close
    search Buscar

    Maîtrise de soi : 3 techniques pour développer une volonté d'acier

    Qui suis-je
    Robert Maurer
    @robertmaurer
    SOURCES CONSULTÉES:

    wikipedia.org

    Commentaires sur l'article:

    avertissement de contenu

    Sans maîtrise de soi, nous nous trouvons à la merci des événements et de nos pires pulsions. Dans cet article, vous découvrirez 3 stratégies pour résister à la tentation et exercer votre volonté.

    "Celui qui n'a pas de sang-froid finit par être le serviteur des autres."

    Roberto Gervaso.

    Je ne sais pas si ça vous arrive aussi, mais il y a des jours où j'ai l'envie, c'est-à-dire cette envie irrépressible de se débarrasser des objectifs, des engagements et des bonnes habitudes, de me plonger complètement dans le plaisir. L'envie est chaleureuse et veloutée, comme un bon verre de vin rouge : d'abord elle vous trompe dès la première gorgée, puis elle vous enveloppe et vous enivre d'un sentiment de liberté et de légèreté, enfin elle vous laisse stupéfait et coupable.



    Nous ne sommes pas des automates : céder à la tentation de temps en temps peut être cathartique, mais céder systématiquement est catastrophique. L'retenue c'est en fait ce qui nous sépare réellement du reste du règne animal. Cette capacité, dont les mécanismes sont régulés par le cortex préfrontal, nous permet de planifier nos actions, d'évaluer la meilleure option parmi de multiples alternatives, mais surtout elle nous permet de rester à l'écart de ce que nous pourrions regretter.

    L'article d'aujourd'hui parle de cette capacité qui est la nôtre. Concrètement, nous démystifierons ensemble le mythe #1 sur la maîtrise de soi et nous verrons 3 stratégies à mettre en pratique immédiatement pour être plus discipliné.

    La maîtrise de soi n'est pas la répression

    Beaucoup d'entre nous sont convaincus qu'avoir la maîtrise de soi, c'est réprimer en permanence ses pulsions, alimentant ainsi une sorte de bataille intérieure éternelle. Cette idée est non seulement malsaine, mais comme l'a montré une étude de 2010, elle a exactement l'effet inverse. Plus nous essayons d'étouffer nos instincts, plus ceux-ci, après une courte période d'apprivoisement à grands frais, reviennent avec plus de force.


    Mais vous n'avez pas besoin d'une étude pour vous convaincre, je suis presque sûr que vous avez déjà expérimenté ces mécanismes psychologiques sur votre peau :


    • Peut-être que vous vouliez trouver le vôtre poids idéal et après les premiers jours de régime, très durs, à un moment donné, vous vous êtes complètement déchargé, vous retrouvant en peu de temps avec plus de frustrations et plus de kilos qu'avant (beau seul !).
    • Peut-être aviez-vous décidé d'être plus organizzato, mais après avoir mis en place un système très compliqué de listes de tâches, de calendriers, d'archives et de notifications, vous vous êtes retrouvé à perdre plus de temps et à terminer moins.
    • Peut-être que tu t'es promis de préparer cet examen étudier sans relâche, pour se retrouver avec le désir d'étudier sous vos chaussures (d'ailleurs, avez-vous déjà lu cet article sur la façon de le trouver ?)

    Plus vous vous opposez et essayez de réprimer vos mauvais comportements, plus ils deviennent forts. Pour parvenir à une véritable maîtrise de soi, vous ne pouvez pas compter sur la répression de vos instincts : tel un samouraï sage, vous devez apprendre à les observer, à les connaître, à les exploiter. Voyons donc quelles sont les 3 stratégies les plus efficaces pour ne pas céder aux tentations et développer une volonté d'acier.

    1. Le devoir d'abord, puis le plaisir ? Certainement pas

    Si vous continuez à vous fixer de nouveaux objectifs et de nouvelles habitudes comme s'il s'agissait de devoirs désagréables, je vous assure que dans 90% des cas, vous échouerez dans vos intentions. Nous venons de le voir : développer sa maîtrise de soi ne peut être une lutte contre soi-même. Arrêtez de jouer le rôle du masochiste : il n'y a pas de gloire dans l'autoflagellation. Apprenez à aimer vos objectifs et prenez plaisir aux gestes quotidiens qui vous permettent de les atteindre.


    Je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire. Voici donc quelques idées pratiques pour adopter cette nouvelle attitude mentale :

    • Ne poursuivez pas des objectifs que vous jugez socialement acceptables, poursuivez objectifs qui vous passionnent profondément. Comme l'a dit Albert Gray dans son célèbre discours : Trouvez un objectif passionnant.
    • Passez en revue le vôtre dictionnaire mental. Combien de fois par jour tu te répètes : "Je dois faire ceci, je dois faire cela" ?! Pensez-vous vraiment que vous mettre toute cette pression vous aide ? Bonne chance. Au lieu de cela, essayez de modifier votre dialogue intérieur en les utilisant plus fréquemment Mots 3.
    • L'expression « le devoir d'abord, le plaisir ensuite » est totalement inefficace. Au lieu de cela, remplacez-le par : "plus de plaisir dans le devoir". Réfléchissez aux objectifs que vous souhaitez atteindre et demandez-vous constamment comment vous pouvez rendre plus agréables les actions qui vous permettront de les atteindre. Vous souhaitez améliorer votre alimentation ? Trouvez des aliments sains et savoureux que vous pouvez préparer avec des recettes simples. Vous voulez vous mettre en forme mais détestez vous enfermer dans la salle de gym ? Trouvez un sport amusant à pratiquer à l'extérieur. Est-ce que les études vous ennuient à mourir ? Vous n'adoptez probablement pas votre style d'apprentissage naturel - trouvez les techniques d'étude qui vous conviennent le mieux. En bref, utilisez votre imagination, aucune limite n'a d'importance. Il existe des milliers de façons d'atteindre votre objectif - trouvez celle qui vous convient.

    En résumé, la stratégie n°1 pour avoir plus de maîtrise de soi est de s'affranchir des contraintes, de rendre ce que l'on a envie et besoin de faire le plus simple et agréable possible. Cependant, vous continuerez à être attiré par ce que vous savez être faux : que faire dans ces cas-là pour exercer votre maîtrise de soi ?



    2. Pratiquez votre maîtrise de soi avec la règle des 15 minutes

    "Nous acquérons la force des tentations auxquelles nous sommes capables de résister."

    RW Emerson.

    Je t'ai martelé avec le pendant des années lutter contre la procrastinationCependant, il existe un cas particulier dans lequel notre cher ami "reporter" pourrait être très utile. Retarder une tentation, même pour quelques minutes, est en effet l'une des stratégies les plus efficaces pour s'en débarrasser.

    La prochaine fois que vous aurez envie de manger de la merde, de vérifier de manière obsessionnelle Whatsapp, d'acheter quelque chose d'inutile, attendez. 15 minutes. Ne réprimez pas l'envie, ne vous attachez pas les mains, repoussez simplement la tentation pendant un quart d'heure. C'est seulement 15 minutes - vous pouvez le faire.

    Pendant cette période, consacrez-vous à autre chose, en vous distrayant comme certains des enfants deexpérience de guimauve. Ou faites quelque chose d'encore plus efficace : observez votre impulsion, analysez-la comme le ferait un scientifique en laboratoire, étiquetez-la ("ça y est, mon envie est arrivée de manger un pot de Nutella"). Apprenez à ne pas vous identifier avec le désir : ce n'est qu'un produit de votre esprit ; comme c'est venu, ça peut aller.

    Alors dis-moi comment ça s'est passé après ces 15 minutes : tu as cédé ou pas ? ;-)

    3. Adoptez la technique si-alors

    "Je peux résister à tout sauf à la tentation."

    Oscar Wilde.

    Le message clé que je voudrais vous transmettre dans cet article est que vous n'avez pas besoin de force brute, mais de ruse pour avoir une plus grande maîtrise de soi. Après avoir vu comment minimiser le « devoir » et repousser les tentations, je voudrais proposer une dernière stratégie : technique si-alors. Mais laissez-moi d'abord vous poser une question.

    Quand pouvez-vous être plus discipliné : après une nuit de sommeil réparatrice et une journée de détente ou après une nuit sans sommeil et une journée épuisante ? En ces termes, la réponse est assez évidente : lorsque nous sommes fatigués et nerveux, nos capacités de maîtrise de soi s'effondrent lamentablement et nous sommes ainsi à la merci des événements. Selon le psychologue canadien Micheal Inzilicht, ce phénomène s'appelle "Épuisement de l'ego” (Épuisement de l'ego).


    Bien sûr, manger sainement, faire de l'exercice régulièrement et améliorer la qualité du sommeil sont toutes de bonnes habitudes qui peuvent limiter l'épuisement de l'ego, mais peu importe à quel point vous faites attention, le jour viendra toujours où vous serez paresseux, nerveux et fatigué. Dans ces cas, céder à la tentation apparaîtra comme le seul choix possible : c'est là qu'intervient la technique du si-alors.

    Apprenez à définir à l'avance les actions que vous comptez entreprendre lorsque votre maîtrise de soi est limitée et que l'envie de céder à la tentation se fait sentir. Voici quelques exemples:

    • Se Je veux fumer une cigarette, puis Je mâche un chewing-gum.
    • Se Je veux ouvrir Facebook, puis Je fais une pause et lis un article de GetPersonalGrowth.
    • Se Je veux manger une collation au chocolat, puis Je grignote une pomme.

    Ce ne sont bien entendu que des exemples, le but principal de la technique if-then est en fait de démanteler l'actuelle modèle de gratification de routine de signal de ta mauvaise habitude. Pour rendre cette stratégie encore plus efficace, mon conseil est de remplacer votre réaction négative par une action qui vous procure un plaisir équivalent, mais qui a des implications positives.

    Que diriez-vous, cette semaine, d'essayer d'appliquer l'une de ces stratégies pour renforcer la maîtrise de soi ? J'aimerais savoir dans les commentaires lequel des 3 a le plus piqué votre intérêt. Avant de vous dire au revoir, j'en profite toutefois pour un "service communication". Continue de lire.

    ajouter un commentaire de Maîtrise de soi : 3 techniques pour développer une volonté d'acier
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.