Les effets de l'indifférence

Les effets de l'indifférence

Il est courant de penser que l'indifférence signifie ne rien ressentir face à une situation ou à une personne, qu'on ne se soucie de rien. Mais est-il vraiment possible d'isoler nos émotions de cette manière ?

Les effets de l'indifférence

Dernière mise à jour: Novembre 30, 2022

L'indifférence est un état affectif neutre. Nous avons tendance à définir une personne indifférente comme quelqu'un qui "ne ressent pas d'émotions et ne souffre pas". C'est un sentiment qui tient la personne en question à l'écart. Toutefois, les effets de l'indifférence infligent des blessures profondes.



Quand on pense à une personne indifférente, on lui attribue une série d'adjectifs qui n'ont que peu ou rien à voir avec l'idéal de la vertu. L'indifférence est associée à l'engourdissement, au détachement ou à la froideur.

Ce sont ces caractéristiques qui sont présumées contraires à la condition sociale des êtres humains et qui nous permettent d'être en relation les uns avec les autres.

"Parfois, l'indifférence et la froideur font plus mal que l'aversion totale."

-JK Rowling-

Être indifférent implique que "rien ne compte pour nous "; qu'on ne ressent rien face à une situation ou une personne, qu'on ne s'intéresse à rien. Mais est-il vraiment possible d'isoler nos émotions de cette manière ?

En réalité, lorsque nous sommes indifférents à quelque chose ou à quelqu'un, nous nous rapprochons ou nous éloignons de cette personne ou de cette circonstance.

L'indifférence fait mal

La vie est pleine de moments et de circonstances o√Ļ choisir d'√™tre indiff√©rent n'est pas toujours la meilleure option. Nous pouvons nous en soucier plus ou moins, mais nous ne pouvons jamais cesser de ressentir des √©motions.


Nous percevons tout stimulus et en conséquence nous décidons de nous en approcher ou de nous en éloigner. L'indifférence absolue n'est donc jamais possible.

La sagesse populaire dit que para√ģtre indiff√©rent est la r√©ponse la plus difficile, m√™me lorsque nous attendons peu d'une situation ou d'une personne. Il est prouv√© que cette attitude est l'une des plus agressives et douloureuses que nous puissions projeter.


Être indifférent à quelqu'un implique de retirer tous nos sentiments, comme s'ils n'existaient pas pour nous. Y a-t-il quelque chose de plus cruel ?

"Le contraire de l'amour n'est pas la haine, c'est l'indifférence. Le contraire de la beauté n'est pas la laideur, c'est l'indifférence. Le contraire de la foi n'est pas l'hérésie, c'est l'indifférence. Et le contraire de la vie n'est pas la mort, mais l'indifférence entre la vie et la mort. "

-Elie Wiesel-

C'est pourquoi on dit que le contraire de l'amour n'est pas la haine, mais l'indifférence. Parce qu'il n'y a rien de pire que d'être imperturbable ; cela blesse les personnes proches telles que les partenaires, la famille, les amis, etc.

Cette indifférence est en deçà des attentes, puisque il n'y a pas de soutien de la part de l'individu indifférent. Parfois, nous préférons même recevoir des mots désagréables parce que nous les interprétons comme un signe que nous sommes toujours importants pour l'autre personne.

Lorsque nous sommes victimes d'indifférence, le malaise ressenti se traduit par :

  • Perplexit√© et malaise. M√™me si nous avons peu d'attentes, nous attendons toujours quelque chose des autres. Il s'ensuit que lorsqu'ils nous sont indiff√©rents, nous nous sentons d√©structur√©s.
  • Faible estime de soi et ins√©curit√© personnelle. Parce que l'indiff√©rence nous fait comprendre que nous sommes trop petits pour g√©n√©rer une r√©ponse chez les autres.
  • anxi√©t√©, devoir comprendre ce que l'autre ressent ou pense.
  • Sentiment de solitude.

Les effets de l'indifférence

L'indifférence se traduit par une souffrance pour ceux qui la reçoivent, générant une tension et une confusion insupportables. C'est pourquoi nous devons y faire face.


La première étape est d'essayer une approche progressive vers l'autre personne pour lui faire savoir comment son attitude nous affecte.

Il n'y a peut-√™tre pas de r√©ponse imm√©diate, mais il est bon d'√™tre patientplut√īt que de fermer les ponts. Parfois, une p√©riode de r√©flexion m√®ne √† cette √©tape tant attendue ou peut-√™tre pouvez-vous trouver quelqu'un pour agir comme m√©diateur.


Cependant, parfois, nous ne pouvons pas atteindre l'approche que nous recherchons. Dans ce cas, il vaut mieux accepter ce qui se passe. L'obsession de l'indifférence des autres peut nous amener à vivre des moments très désagréables.

"Le pire des p√©ch√©s envers nos semblables n'est pas de les ha√Įr, mais de les traiter avec indiff√©rence : c'est l'essence de l'inhumanit√©".

-George Bernard Shaw-

L'impermanence pour contrer les effets de l'indifférence

Lorsque nous acceptons l'indifférence, nous devons regarder l'horizon avec l'idée que nous ne serons pas toujours aussi importants pour les autres que nous le voudrions. Bien que ce soit un processus douloureux, cela nous aidera à comprendre que notre bonheur ne peut pas dépendre d'une seule personne.


Si les autres d√©cident qu'ils nous sont indiff√©rents, les forcer √† nous √©couter n'est pas la meilleure option. Mieux vaut apprendre √† l√Ęcher prise.

Lorsque nous arrivons à la conclusion que l'autre personne n'a pas l'intention de changer son comportement, il est préférable de prendre ses distances. Nous pouvons toujours trouver d'autres personnes qui nous apprécient et nous soutiennent.

De cette façon, nous aurons compris le concept bouddhiste d'impermanence, c'est-à-dire que tout change : celui qui est notre ami aujourd'hui pourrait cesser de l'être demain.

Si nous intégrons ce concept dans notre pratique quotidienne, il nous sera plus facile d'accepter les effets de l'indifférence des autres.

Un moyen de protection

Mais l'indifférence n'est pas toujours négative. C'est aussi un mécanisme de défense, et on la garde serrée pour ne pas subir de déceptions continues face aux vicissitudes de la vie. "Ne t'implique pas" ou "ne t'attends jamais à rien" est un moyen de te protéger.


Dans ce cas, plus qu'un acte passif, l'indifférence consisterait dans l'acte actif d'accepter tout ce qui peut arriver. Soyez ouvert à un monde de possibilités et acceptez que n'importe quel événement puisse arriver.

Si nous n'avions pas la capacité de recourir à la neutralité, si nous devions donner une réponse négative ou positive à chaque stimulus que nous recevons, nous finirions par nous épuiser.

Le secret, donc, c'est de ne rien attendre, de cette manière, en s'ouvrant à tous les possibles, tout est bienvenu. S'il est positif, parfait ; s'il est négatif, nous pouvons en faire une leçon de vie.

¬ę Les mots agressifs ne font pas si mal que √ßa. Les longs silences font plus mal. ¬Ľ

-Anonyme-

ajouter un commentaire de Les effets de l'indifférence
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.