close
    search Buscar

    Lecture rapide : comment cela fonctionne et pourquoi cela vous permet de mieux √©tudier

    Qui suis-je
    Robert Maurer
    @robertmaurer
    SOURCES CONSULT√ČES:

    wikipedia.org

    Commentaires sur l'article:

    avertissement de contenu

    Pour comprendre si le la navigation fonctionne nous devons commencer il y a quelques milliers d'années.

    Presque personne ne sait que toutes les formes d'√©criture alphab√©tique, du moins jusqu'au Moyen √āge, n'avaient ni ponctuation ni s√©paration des mots ; c'est-√†-dire qu'ils √©taient sous la forme √©criture continue.

    Par exemple, les versets suivants de Virgile :

    Je chante les armes et le héros de Troie, qui est le premier de la bouche
    Lavinia, fugitive du destin, d√©barque sur les c√ītes italiennes‚Ķ
    (Virgile, √Čn√©ide, I.1)



    Dans la version originale du livre de l'√Čn√©ide vous les auriez trouv√©s comme ceci :

    ARMAVIRV^QCANOTROIÆQPRIMVSABORISITALIA^FATOPFVGVSLAVINIAQVENITLITORA

    Presque indéchiffrable, non ? Ils ressemblent à un message satanique. Si vous avez étudié le latin, je pense que vous tremblez déjà à l'idée de devoir faire des versions à partir d'un texte de ce type.

    Et de fait, pour s'orienter dans cette succession de symboles graphiques, il était presque indispensable lit à voix haute, de manière à "essayer" le texte et voir s'il s'exécute. Là sous-vocalisation, c'est-à-dire le processus de lecture des esprits, était pour cette raison presque inconnu.

    Et un passage des Confessions de saint Augustin est célèbre (au moins parmi les passionnés) dans lequel ce dernier s'étonne que Sant'Amobrogio était capable de lire dans les pensées !

    Ainsi, le résultat de la confusion graphique de scriptio continua, et le manque de subvocalisation mentale, était que même les plus ingénieux des anciens étaient probablement incapables de lire plus d'une centaine de mots par minute sans perdre la compréhension du texte.

    La moitié qui est que ce que n'importe quel étudiant moderne est capable de faire en première année. Et la moyenne (de ceux qui savaient lire) devait être d'environ 50.


    Alors imaginez combien de temps vous gagnez par jour par rapport √† un moine du d√©but du Moyen √āge !


    Maintenant, je crois que si vers 1000 apr√®s JC quelqu'un avait pr√©tendu qu'il √©tait possible, gr√Ęce √† une s√©rie d'ARTIFICES (comme d√©tacher les mots et mettre des points et des virgules !!) de doubler ou m√™me tripler la vitesse de lecture, ils l'auraient pris pour un fou ou un sorcier.

    Et en fait c'est exactement ce qui arriva √† Giordano Bruno quelques si√®cles plus tard, lorsqu'il fut br√Ľl√© vif pour h√©r√©sie, mais aussi pour la renomm√©e de magicien qu'il avait obtenue gr√Ęce √† l'art de la mn√©motechnique dont il √©tait un ma√ģtre. .

    Le fait donc que nous lisons maintenant à environ 200 mots par minute parce qu'à l'école on t'a appris que cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas faire beaucoup mieux.

    Dans la suite de l'article, nous parlerons plus en profondeur de la lecture rapide, mais si je devais me souvenir SEULEMENT UNE CHOSE de tout ce post, je voudrais que ce soit ceci:

    Soyez toujours sceptique et critique sur ce qu'ils vous enseignent à l'école, car il s'agit typiquement d'un environnement très conservateur, c'est-à-dire fermé à la nouveauté.

    Alors que l'histoire nous a appris qu'en principe, tout change constamment et peut être amélioré (ou aggravée...).

    Pour comprendre l'évolution de la lecture rapide, alors, faisons un bon saut au vingtième siècle.

    Lecture rapide et tachistoscope

    Pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale, il était très courant que les pilotes soient abattus par les soi-disant tir ami. Il arrivait que les antiaériens au sol, ne distinguant pas très bien les signes des avions, avaient tendance à tirer sur tout ce qui bougeait, abattant souvent leurs pilotes.


    Ainsi a commencé à faire une série d'exercices avec un outil appelé tachistoscope:


    sur une surface transparente ils ont √©t√© projet√©s, devant les hommes de la DCA, images plus petites et plus rapides d'avions de diff√©rentes nationalit√©s. Et ils devaient les reconna√ģtre d'un coup d'Ňďil.

    Bref, il s'agissait être capable de distinguer et de comprendre les signes graphiques de plus en plus vite, exactement comme vous le faites en lecture rapide.

    Le résultat de ces séances d'exercices a été une augmentation monstrueuse des performances reconnaissance des aéronefs, à la fois en termes de vitesse et de précision, et entame, dans l'après-guerre, des recherches sur la lecture rapide appliquée à l'apprentissage.

    Si vous souhaitez tester vos compétences en lecture rapide, essayez ce tachistoscope en ligne

    Et si vous y allez et essayez d'utiliser le tachistoscope, vous remarquerez s√Ľrement qu'avec lui votre vitesse de lecture normale, qui est de 200 mots par minute, √ßa a l'air tr√®s tr√®s lent !

    Et je pense aussi qu'avec le tachistoscope, vous n'auriez aucune difficulté à lire à 400 mots par minute, ce qui est à peu près le double. Fait incroyable, si vous pensez que c'est la première fois que vous lisez à cette vitesse.

    En fait, juste pour réfuter ceux qui ne croient pas en la lecture rapide, le tachistoscope n'est plus utilisé dans le domaine de la guerre, mais dans le domaine clinique pour traiter troubles de la lecture chez les enfants dyslexiques, et pour réhabiliter patients atteints de certains types de déficits neurologiques acquis.


    Maintenant la lecture rapide simule en partie ce qui est fait avec le tachistoscope, et cela de plusieurs mani√®res :

    • fait passer plus vite d'un mot √† l'autre
    • √ßa t'oblige √† le regarder moins longtemps
    • il vous montre plusieurs mots √† la fois et pas un seul
    • vous oblige √† ne pas revenir en arri√®re et relire
    • am√©liorez votre processus de sous-vocalisation en vous faisant exclure certains mots (lorsqu'ils sont pr√©sent√©s en groupe)

    Si vous souhaitez utiliser la méthode du tachistoscope, il existe des applications qui vous permettent par exemple de verser un texte dans un logiciel de tachistoscope, qui vous le présente ensuite à nouveau à la vitesse que vous avez définie.


    J'en ai essayé quelques-uns, et même s'il est logique d'en installer un sur votre téléphone, il y a à mon avis trois problèmes principaux :

    • les mots vous sont pr√©sent√©s automatiquement, ce n'est pas vous qui les "cherchez" avec vos yeux
    • tu ne cadre pas bien la ponctuation
    • vous ne voyez pas les mots dans leur contexte naturel, c'est-√†-dire la page (papier ou √©lectronique) d'un livre (ou d'un site).

    Le tachistoscope a donc certes du sens comme exercice en milieu clinique, mais dans l'√©tude il perd une partie de son efficacit√© : en effet, pour les raisons vues plus haut, il endommage √† la fois le comprendre que la m√©morisationet, dans ce dernier cas, par exemple, en n'exploitant pas la m√©moire dite photographique, qui aide tant √† se souvenir des textes (il vous sera s√Ľrement arriv√©, en vous rappelant des informations, de penser " ceci dit-il dans la page o√Ļ la photo est X ; "" c'est le premier point de la d√©monstration, mais j'ai sous les yeux qu'il y en a 3 autres ", etc)

    Avec spécifique exercices de lecture rapide (certains très simples comme cet exercice de lecture rapide de 3 minutes) il est possible de faire sur une page de livre ce que les applications de tachistoscope et de lecture rapide vous font faire, entre autres avec de meilleurs résultats.

    Maintenant, établi que le la navigation fonctionne, vous pouvez vous demander si cela vaut la peine d'apprendre. Voyons donc quels sont les avantages de lire plus rapidement.

    Avantages de la navigation

    # 1 Traitez n'importe quel matériau plus rapidement

    Manuels, e-mails, articles de blog... Traiter rapidement, pour la première fois, tout document écrit est l'une des étapes fondamentales d'une méthode d'étude efficace : il vous guide rapidement et vous permet de sélectionner ce qui est utile et ce qui ne l'est pas Et.

    Et c'est gr√Ęce √† la lecture rapide que vous pouvez traiter un livre entier en quelques heures: bien s√Ľr vous n'aurez pas tout appris, mais vous aurez une id√©e pr√©cise de ce que vous devez apprendre. Et si vous pouvez combiner des techniques d'√©cr√©mage avec une lecture rapide, vous pouvez vraiment devenir une superstar.

    #2 Vous mémorisez mieux

    La mémorisation est une activité complexe, indispensable pour réussir les examens mais aussi pour mener à bien tout processus cognitif.

    La m√©morisation se perfectionne au maximum gr√Ęce aux techniques de m√©morisation, mais elle commence d√®s la premi√®re lecture du texte.

    Beaucoup écrivent qu'avec une lecture rapide, vous apprenez moins parce que vous perdez des "choses" en cours de route. Dans mon expérience Ce n'est pas vrai du tout, à moins que vous ne lisiez trop vite.

    La vitesse de lecture normale, étant pas très stimulant pour votre cerveau, cela vous fait souvent passer en pilote automatique : les yeux roulent sur la page mais vous avez la tête ailleurs.

    Savez-vous ce qui multiplie vos compétences d'étude et vous fait gagner une tonne de temps ? Concentration mentale. Et donc la lecture rapide est précisément l'une des stratégies d'étude indispensables pour tous ceux qui manquent de concentration, et qui ont tendance à se laisser distraire lorsqu'ils étudient.

    Si vous allez plus vite alors, la lecture devient active et vous augmentez votre concentration, perdant beaucoup moins de choses en cours de route.

    Bien s√Ľr, si vous lisez trop rapidement √† un moment donn√©, cela aggrave √©galement votre m√©morisation. Mais le but de la lecture rapide est de vous permettre de trouver la vitesse de lecture optimale pour chaque type de texte.

    #3 Augmentez votre compréhension

    Même discours que le point précédent. La lecture rapide est l'une des stratégies qui vous amène au niveau optimal de concentration pour comprendre un texte : en l'utilisant, vous êtes obligé de rester attentif et réceptif, précisément parce qu'il s'agit d'un processus de lecture actif. Et donc vous comprenez beaucoup plus de choses.

    #4 Vous changez d'état d'esprit

    Quiconque fait de l'exercice au gymnase ou dans un sport sait ce que je veux dire par là.

    Que pensez-vous d'un gars qui, le premier jour de gym, soulève 20 kg, et après un an est toujours là à soulever 20 kg ?

    Ou que pour une raison quelconque ne veut pas s'améliorer, ou qui veut le faire mais il s'entraine mal!

    Entra√ģner notre cerveau, c'est, √† certains √©gards, comme entra√ģner notre corps. Si vous n'augmentez pas la difficult√© des exercices (les soi-disant ¬ę charges ¬Ľ), vous n'augmentez pas vos capacit√©s.

    La lecture rapide oblige votre cerveau à se fatiguer un peu plus lorsque vous accélérez : c'est donc un antidote à la paresse mentale, et une incitation à toujours s'améliorer.

    Conclusions sur la lecture rapide

    Notre esp√®ce a reconnu des symboles depuis 2 millions d'ann√©es, mais l'√©criture et la lecture ont quelques mill√©naires  de l'histoire. Le fait qu'au cours de ces quelques mill√©naires, gr√Ęce aux changements techniques et technologiques, nous ayons r√©ussi √† augmenter consid√©rablement notre vitesse de lecture, me fait penser que nous le referons √† l'avenir.

    Peut-√™tre qu'un jour nous prendrons une pilule, comme dans le film Limitless, et nous pourrons ¬ę photographier ¬Ľ des pages enti√®res dans notre esprit, en nous souvenant et en comprenant tout.

    (Regardez la bande annonce, c'est un film sympa !)

    En attendant, l'apprentissage des techniques de lecture rapide me semble être une excellente option : vous pouvez obtenir de bons résultats avec peu d'effort et de gros résultats si vous vous appliquez beaucoup avec des techniques plus avancées. Dans tous les cas Ca vaudra le coup. Une salutation. Antoine.

    ajouter un commentaire depuis Lecture rapide : comment cela fonctionne et pourquoi cela vous permet de mieux √©tudier
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.