Les émotions esthétiques : l'impact émotionnel de la beauté

Les émotions esthétiques : l'impact émotionnel de la beauté

Les émotions esthétiques : l'impact émotionnel de la beauté

Dernière mise à jour: 24 mars, 2022

Observer la Nuit étoilée de Van Gogh, se lever tôt pour voir le lever du soleil, se délecter de L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera ou fermer les yeux pour écouter le Clair de lune de Debussy sont des expériences incroyables qui réveillent un ouragan d'émotions. La beauté dégagée par l'art et par certains phénomènes quotidiens est si immense qu'il est impossible de ne pas s'y abandonner. Aujourd'hui on parle d'émotions esthétiques.



Cette expérience si profonde qu'elle s'empare de nous lorsque nous observons une œuvre d'art, un paysage ou un visage attrayant, voit les émotions comme responsables. Si on y pense, l'un des principaux objectifs del'art est précisément de susciter des émotions, les communiquer, les partager ou les provoquer chez l'observateur. C'est à cela que nous devons un lien si profond. Ce ne sont pas n'importe quelles émotions, mais des émotions esthétiques.

"Le jugement de goût consiste précisément à n'appeler quelque chose de beau qu'en raison de sa propriété de s'accorder avec notre façon de le percevoir."

-Emmanuel Kant-

Émotions esthétiques

Selon Rafael Bisquerra, professeur à l'Université de Barcelone, les émotions esthétiques sont la réponse émotionnelle à la beauté, à tout type de beauté, qui peut être comprise comme une œuvre d'art, un paysage ou une personne. Tout ce qui peut avoir un impact émotionnel.

"La beauté périt dans la vie, mais elle est immortelle dans l'art".

-Léonard de Vinci-

Bien que des émotions émotionnelles se manifestent en présence de certaines manifestations artistiques, c'est un phénomène qui transcende l'art, en d'autres termes, va plus loin. C'est l'expérience émotionnelle face à la beauté, celle qui naît de la sensibilité, le résultat de la connexion de ce que nous observons ou, dans certains cas, écoutons et qui produit une sensation très agréable, presque indescriptible.



Les émotions esthétiques ne concernent pas seulement le côté plaisir, l'agréable et le positif; les sentiments désagréables et négatifs en font également partie. Par exemple, en regardant le tableau de Goya Le 3 mai 1808, on peut ressentir de la colère, de la colère, de l'anxiété, selon le sens qu'on lui donne et notre vécu. Tout comme en observant la sculpture Amour et Psyché d'Antonio Canova, on ressent de la nostalgie, de l'amour et de la tendresse. Tout dépend de notre regard.

L'important est la magie qui vient du lien avec la beauté, l'expérience personnelle de l'impact émotionnel. Pour cette raison, le concept d'émotions esthétiques est si ambigu, car chacun de nous les éprouve à partir de différents stimuli. De plus, c'est un phénomène pratiquement inconnu, avec des partisans et des opposants. Certains des auteurs qui en ont parlé sont Dickie (1974), Lazarus (1991), Hjorth et Laver (1997) et Levinson (1997).

Le mystère et la difficulté des émotions esthétiques résident dans la capacité à comprendre comment et dans quelles conditions elles peuvent être générées à travers des manifestations artistiques, sportives, scientifiques, etc. Le domaine de l'éducation est donc considéré comme l'un des meilleurs contextes avec lesquels entrer en contact.

« Regarder quelque chose est très différent de le voir. Vous ne voyez rien tant que vous n'avez pas vu sa beauté."

-Oscar Wilde-

Émotions esthétiques et éducation

Toujours selon Rafael Bisquerra, un but de l'éducation devrait être de savourer les émotions esthétiques. Sensibiliser les étudiants à ce type d'émotions, non seulement sur le plan théorique, mais aussi sur le plan pratique, en introduisant des situations favorisant les expériences émotionnelles à caractère esthétique. En d'autres termes, apprenez à vous exciter et à en profiter.


"Il est difficile d'évaluer la beauté et je n'y suis pas préparée. La beauté est une énigme."

-Fëdor Michajlovič Dostoevskij-

Cette méthodologie facilite le contact avec le monde affectif pour les élèves et, d'une certaine manière, cela affecte également des aspects tels que la conscience et la régulation émotionnelle. Contempler une œuvre d'art peut éveiller différents sentiments et émotions selon le contexte et l'histoire personnelle de l'élève, et l'élève devra apprendre à les gérer.



Des matières telles que la musique, les sciences naturelles ou l'histoire de l'art deviendront le principal véhicule de ce type d'émotion, qui à son tour stimulera l'apprentissage. Cela implique d'intégrer lesl'éducation émotionnelle. 

Travaille à vivre des émotions esthétiques

Avant de terminer, nous voudrions vous laisser une sélection d'œuvres d'art avec lesquelles vivre des émotions esthétiques. Peut-être que vous les essayerez ou peut-être pas, cela dépend de chacun de vous...

Nuit étoilée sur le Rhône de Vincent Van Gogh

Sonnet 126 de Lope de Vega

« S'abandonner, oser, être furieux,
tendre, dur, libéral, timide,
Fougueux, brisé, mort, vivant,
loyal, traître, lâche et courageux;


ne trouve de confort et de repos que bon,
paraître hautain, doux, égoïste, joyeux,
colérique, pusillanime, agressif,
satisfait, adontato, méfiant ;

se détourner des désillusions claires,
boire du poison pour une liqueur reconnaissante,
oubliez le profit, aimez les dommages;

croire qu'un ciel est entré dans un enfer,
donner âme et vie à une désillusion :
c'est ça l'amour : celui qui l'a essayé le sait."

Pour Elisa de Beethoven

Cenotes au Yucatan (Mexique)

Ocean Atlas de Jason de Caires Taylor

J'aimerais que tu sois ici dei Pink Floyd

L'amour d'Alexander Milov

En image de couverture, nous avons la sculpture Expansion de Paige Bradley

ajouter un commentaire de Les émotions esthétiques : l'impact émotionnel de la beauté
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.