close
    search Buscar

    L'archétype du guerrier

    Qui suis-je
    Louise Hay
    @louisehay
    SOURCES CONSULT√ČES:

    wikipedia.org

    Commentaires sur l'article:

    avertissement de contenu

    Découvrez ce qui fait d'un être humain un vrai guerrier, laissez-vous inspirer par cet archétype et apprenez à le faire émerger dans votre vie.

    "Vous devenez un guerrier au moment o√Ļ vous assumez l'enti√®re responsabilit√© de votre vie."

    D. Millman.

    Ceci est le deuxième post d'une mini-série d'articles consacrée à archétypes de l'être humain adulte. Si vous ne l'avez pas encore fait, je vous recommande fortement de lire learticle d'introduction, qui explique le modèle des archétypes, les origines et son importance pour votre processus de maturation. Après avoir lu les différents articles approfondis sur les archétypes individuels, n'oubliez pas de faire le tester pour découvrir votre archétype dominant.



    Voyons aujourd'hui en d√©tail le premier des 4 arch√©types de l'√™tre humain adulte : l'arch√©type du guerrier. Cet arch√©type joue un r√īle tr√®s important dans votre croissance personnelle et, malgr√© les suggestions traditionnelles, il a peu √† voir avec les batailles, les effusions de sang ou le machisme sinistre ; au contraire, cet arch√©type incarne des qualit√©s telles que la discipline, l'endurance et la capacit√© √† poursuivre ses objectifs avec d√©termination.

    Commençons immédiatement par quelles ont été les interprétations de cet archétype dans les traditions et les cultures humaines les plus importantes.

    L'archétype du Guerrier : des Spartiates aux Amazones

    Le mythe du guerrier est pr√©sent dans le culture et tradition des civilisations les plus importantes du pass√©. Dans la Gr√®ce antique, le Spartiates ils √©taient consid√©r√©s comme des guerriers exceptionnels, s√©lectionn√©s et √©duqu√©s d√®s la naissance pour exceller dans l'art de la guerre. Des personnages tels que L√©onidas et ses 300 dirigeants sont entr√©s dans le mythe et ont inspir√© des dizaines d'√©crivains et de r√©alisateurs. Nous ne pouvons pas oublier les anciens guerriers japonais : je Samoura√Į. D√©vou√©s √† leur Daimio, les Samoura√Įs ont consacr√© toute leur existence √† une pratique disciplin√©e et √† ces nobles principes qui sont bien photographi√©s dans leHagakure - le livre secret du samoura√Į.



    L'arch√©type du Guerrier a √©t√© incarn√© √† plusieurs reprises au cours de l'histoire √©galement par le genre f√©minin. Parmi les guerriers les plus connus il y a sans aucun doute le Amazones, remontant aux mythes grecs. Mais beaucoup plus int√©ressantes sont certaines figures uniques qui ont apport√© du prestige √† l'arch√©type de la guerri√®re : Ah-Hotep, la reine guerri√®re de l'Egypte ancienne ; Fu-Hao, reine de la dynastie Shang, qui dirigea une arm√©e de plus de 13.000 1.200 soldats en Chine d√®s XNUMX XNUMX avant JC ; et enfin Giovanna D'Arco, la fille d'humbles origines, qui au XVe si√®cle est venue occuper des postes de haut niveau au sein de l'arm√©e d'une nation comme la France.

    L'archétype du Guerrier a toujours fait partie intégrante de l'histoire humaine, mais comment peut-il faire partie de votre histoire ?

    L'archétype de l'enfant : le Héros

    Comme on le voit, dans le modèle des 4 archétypes de Moore, il n'est pas possible d'accéder à l'archétype adulte si l'archétype enfant ne s'est pas développé en premier. Dans le cas du Guerrier, l'archétype de l'enfant est celui duhéros.

    Dans un chemin de maturation normal, l'arch√©type du H√©ros se manifeste dans √Ęge de l'adolescence. En cette p√©riode nous ressentons le besoin d'une plus grande ind√©pendance et nous essayons de tester ce besoin en faisant face √† des situations risqu√©es et effrayantes. Les parents, par sens inn√© de protection, tentent de s'opposer √† ces besoins adolescents, mais refusent ces rites de passage parfois risqu√©s mais certainement positifs (un voyage √† l'√©tranger seul, un voyage entre amis, etc.), cela am√®ne souvent les enfants √† se r√©fugier dans des rites de passage bien pires avec des connotations n√©gatives (tabagisme, alcool, etc.).


    Ainsi, si cette recherche d'indépendance n'est pas correctement canalisée, elle peut conduire à ce que nous avons défini comme les ombres de l'archétype :

    • D'une part, nous avons le Bullo. En voulant affirmer son ind√©pendance, le harceleur a tendance √† harceler les autres, dont il exige le respect par des violences physiques et verbales. En r√©alit√©, derri√®re chaque intimidateur, il y a un adolescent peu s√Ľr de lui avec une faible estime de soi, qui compte sur ses pairs les plus faibles pour cacher son insuffisance.
    • D'autre part nous avons le l√Ęche. Incapable d'affronter ses peurs, il √©vite continuellement la confrontation, qu'elle soit physique ou verbale. Le L√Ęche suit toujours les instructions des autres et s'adapte aux choix de la majorit√©, m√™me en termes de mode et de comportement. Tout en rationalisant continuellement son manque de courage, le l√Ęche ressent une profonde col√®re et haine envers lui-m√™me.

    L'arch√©type du H√©ros ne peut donc √™tre m√Ľri que par une saine affirmation de son ind√©pendance ; cela peut se produire de 2 mani√®res :


    1. Rituel d'initiation qui permettent √† l'adolescent de surmonter ses peurs de mani√®re autonome. On ne parle pas de putes comme des charbons ardents ou quoi que ce soit, mais de r√©elles prises en charge par un gar√ßon (ou une fille bien s√Ľr), comme : un job d'√©t√©, un voyage gagn√© gr√Ęce √† son engagement, un parcours sportif √† un niveau, un cours universitaire hors site.
    2. Une pratique quotidienne qui solidifie leestime adolescent. L'estime de soi n'est pas inn√©e, elle doit se construire, jour apr√®s jour. L'estime de soi vient de la capacit√© de faire face √† au moins une petite peur de la n√ītre chaque jour. De ce point de vue, la technique qui me semble la plus efficace est la technique "comme si".

    Maintenant que tu sais ce qui fait d'un mec un héros, le moment est venu de découvrir ce qui distingue un vrai guerrier et comment vous pouvez faire de ces traits une partie de votre personnalité adulte.


    L'archétype adulte : le Guerrier

    L'archétype du guerrier (ou de l'Amazone) intègre en lui-même un mélange de fonctionnalités. Lisez-les attentivement, absorbez-les, laissez-les vous inspirer et produisez des images dans votre esprit que vous pouvez utiliser dans les moments les plus difficiles. Le but d'un archétype est précisément celui-ci : être une source d'inspiration.

    • courage. Le courage n'est pas l'absence de peur, mais plut√īt son acceptation. Le guerrier affronte ses propres peurs, conscient qu'en les √©vitant, elles s'amplifient et acqui√®rent du pouvoir. Bref, le Guerrier est conscient de ce m√©canisme connu sous le nom de domino mental.
    • Discipline. La discipline est la capacit√© de faire ce que vous vous √™tes promis, malgr√© les conditions externes et internes. Le guerrier, d√®s son plus jeune √Ęge, entra√ģne le ¬ę muscle de la discipline ¬Ľ. Ce muscle grandit dans les choix quotidiens qu'il fait, chaque fois qu'il pr√©f√®re la pratique √† l'oisivet√©, l'engagement aux excuses et l'action pour procrastination.

    "Il n'y a pas de plus grand conquérant que celui qui a réussi à se vaincre lui-même."


    HWBeecher.

    • D√©terminazione. Le guerrier est concentr√© sur son objectif et n'est li√© √† aucun chemin particulier. Lorsqu'il se rend compte qu'il s'est tromp√© de voie, il le quitte sans h√©siter, pour tenter une nouvelle voie. Le guerrier est conscient que l'√©chec n'est pas un signe de persistance divine, mais plut√īt une condition n√©cessaire pour atteindre le but final.
    • concentration. La capacit√© de se concentrer sur l'essentiel est l'une des caract√©ristiques principales du Warrior. Non seulement cela, le guerrier est un vrai ma√ģtre en termes de concentration mentale ; il sait que les distractions constantes l'√©loignent de ses objectifs et pour cette raison il pratique quotidiennement techniques de concentration.
    • Competenza. La confiance dont fait preuve le guerrier dans le ¬ę champ de bataille ¬Ľ vient de sa profonde comp√©tence. Des ann√©es de pratique d√©lib√©r√©e ont donn√© au guerrier la confiance n√©cessaire pour affronter n'importe quel ennemi sans complexe d'inf√©riorit√©.
    • agressivit√©. Le guerrier est agressif. Vous avez du mal avec le mot agressivit√© ? Surmontez-les. L'agression est un outil neutre et indique l'√©nergie qui est utilis√©e pour atteindre un certain objectif. L'agressivit√© peut certes √™tre n√©gative, mais le guerrier utilise l'agressivit√© positive pour se pousser aux limites de sa zone de confort. Comme je l'ai √©crit dans le pass√©, si vous voulez atteindre vos objectifs, il faut mettre une saine agression.
    • D√©tachement √©motionnel. Au combat, le guerrier doit √™tre capable de se d√©tacher des √©motions, des doutes et des peurs. S'en d√©tacher ne veut pas dire ne pas les essayer. Le guerrier a appris √† observer ces ¬ę toxines de la pens√©e ¬Ľ sans leur permettre d'influencer leur jugement ou leur action. Ceci peut √™tre obtenu gr√Ęce √† une constante pratique m√©ditative.
    • Fid√©lit√©. Contrairement au H√©ros, le Guerrier ne r√©pond pas seulement √† lui-m√™me, mais √† une entit√© sup√©rieure (le Roi, le Pays, Dieu) ; mais surtout le Guerrier croit en une cause et des principes qui vont au-del√† de l'affirmation personnelle. La loyaut√© du guerrier doit donc √™tre interpr√©t√©e comme un d√©ni des pouss√©es √©gocentriques du h√©ros et non comme une ob√©issance aveugle.
    • r√©sistance. La r√©silience est la capacit√© humaine √† g√©rer positivement les √©v√©nements traumatisants. Le guerrier est par d√©finition r√©silient. Il se rel√®ve √† chaque d√©faite, continue de se battre sans rel√Ęche, se concentre uniquement sur son objectif. Ce n'est pas un hasard si dans le texte de Trabucchi, consacr√© √† la r√©silience (je r√©siste donc je suis), on trouve de nombreux exemples de guerriers modernes.

    Bref, notre Warrior est un bon gars, hein ? Mais comme Moore nous l'apprend, chaque archétype a ses ombres à gérer...

    Les ombres du guerrier

    Une maturation incorrecte de l'archétype du guerrier peut conduire au développement de modèles de comportement incorrects, dans lesquels les traits saillants du guerrier sont déformés et parfois conduits à l'excès. Le Guerrier peut ainsi se transformer en :

    • Sadique. Le d√©tachement √©motionnel est l'une des caract√©ristiques du guerrier, mais cela ne devrait s'appliquer que lorsque le guerrier est en ¬ę bataille ¬Ľ. Lorsque le d√©tachement √©motionnel, l'inefficacit√© et la haine de la faiblesse des autres deviennent constants dans la vie du guerrier, il devient un sadique, qui, comme son nom l'indique, est √©galement capable d'actes d'une cruaut√© incompr√©hensible. 
    • Masochiste. De l'autre c√īt√© nous avons le masochiste, celui qui se sacrifie pour une cause qui ne lui appartient pas : c'est le classique souris dans la roue qu'au lieu de se lib√©rer, il court comme un fou dans son pi√®ge, recherchant constamment l'approbation de son Roi (le patron, le partenaire, etc.).

    Voyons donc comment éviter les ombres de l'archétype du guerrier et développer correctement les caractéristiques décrites ci-dessus.

    Actions pratiques pour devenir Warrior

    Il n'y a pas de recette standard pour faire m√Ľrir les comp√©tences typiques du guerrier, mais il existe n√©anmoins des actions pratiques que vous pouvez entreprendre pour absorber autant que possible ces sch√©mas de comportement et de pens√©e.

    1. Être inspiré. Les archétypes agissent sur notre inconscient, et quoi de mieux qu'un livre ou un film pour s'en inspirer ? Regardez ou revivez des films comme Gladiator, Braveheart, The Last of the Mohicans, the Last Samurai. Oui, cela peut sembler un cliché, mais bon sang : ça marche. Parmi les livres je recommande "La voie du guerrier de la paix" de Dan Millman, ou les traités du philosophe-guerrier Marc Aurèle.
    2. Faites face à vos peurs. Les peurs sont des outils exceptionnels pour la croissance personnelle. A chaque fois que vous les fuyez, ils prennent de la force et vous confinent dans un enclos de plus en plus étroit, qui risque de vous étouffer ; mais vous devriez voir ce qui se passe si vous les affrontez ouvertement, si vous vous jetez sur eux : ces mêmes peurs se dissolvent soudainement. C'est à ce moment précis que vous solidifiez votre estime de vous-même, que vous commencez à croire en vous et à avoir la force d'affronter des peurs toujours plus grandes. Faites une liste de ce qui vous fait peur, de ce que vous évitez comme la peste. Ensuite, prenez la peur la plus "gérable" et affrontez-la : pas demain, mais aujourd'hui.
    3. Former. L'activit√© physique ne permet pas seulement de se remettre en forme et de retrouver son poids id√©al. Ce ne sont que des effets secondaires. L'activit√© physique vous temp√®re comme un vrai guerrier. Dans le sport, pour grandir, on est ¬ę oblig√© ¬Ľ de se fixer des objectifs, de s'entra√ģner en permanence pour les atteindre et de faire face √† des blessures de temps en temps. Ces le√ßons valent plus que mille articles. Si vous ne savez pas o√Ļ partir, je vous recommande celui-ci simple programme de formation.
    4. Trouvez votre but dans la vie. Un guerrier est toujours d√©vou√© √† une cause plus grande que lui. Elle a des principes et des valeurs clairs, qu'elle respecte co√Ľte que co√Ľte, mais surtout elle ne perd jamais de vue sa finalit√© ultime. Si vous voulez vous impr√©gner de l'arch√©type du Guerrier, vous devez trouver votre cause, votre but ultime. Bien s√Ľr, je n'ai pas toutes les r√©ponses, mais je peux vous sugg√©rer cette m√©thode comme point de d√©part de votre recherche.
    5. Testez votre résilience. Il n'est pas de Guerrier qui n'ait été forgé par les difficultés. Ma suggestion n'est certainement pas d'aller chercher des défis inutiles et vides, mais vous devez apprendre à accepter la rudesse de la vie avec une nouvelle attitude mentale. Ne laissez rien vous abattre ou vous gratter : soyez le seul à choisir vos réactions. En cela, il peut certainement vous aider à appliquer de manière cohérente les technique ABCDE pour renforcer votre résilience.
    6. Pratiquer la discipline. Comme mentionné, la discipline est la capacité d'accomplir ce que nous nous sommes promis de faire. Pour acquérir la discipline d'un guerrier il faut apprendre à travailler ses habitudes : éliminer les mauvaises habitudes, apprendre à prendre de nouvelles habitudes efficacement, mais surtout travailler sa capacité à être constant. La vie est un marathon et non un sprint de 100m, prends le bon rythme et ne t'arrête pas.
    7. Adoptez une pratique de méditation. Qu'il s'agisse de méditation réelle ou de simples techniques de respiration, réservez au moins 20 minutes chaque jour à consacrer à la pratique du détachement émotionnel. Observez les pensées qui vous ont hanté tout au long de la journée, voyez-les comme vous regarderiez un film sur un écran de cinéma : distantes et séparées de votre moi le plus profond. Un guerrier, avant de pouvoir vaincre ses ennemis, doit être capable de dominer ses démons intérieurs.

    Ce billet conclut sur le premier archétype, celui du Guerrier. J'espère que ça vous a inspiré. Dans le prochain épisode, nous parlerons dearchétype de l'amant. Qu'elle vous intrigue ou non, je vous conseille de ne pas la perdre : elle vous réserve des surprises inattendues.

    ajouter un commentaire depuis L'archétype du guerrier
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.