close
    search Buscar

    La capacité de réagir à l'isolement

    Qui suis-je
    Louise Hay
    @louisehay
    SOURCES CONSULTÉES:

    wikipedia.org

    Commentaires sur l'article:

    avertissement de contenu


    Être en isolement à la maison en raison des restrictions de ces semaines nous amène à avoir un fort choc et une pression sur nos « anciennes » habitudes. C'est inévitable. Dans des moments comme celui-ci, nous devons nous adapter rapidement sans paniquer et sans nous laisser emporter par l'incertitude dans laquelle nous sommes tombés.

    La seule chose dont nous avons besoin est d'avoir une capacité à réagir à l'isolement grâce à l'état d'esprit résilient.



    La capacité de réaction est la capacité de résister aux pressions et aux défis tout en maintenant les siens bien-être psychologique et physique. Plutôt que d'attendre que les événements se déroulent jusqu'à ce que vous vous épuisiez, il est important de pratiquer un état d'esprit résilient de manière proactive.

    Si nous développons notre force mentale avant d'en avoir vraiment besoin, nous aurons un outil puissant dans notre boîte à outils qui nous aidera à éviter le creux.

    Qu'est-ce qu'un état d'esprit résilient ?

    Des recherches menées par la psychologue de Stanford, le Dr Alia Crum et son équipe, ont révélé que notre état d'esprit lié au stress - le filtre de la façon dont nous percevons les choses qui nous arrivent - a une importance énorme en ce qui concerne l'impact que le stress lui-même a sur nous. 

    Voici la définition donnée par Wikipédia :

    En psychologie, le capacité à réagir, la résilience c'est un concept qui indique la capacité de gérer positivement les événements traumatisants, de réorganiser positivement sa vie face aux difficultés, de se reconstruire tout en restant sensible aux opportunités positives qu'offre la vie, sans s'aliéner son identité.



    Les personnes capables de réagir sont celles qui, plongées dans des circonstances défavorables, parviennent malgré tout et parfois contre vents et marées à faire face efficacement aux échecs, à donner un nouvel élan à leur existence et même à atteindre des objectifs importants.

    Beaucoup d'entre nous vivent une période de stress et d'isolement : mon conseil est de le voir comme une tension positive pour l'amélioration. Nous sommes sous pression, et lorsque nous sommes « attaqués », nous donnons toujours le mieux que nous. Pensez à ce délai de travail particulièrement difficile, ou à ce client qui vous crie dessus au téléphone toute sa déception face à un défaut de votre produit. À quelle fréquence réagissons-nous à ces situations ? Comment y réagissons-nous ? Dans toutes les situations, nous concentrons tous nos efforts et atteignons le résultat maximum.

    Si nous pensons qu'un peu de pression est une bonne chose, nous considérons cela comme un défi. 

    Nous devons redécouvrir notre leadership

    En tant que leader, nous devons relever ce défi. L'isolement doit être un puissant facteur de motivation plutôt qu'une barrière limitante. Il faut voir l'opportunité avant la difficulté : relevons ce défi avec toutes les barrières qui existent maintenant.

    Le côté positif est que, même si vous ne vous orientez pas naturellement vers une réponse stimulante à cette situation, être conscient de vos réactions vous donne la possibilité de changer votre perception. Voici trois façons de commencer à changer notre état d'esprit.


    Demandez-vous pourquoi

    Commencez à réfléchir aux raisons pour lesquelles vous agissez. En comprenant pourquoi ce que vous faites est important, vous alignez votre état d'esprit sur un objectif - et cela vous rend plus résilient et réactif.


    Vous avez peut-être accepté un emploi où vous devez développer de nouvelles compétences qui vous seront utiles à l'avenir. Peut-être que vous travaillez dur pour vous assurer que votre famille est soutenue et a tout ce dont elle a besoin. Ou peut-être avez-vous un profond sentiment d'épanouissement personnel en faisant une différence par ce que vous faites chaque jour.

    La prochaine fois que vous vous sentirez dépassé, essayez de vous concentrer sur ce que vous faites : son importance vous sautera immédiatement aux yeux.

    Concentrez-vous sur la façon dont vous allez grandir

    Nous profitons de cette situation pour pousser sur l'accélérateur de notre potentiel. On grandit comme ça : repousser ses limites, apprendre de nouvelles choses et sortir de sa zone de confort.


    Explorer de nouveaux territoires n'est pas toujours amusant, mais c'est la pression qui est là permet d'améliorer. On peut devenir plus résilient et améliorer sa capacité de réaction en cherchant intentionnellement ce que l'on a à gagner d'une situation. 

    Changez de point de vue

    Reconnaissez que vous avez la capacité de changer d'avis et de penser différemment. Cette situation stressante doit être une opportunité.

    Pendant quelques semaines, nous sommes libérés des pleurnicheries de la collègue, du trafic quotidien et de bien d'autres choses qui amènent le stress à des niveaux élevés : en pratiquant la conscience de soi, vous pouvez surmonter votre pensée prédéfinie et retravailler votre expérience. Ne perdons pas notre temps. 

    Tous les problèmes de l'humanité découlent de l'incapacité de l'homme à s'asseoir tranquillement dans une pièce par lui-même, écrivait le philosophe Blaise Pascal en 1654. 


    Nous vivons des semaines où nous serons à l'isolement. 

    C'est l'occasion de devenir la meilleure partie de vous-même.

    Rester à la maison, c'est avoir plus de temps pour soi, et c'est une excellente occasion d'investir dans votre croissance personnelle et professionnelle.

    ajouter un commentaire de La capacité de réagir à l'isolement
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.