Fromages végétaux : la consommation est en plein boom

    Fromages végétaux : la consommation est en plein boom

    par Angela Altomare


    Selon une enquête menée par Nielsen, un ménage sur quatre consomme des produits végétaux. Non seulement le "lait" et le "yaourt" d'origine non animale, mais aussi « Fromages » à base de fruits secs, céréales et légumineuses.

    Toujours préféré par végétalien et intolérant, ces derniers temps, ils sont également mis sur la table par ceux qui veulent varier leur alimentation de manière saine.

    Frais, mi-assaisonné, dur, tartinable ils ressemblent en apparence, ainsi qu'en cuisine, à ceux d'une vache, d'un mouton ou d'une chèvre (en fait les seuls qui, selon la loi, peuvent être appelés fromages).


    Cependant, ils diffèrent d'un point de vue nutritionnel. "Ils sont plus carencés en vitamine D, indispensable à l'assimilation et à l'utilisation du calcium et du phosphore par l'organisme et, par conséquent, à la santé de des os, et ils ont moins de calcium, dont très souvent, cependant, ils sont artificiellement enrichis. En revanche, ils ont l'avantage de contenir faible en gras et riche en protéines végétales», explique le Dr Valentina Venanzi, biologiste nutritionniste.


    SOJA si vous êtes au régime

    Il est idéal pour ceux qui veulent garder leur poids sous contrôle. «Le 'fromage' de soja, dit tofu, a moins de calories que celui d'origine animale : il n'en contient que 100 pour 100 grammes et peut aussi être consommé 3 à 4 fois par semaine» Explique la nutritionniste. «Il est aussi riche en protéines végétales. Sans cholestérol ni lactose, c'est une bonne source d'acides gras polyinsaturés, les précieux Omega 3».


    Il contient également phytoestrogènes, substances similaires aux hormones féminines, très utiles pour réguler l'équilibre endocrinien et pour soulager les gênants symptômes prémenstruels et la ménopause. C'est aussi une excellente source de minerali.


    « Le tofu fournit non seulement une grande fer, mais aussi du calcium, du magnésium et du potassium, minéraux essentiels pour maintenir la tension artérielle sous contrôle. C'est une mine de vitamines du groupe B, en particulier B1, B2 et B3, excellents pour le bon fonctionnement du métabolisme ».

    Enfin, il apporte des flavonoïdes, substances antioxydants qui combattent les radicaux libres, responsables du vieillissement cellulaire, et qui contribuent à préserver la santé de cœur, des artères et de la cerveau.


    DE FRUITS SECS si vous faites du sport

    Il Noix de cajou "fromage" il ne contient ni cholestérol ni lactose, mais beaucoup calorie. « Il en contient environ 450 pour 100 grammes. Si vous suivez un régime hypocalorique, il vaut mieux ne pas dépasser 40 grammes et le mettre sur la table pas plus de deux fois par semaine.

    Fabriqué avec des noix de cajou et du "lait" de soja et sans gluten, il peut être consommé par les deux coeliaque et par les personnes souffrant d'intolérances à la seule exception des personnes allergiques aux fruits secs.

    Il a une teneur élevée en fibres et en graisses, pour la plupart monoinsaturées », explique l'expert. Ce type de graisses aide à élever le niveau "bon" cholestérol, le HDL, et pour abaisser celui du mauvais, le LDL, assurant le bon écoulement du circulation.


    Nutritif et énergique est aussi le "fromage" aux amandes. "Il contient environ 547 calories pour 100 grammes et 57 grammes de matières grasses, dont 13,2 sont saturées. Si vous avez tendance à avoir des problèmes de poids, "suggère le Dr Venanzi", c'est mieux à consommer avec modération: n'en mangez pas plus de 1 ou 2 fois par semaine. La portion idéale est de 40 grammes (comme celle des noix de cajou) ».


    Grâce à sa richesse dans le football et autres sels minéraux, comme le potassium, le magnésium, le zinc, le sélénium, convient particulièrement à ceux qui pratiquent sportif ou dans les moments de plus grande fatigue et fatigue.

    Obtenu à partir du « lait » d'amande, il contient d'excellentes quantités d'antioxydants tels que vitamine E et A, alliés de la peau. Il a également un bon apport en vitamine D. Cette dernière, associée au calcium et au magnésium, aide à garder les os en bonne santé et à contrecarrer l'apparition deOstéoporose.


    DE CÉRÉALES si vous avez un intestin paresseux

    «Le "fromage" d'avoine fournit environ 187 calories pour 100 grammes. Il contient peu de matières grasses, principalement polyinsaturées (c'est-à-dire bonnes) et zéro cholestérol. C'est aussi
    riche de fibre, qui non seulement permettent au corps de mieux fonctionner, car ils favorisent régularité intestinale, mais ils contribuent aussi à augmenter le sentiment de satiété », explique la nutritionniste.


    « Ce type de produit végétal a également une bonne teneur en Vitamines, en particulier E et du groupe B. C'est aussi une source intéressante de sels minéraux tels que football, utile pour la santé des os, et le phosphore, ce qui favorise les capacités cognitives. Sans lactose, mais riche en fructose et en saccharose (sucres simples), il peut être consommé en portions modérées 2 ou 3 fois par semaine », suggère l'expert.

    Même celui de le riz est un "fromage" nutritif. "100 grammes fournissent 185 calories et 16 grammes de matières grasses." Il est obtenu à partir de grains entiers germés. « Contenant moins de protéines, de sucres et de minéraux que le fromage d'origine animale, il est cependant plus léger et digeste», conclut notre nutritionniste. 



    PLUS DIGESTIBLES ET ÉCOLOGIQUES QUE CEUX TRADITIONNELS

    > Sans lactose: les produits végétaux ne contiennent pas ce sucre de lait, que l'on trouve principalement dans les fromages frais, qui est souvent la cause de iintolérance. Le lactose, en effet, peut causer problèmes gastro-intestinaux chez ceux qui ont une déficience de l'enzyme lactase.

    Si vous voulez réduire le risque de gonflement abdominal et des crampes, donc graissées sur les versions soja, fruits secs ou céréales.

    > Plus durable : les fromages traditionnels sont liés à l'élevage, ce qui affecte considérablement l'émission de gaz à effet de serre: 74% du total pour les bovins, 9% pour les ovins et 4% pour les caprins.


    ajouter un commentaire de Fromages végétaux : la consommation est en plein boom
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.

    End of content

    No more pages to load