Conflits au travail : les 4 plus fréquents

Conflits au travail : les 4 plus fréquents

Comprendre la logique derrière laquelle les conflits au travail sont produits ou non résolus nous aidera à les gérer au mieux.

Conflits au travail : les 4 plus fréquents

Dernière mise à jour: 14 septembre, 2022

Lorsque l'on travaille c√īte √† c√īte, l'un des principaux d√©fis est d'√©viter les conflits, les bagarres ou les affrontements de toute nature. Les embrayages sont particuli√®rement normaux lorsqu'il est n√©cessaire de s'engager dans un travail d'√©quipe pour atteindre plusieurs objectifs individuels. Mais quels sont les conflits professionnels les plus courants ? On en parle dans cet article.



Être capable de les résoudre, de les minimiser ou de les prévenir est une compétence cruciale si vous souhaitez travailler dans un environnement paisible. Comprendre la logique derrière laquelle les conflits au travail sont produits ou non résolus nous aidera à les gérer au mieux.

Conflits au travail : pourquoi surviennent-ils ?

Comme cela se produit dans la plupart des contextes, m√™me sur le lieu de travail, les conflits surviennent principalement en raison de diff√©rences d'opinion et d'objectifs, de fa√ßons de travailler ou de penser. Lorsque nous sommes oblig√©s de collaborer avec des personnes tr√®s diff√©rentes de nous, √©viter les confrontations ou la concurrence devient un d√©fi. 

En général, les quatre conflits les plus courants au travail ont l'origine suivante :

  • Probl√®mes d'interd√©pendance.
  • Diff√©rences dans la fa√ßon de travailler.
  • Diff√©rences individuelles.
  • Probl√®mes de direction.

Voyons-les en détail.

1. Problèmes d'interdépendance

L'interdépendance est essentielle au bon fonctionnement d'un groupe de travail. Lorsqu'une équipe partage les mêmes objectifs, le travail est plus facile si chaque membre adopte une attitude collaborative. De cette façon, l'objectif est atteint de manière plus rapide et plus facile.



Dans la vraie vie, cependant, les groupes de travail ne fonctionnent pas de cette façon. Le manque de collaboration, les collègues carriéristes ou les profiteurs sont le terreau des conflits au travail.

Si vous avez identifié une personne qui ne fait pas bien son travail à cause d'un problème d'attitude, ce sera bien de lui parler, de lui faire comprendre que son travail est important pour le fonctionnement du groupe. C'est l'occasion d'analyser ensemble la situation et de s'affirmer.

2. Différences dans la manière de travailler

Il peut arriver que tous les membres du groupe aient une bonne attitude, mais des frictions ou des conflits surgissent quand même. Que se passe-t-il dans ce cas? L'une des explications les plus logiques est qu'ils ont une autre façon d'appréhender le travail.

Certains d'entre nous pr√©f√®rent affronter les choses calmement, s'occuper des d√©tails ; d'autres, en revanche, se sentent plus √† l'aise de faire le travail rapidement, de ne pas v√©rifier ce qui a √©t√© fait ou de laisser cette t√Ęche √† la fin. Les deux approches sont valables selon le contexte, mais les confrontations sont in√©vitables.

Pour les empêcher, l'idéal sera d'établir, avant de démarrer un projet, la manière de travailler que vous jugerez la plus appropriée. Mettre cartes sur table dès maintenant permet certainement de réduire les conflits.

3. Différences individuelles

Une autre raison courante des conflits au travail est la diff√©rence de personnalit√©s, d'attentes, de sexe, d'√Ęge, de mode de vie des membres du groupe. C'est certainement possible de travailler, et bien, avec des gens qui sont tr√®s diff√©rents de nous, mais parfois cela devient un d√©fi.


Par exemple, dans un groupe composé de personnes de plus de 40 ans et d'enfants de moins de 25 ans, il y aura probablement des problèmes liés aux différences entre les deux générations.

Face à une composition hétérogène de l'équipe, la clé est la communication. Bien qu'il existe différentes manières d'appréhender la vie et le travail, nous pouvons nous mettre à la place des autres, apprendre à respecter les autres points de vue.


4. Problèmes de leadership

Un dernier élément qui cause la discorde sur le lieu de travail est l'absence d'un leader clair ou compétent. Lorsqu'il y a un manque de leadership dans le groupe, il est facile de perdre de vue les objectifs et les membres se sentent frustrés et mécontents.


Heureusement, le leadership est une comp√©tence qui s'apprend. Si vous sentez que la figure du leader n'est pas claire dans le groupe, vous pouvez remplir ce r√īle vous-m√™me ou parler √† un manager et lui expliquer les difficult√©s que vous rencontrez.

ajouter un commentaire de Conflits au travail : les 4 plus fréquents
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.