Les leçons de vie que les joueurs de poker nous enseignent

Les leçons de vie que les joueurs de poker nous enseignent

Parfois, les leçons les plus importantes de la vie viennent de ceux qui s'y attendent le moins. Il suffit de rester attentif et ouvert à l'expérience. En fait, personne n'est si pauvre qu'il n'a rien à donner ou assez riche pour n'avoir besoin de rien recevoir.

En ce sens, les joueurs de poker peuvent être une source d'inspiration inattendue pour notre développement personnel puisque bon nombre des stratégies utilisées sur la table de jeu peuvent également s'appliquer à la vie de tous les jours. En fait, la psychologie et le poker sont toujours allés de pair.



Le succès est une question d'équilibre

Les chercheurs de l'Université Cornell ont entrepris de collecter et d'analyser les données de 27 millions de mains de poker. Ils ont découvert que lorsque les joueurs augmentaient leurs paris, ils avaient tendance à développer un style de jeu plus agressif. Mais ils ont aussi trouvé un schéma : les joueurs qui ont le plus gagné sont ceux qui ont su maintenir un équilibre entre passivité et agressivité. Ni les joueurs trop agressifs, et encore moins ceux qui ont adopté un style passif, n'ont pu gagner de grosses sommes.

Cela nous montre que la clé dans le jeu, comme dans la vie, réside dans l'équilibre. En fait, de nombreuses études ont révélé que le style agressif et le style passif sont liés au développement de différentes pathologies. L'hostilité, par exemple, a été liée à un risque accru de souffrir d'accidents vasculaires cérébraux et de crises cardiaques, tandis que la passivité a été liée à l'émergence de maladies telles que les ulcères gastroduodénaux et les problèmes de peau.

Par cons√©quent, nous devons apprendre qu'il y a des moments o√Ļ nous devons rester fermes et d√©fendre nos droits et d'autres moments o√Ļ la chose la plus sage √† faire est d'ignorer et d'aller de l'avant. La cl√© de notre bien-√™tre d√©pend en grande partie de cet √©quilibre.



Vous devez choisir les batailles à mener

Les bons joueurs de poker savent quand il vaut la peine d'augmenter la mise et d'aller jusqu'au bout d'une main et quand il est temps de se coucher. Pour prendre cette décision, ils s'appuient non seulement sur la logique, mais aussi sur l'intuition et l'expérience.

Dans la vie aussi, il est essentiel de savoir quand pers√©v√©rer et quand est venu le moment o√Ļ il est plus sage de quitter le jeu, car sinon vous perdrez trop. En fait, souvent dans notre vie quotidienne, nous sommes plong√©s dans de petites batailles qui ne nous apportent aucun avantage mais nous laissent √©puis√©s. A l'inverse, lorsque nous choisissons judicieusement les combats que nous souhaitons mener, nous concentrons nos ressources et obtenons de meilleurs r√©sultats avec moins d'efforts.

Il est √©galement important de ne pas tomber dans l'erreur de continuer √† travailler sur quelque chose simplement parce que nous y avons investi du temps et des efforts, en ignorant les signes que nous sommes sur la mauvaise voie. Nous ne devons pas abandonner trop t√īt ou insister trop longtemps.

Si tu oublies les gens, tu n'iras pas très loin

Il y a ceux qui pensent que le poker se résume à des cotes. Vous avez tort. Au poker, le joueur est confronté à d'autres personnes et s'il l'oublie, c'est fini. Contrairement au blackjack, au poker, vous pouvez gagner ou perdre des fortunes en raison de l'élément humain. Un joueur expérimenté, même s'il a de bonnes cartes et des chances en sa faveur, ne peut ignorer ses adversaires. En fait, s'il agit trop confiant et que les autres le remarquent, ils quitteront rapidement le jeu. Phil Hellmuth ne pourrait pas mieux le résumer : "Certaines personnes pensent que le poker est un jeu de cartes, mais c'est en fait un jeu de personnes joué avec des cartes."


À cet égard, une étude menée à l'Université de Harvard a révélé que les joueurs de poker sont capables de capturer rapidement les expressions faciales de leurs adversaires et d'utiliser ces informations pour prendre leurs décisions. En fait, ces informations sont traitées en seulement 10 millièmes de seconde, à l'aide de l'amygdale, une région du cerveau associée aux émotions qui nous aide à prendre des décisions rapidement.


Dans la vie, comme au poker, la capacité à se connecter avec les gens est essentielle. En fait, c'est l'un des piliers de l'intelligence émotionnelle et de la réussite. Il est donc important de ne pas négliger les personnes qui nous entourent, d'entretenir ces relations et de développer notre fibre la plus sensible. Une attitude trop égocentrique ne nous mènera pas loin.

Pour gagner, il faut savoir perdre

Au poker, parfois vous gagnez, parfois vous perdez. Un bon joueur le sait et d√©veloppe une tol√©rance √† la frustration, il apprend √† g√©rer l'√©chec car il comprend que chaque main qu'il perd est une opportunit√© d'apprendre. Vous demandez, o√Ļ ai-je √©chou√© ? Comment aurais-je pu faire mieux ? Les joueurs sont conscients qu'ils peuvent apprendre en jouant. En fait, le joueur Mike Sexton a d√©clar√© : ¬ę Pour apprendre √† jouer au poker, il suffit d'une minute, pour contr√īler les aspects du jeu, toute une vie.

Développer une tolérance à la frustration et apprendre à gérer l'échec sont également essentiels dans la vie. En fait, si nous passons trop de temps à nous concentrer sur le problème, nous n'aurons pas le temps de trouver une solution. A l'inverse, si nous prenons les erreurs comme des opportunités d'apprendre, non seulement nous pourrons grandir, mais nous pourrons également vivre avec moins de stress.


Ne le rendez pas personnel

Des scientifiques finlandais ont demandé à plusieurs joueurs de poker en ligne d'estimer leurs chances de gagner dans différents scénarios et de prendre leurs propres décisions de jeu. De cette façon, ils ont vu que les joueurs plus expérimentés obtenaient de meilleurs résultats. Pouquoi?

Tout simplement parce qu'ils avaient d√©velopp√© une r√©flexion plus rapide qui leur permettait de prendre de meilleures d√©cisions, tandis que les joueurs inexp√©riment√©s perdaient leur temps √† ruminer. En pratique, les joueurs novices r√©fl√©chissaient sans cesse √† tout ce qui pouvait mal tourner et aux cons√©quences, tandis que les joueurs exp√©riment√©s prenaient une distance √©motionnelle qui leur permettait de prendre de meilleures d√©cisions. William J. Florence a r√©sum√© cette fa√ßon de penser et d'agir : ¬ę L'essentiel au poker est de ne jamais perdre la t√™te. Si vous le perdez, vous perdrez s√Ľrement tous vos jetons aussi ¬Ľ.


Aussi dans la vie, il est important d'apprendre √† prendre une distance √©motionnelle avec les probl√®mes, afin que nous puissions prendre de meilleures d√©cisions et, surtout, agir plus rapidement, avant qu'il ne soit trop tard. En fait, la distance √©motionnelle que les joueurs de poker adoptent est une tr√®s vieille le√ßon de vie qui puise ses racines dans le tao√Įsme : le d√©tachement.

 

ajouter un commentaire de Les leçons de vie que les joueurs de poker nous enseignent
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.