d'un poème. Un poème accompagnant quelques scènes d'Interstellar, une poésie puissante et plein d'idées pour notre croissance personnelle.

    Déconnectez tout, réservez cinq minutes rien que pour vous et plongez avec moi dans ces mots du poète gallois Dylan Thomas :

    N'entrez pas docilement dans cette bonne nuit - Dylan Thomas (1951)

    Ne deviens pas docile en cette bonne nuit,
    Les personnes √Ęg√©es devraient br√Ľler et d√©lirer quand le jour tombe ;
    Rage, rage, contre la mort de la lumière.

    Bien que je Saggi sachez que les t√©n√®bres sont in√©vitables,
    puisqu'aucun éclair n'est venu de leurs actions,
    Ils ne deviennent pas dociles dans cette bonne nuit,

    Les honnête, avec la dernière vague, criant combien brillant
    leurs faibles actions danseraient dans une baie verte,
    Ils font rage, ils font rage contre la mort de la lumière.


    Les impulsif que le soleil s'envola et chanta,
    apprendre trop tard pour avoir troublé le chemin,
    Ils ne deviennent pas dociles en cette bonne nuit.


    Les austère, au seuil de la mort, réalisant avec une vue aveugle
    que les yeux morts pouvaient se réjouir et briller comme des météores,
    Ils font rage, ils font rage contre la mort de la lumière.

    Et toi, mon p√®re, l√†-bas sur la triste colline, s'il te pla√ģt,
    Condamnez-moi ou bénissez-moi maintenant avec vos larmes furieuses.
    Ne deviens pas docile en cette bonne nuit.
    Rage, rage contre la mort de la lumière.

    Quelle est sa signification ?

    Bella Andr√© : tu ne comprends pas 'na vu... mais √ßa peut √™tre utile de se faire passer pour de faux intellectuels √† un ap√©ro d'√©t√© ! Merci! :-R√Č

    De nombreux téléspectateurs interstellaires se sont demandé quelle était la signification de ce poème.

    ¬ę Don't Go Meek Into That Good Night ¬Ľ n'est pas aussi facile √† lire que l'un des nombreux blockbusters de d√©veloppement personnel, mais je trouve personnellement certains passages bien plus puissants que des dizaines de livres d'auto-assistance.

    Voici une brève analyse de ce poème, mais surtout un message utile pour continuer votre chemin avec encore plus de détermination croissance personnelle.

    ___

    Le poème, écrit par Thomas pour son père mourant, s'articule autour d'une métaphore claire, dans laquelle le jour symbolise la vie, tandis que la nuit symbolise la mort.


    Le po√®te d√©crit pr√©cis√©ment comment je diff√©rents √™tres humains, se f√Ęcher et se rebeller, pour diff√©rentes raisons, contre la mort imminente et inciter le p√®re √† faire de m√™me, √† lutter contre... √† ne pas √™tre docile en cette bonne nuit :

    • Il y a des Saggi, qui ont pris conscience de l'in√©luctabilit√© de leur propre disparition, mais surtout ils ont compris qu'ils n'avaient pas accompli grand-chose dans leur existence ("aucun √©clair n'est venu de leurs actions"). Leurs regrets les exasp√®rent.
    • Puis il y a le honn√™te, c'est-√†-dire ceux qui dans la vie n'ont jamais fait de gestes fous, mais qui √† l'heure du coucher du soleil sont furieux parce qu'ils sont conscients qu'avec plus de temps √† leur disposition, ils auraient peut-√™tre accompli des actions m√©morables (¬ę actes brillants ¬Ľ).
    • Il y a aussi les impulsif, qui se rendent compte trop tard qu'ils ont perdu leur vie dans la poursuite compulsive du plaisir ("apprendre trop tard qu'ils ont troubl√© le chemin").
    • Enfin, il y a les aust√®re, qui au cours de leur existence se sont priv√©s de toute satisfaction et sont maintenant furieux des occasions manqu√©es (¬ę se rendre compte d'un aveuglement que des yeux morts pouvaient se r√©jouir et briller comme des m√©t√©ores ¬Ľ).

    Parce qu'il est utile pour votre croissance personnelle

    André', j'ai préféré ne pas la comprendre et faire semblant d'être intellectuel à certains apéritifs : votre commentaire m'a fait déprimer !



    Les sages, les honnêtes, les impulsifs et les austères sont furieux de la mort imminente… mais ils n'abandonnent pas, ils ne deviennent pas dociles dans cette bonne nuit.

    Et si la nuit n'√©tait pas seulement la m√©taphore de la mort, mais en g√©n√©ral la n√ītre √©checs?

    Chacun de nous a fait sa juste part d'erreurs :

    • Comme le Saggi nous avons peut-√™tre r√©alis√© que nous n'avons pas encore donn√© naissance √† la foudre.
    • Viens gli honn√™te nous avons peut-√™tre v√©cu une vie trop cadr√©e.
    • Viens gli impulsif nous avons peut-√™tre perdu d'innombrables jours √† c√©der √† toutes les frivolit√©s.
    • Viens gli aust√®re nous avons peut-√™tre perdu trop d'opportunit√©s.

    Ces erreurs nous ont in√©vitablement pouss√©s sur la trajectoire de l'√©chec. Mais nous avons encore le choix √† notre disposition. On peut en effet d√©cider de se rendre, de se laisser emporter parentropie vers une d√©faite in√©vitable, ou ...


    ... ou nous pouvons décider, ici et maintenant, que, malgré tout, nous "n'allons pas devenir dociles dans cette bonne nuit", nous vendrons chèrement notre peau et même si les prédictions sont désormais toutes contre nous, nous nous battrons, nous nous battrons jusqu'au dernier souffle.

    Alors... ne deviens pas docile en cette bonne nuit. Passe une bonne semaine.


    ajouter un commentaire depuis Ne deviens pas docile en cette bonne nuit
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.