Le passé est passé

    Le passé est passé

    Le passé est passé

    Dernière mise à jour: 08 janvier 2015

    Combien de fois avez-vous entendu cette phrase ? Il est chanté avec enthousiasme dans des chansons pleines de passion, et dans de nombreux films, la protagoniste et son amant tentent de se convaincre que le passé est passé, rien de plus.

    Mais c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire: "Le passé est passé"… Bien sûr. Mais combien nous reste-t-il dans le passé pour continuer à avancer ? Nous sommes, par nature, insistants. Si quelqu'un nous abandonne, on ne peut s'empêcher de se demander ce qui n'a pas marché dans la relation, et quand la nostalgie nous envahit on a envie de reconstruire ce moment pas à pas, puis de se laisser emporter à nouveau par mille considérations inutiles.



    Et si c'est nous qui laissons quelqu'un derrière nous, nous continuons à nous demander si nous avons bien fait, et "comment ça se passerait si...". C'est un éternel retour vers le passé et, même si nous ne voulons pas le reconnaître, nous le faisons tous. Quand on a fait une erreur et qu'on le regrette, quand on a été blessé et qu'on se sent blessé, on retourne constamment dans le passé, pour regretter ce qui s'est passé alors qu'il n'y a plus rien à faire. Et nous retournons dans le passé pour nous plaindre de notre sort, comme s'il n'y avait pas mille autres choses meilleures qui doivent encore se produire dans le présent et dans le futur.

    Nous ne pouvons pas vivre dans le passé, c'est certain qu'ils vous l'auront dit plusieurs fois. Nous ne pouvons qu'essayer de rattraper nos erreurs, surmonter nos déceptions et passer à autre chose. Il n'y a pas de machine à remonter le temps, qui un jour nous ramènera aux moments où nous étions heureux avec quelqu'un que nous avons perdu ou qui nous amènera à récupérer les morceaux de notre cœur ou qui nous permettra de corriger de mauvaises décisions prises dans le passé ... c'est juste une chose que nous pouvons faire.



    J'y pense depuis longtemps. Il y a des années, quand quelque chose comme la fin d'une relation m'est arrivé, j'ai passé beaucoup de temps à construire des châteaux en l'air. J'imaginais un film où les choses s'arrangeraient, par exemple quand c'était moi qui me trompais… D'un autre côté, l'erreur est humaine. J'ai gaspillé de l'énergie à penser à des choses qui n'arriveraient jamais, et ainsi la vie a continué pendant que je restais concentré sur des choses contre lesquelles je ne pouvais rien faire maintenant.

    Il faut tourner la page, andare avanti. La meilleure chose que nous puissions faire est de mieux réfléchir avant de prendre une décision, de prendre des risques, mais de penser qu'ensuite nous pourrions en subir les conséquences, faire ce que nous voulons vraiment. Après tout, c'est ça qui fait mal : regretter de ne pas avoir essayé est toujours pire que de reconnaître qu'on s'est trompé. Car il n'y a aucun doute sur ce dernier : nous avons fait une erreur, nous le reconnaissons et passons à autre chose. Mais quand on ne fait rien, on se demandera toujours « Que se serait-il passé si j'avais essayé ? ».

    Faire ce qu'on a à faire et recoller les morceaux du passé, vivre aussi les phases de déni, de colère et d'acceptation : elles sont saines et normales. Quand nous sommes capables d'accepter les choses, nous sommes prêts à aller de l'avant, car nous avons compris ce qui s'est passé et nous l'avons surmonté.

    Le passé n'est parti que lorsque nous le laissons vraiment derrière nous. Ne nous leurrons pas en disant que c'est le cas alors qu'en réalité nous continuons à le revivre chaque jour. Et avec la vitesse à laquelle nous vivons aujourd'hui, les pages du calendrier nous volent des jours sans même qu'on s'en rende compte... Et ainsi pourquoi gaspiller de l'énergie à la déverser sur une époque, sur des gens, sur des choses qui ne reviendront pas ? Il viendra d'autres choses, des gens et un autre temps nouveau.


    J'aime penser que dans le passé j'ai fait beaucoup d'erreurs, mais que j'ai appris de chacune d'entre elles et que j'ai évolué. Il y a des choses dont on se souvient à peine et d'autres qui resteront toujours avec nous, mais qui ne sont plus toxiques ou négatives. Ils ne peuvent pas nous blesser ou nous inquiéter, ils ne nous servent que d'expérience.


    Tout le reste est passé et est maintenant oublié.

    ajouter un commentaire de Le passé est passé
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.

    End of content

    No more pages to load