close
    search Buscar

    Comment éviter que l'envie ne ruine votre vie

    Qui suis-je
    Joe Dispenza
    @joedispenza
    SOURCES CONSULTÉES:

    wikipedia.org

    Commentaires sur l'article:

    avertissement de contenu

    Des conseils pratiques pour vous libérer de l'envie et atteindre vos objectifs.

    "L'envie est la voleuse de joie."

    Théodore Roosevelt.

    Dans le billet de cette semaine j'aimerais aborder un sujet inédit, apparemment sans rapport avec les thèmes "classiques" du blog :invidia. Oui, de quoi sommes-nous jaloux des meilleures stratégies pour atteindre vos objectifs ? Bien plus que vous ne l'imaginez...

    Juste dans l'article de la semaine dernière, nous parlions de confiance en soi. L'envie est étroitement liée à l'estime de soi. Comme un maléfice, l'envie nous oblige à une confrontation continue entre nous-mêmes et les autres, ou plutôt, entre ce qui ne va pas dans notre vie et l'image déformée et superficielle de la vie des autres. De cette confrontation obsessionnelle et inégale nous sort inévitablement rabaissé, frustrés, vaincu. Mais l'envie peut être vaincue, ou plutôt, elle peut être mise à notre service...



    Qu'est-ce que l'envie

    Pour vaincre notre ennemi, nous devons d'abord le connaître à fond. Dans l'essai "Humain, trop humain", Nietzsche affirme que l'envie est le fruit d'un désir qui ne peut être satisfait, ou plutôt, pour reprendre les mots du grand philosophe allemand :

    "L'envie surgit quand on est impatient, mais n'a aucune perspective."

    Friedrich Nietzsche.

    Et comment réagit l'envieux quand il ne peut satisfaire ses désirs ? Les dénigre et dénigre quiconque a réussi à les atteindre. Bref, la même vieille histoire du renard et du raisin. L'envie, donc, avec la même procrastination, est encore une autre meccanismo di difesa mis en action par notre esprit. Dévaloriser ce que nous ne parvenons pas à réaliser ou ce que les autres ont réalisé est une sorte d'auto-illusion, utilisée par notre esprit pour préserver notre ego.


    'Mazza André comme tu as éclaté ce matin ! Mais avec toutes ces fellations psychologiques je me perds un peu : passons au concret allez...


    La meilleure (et la plus concrète) façon de comprendre l'envie et à quel point elle peut ruiner nos vies, est d'enquêter sur les mentalité des envieux.

    Psychologie des envieux

    Nous connaissons tous au moins un DOC envieux Très souvent, nous le connaissons si bien que nous le retrouvons dans le miroir chaque matin.

    Le TOC envieux passe ses journées à réfléchir à ce que les autres ont et qu'il ne peut pas avoir. L'insatisfaction éternelle est le sentiment qui hante son esprit. Le succès des autres le provoque avec des explosions de colère et de ressentiment. Il s'intéresse peu à ses propres objectifs ; il ne s'intéresse qu'aux objectifs des autres. En fin de compte, ses réalisations n'ont jamais de valeur intrinsèque ; leur valeur vient toujours de comparaison avec les objectifs des autres. Il y a un mème d'un garçon asiatique qui exprime magistralement cette mentalité; reprend une phrase célèbre de l'écrivain américain Gore Vidal :

    "Ce n'est pas suffisant pour que je réussisse. Les autres doivent échouer."

    Gore Vidal.

    La vérité est que derrière cette haine se cache un individu avec un faible estime, un individu qui déteste les autres, mais surtout se déteste lui-même et son insuffisance. Belle photo, hein ?! Bien sûr, chacun de nous a connu l'envie sous différentes nuances et dans différentes situations. Bref, nous ne sommes pas tous des êtres méprisables prêts à profiter des défaites des autres... pourtant, peu ou beaucoup, l'envie est toujours source de frustration. Comment pouvons-nous surmonter ce sentiment d'autodestruction ?


    bonne envie

    Aussi bien articulé dans le manuel "Thérapie de la jalousie et de l'envie», il n'y a pas que de la mauvaise envie. L'être humain est aussi capable de ressentir une forme de bonne envie, que l'on pourrait définir admiration. Cette forme d'envie positive non seulement n'a pas d'effets secondaires, mais peut en fait être un véritable catalyseur de notre succès.


    Le secret n'est donc pas de ressentir de l'envie pour le succès des autres, mais plutôt de tirer parti de ce sentiment pour réaliser nos rêves. Le « bon homme » envieux ne souhaite donc pas l'échec des autres, au contraire son mantra est : « s'il a réussi, je peux aussi ».

    Mais pour vaincre l'envie négative, il ne suffit pas de changer d'attitude mentale : il faut une étape supplémentaire, une étape bien connue des lecteurs de GetPersonalGrowth...action.

    Comment se débarrasser de l'envie

    Une grande partie des effets négatifs de l'envie découlent des rêves et des aspirations désabusées. Nous rêvons, nous nous leurrons, nous effectuons des vols pindariques imprudents, puis nous nous écrasons devant la dure réalité. Toujours hébétés et douloureux nous pansons nos plaies et pour sauvegarder notre ego nous commençons à envie les autres et leurs succès.

    André, tu me proposes alors d'arrêter de rêver ? Se contenter de ce que j'ai et continuer ma route les yeux baissés ? Azz… quel grand motivateur tu es !

    Rêver et aspirer à des objectifs ambitieux peut être une source d'énergie inépuisable, mais pour que l'eau de cette source ne soit pas empoisonnée, nous devons apprendre à avoir les pieds sur terre ; nous devons apprendre à agir sans relâche; nous devons apprendre un Arrête de procrastiner.


    Oui mais comment?

    Agir sans directives, juste pour nous occuper, n'est certainement pas une solution. Le premier acte réel pour vaincre l'envie et réaliser nos rêves (se foutre du résultat des autres) consiste en un prise en charge pleine et entière de la responsabilité. Ce n'est pas la première fois que je vous en parle, mais cette leçon peut faire une réelle différence. La responsabilité signifie littéralement : la capacité de réagir. L'envieux rejette toujours la responsabilité de sa propre situation sur les autres, les événements et la malchance, se privant de la « capacité de répondre ». Pour vaincre l'envie, nous devons donc assumer l'entière responsabilité des résultats que nous avons obtenus jusqu'à présent. Ce n'est qu'ainsi que nous reprendrons le contrôle de notre vie. Ce n'est qu'ainsi que nous cesserons de nous soucier de ce que les autres obtiennent, en nous concentrant plutôt sur ce que nous voulons accomplir. Ce n'est qu'ainsi que nous serons vraiment libres de nous réaliser pleinement.


    Choisissez maintenant : vous pouvez continuer à vous apitoyer sur votre sort, à pester contre le monde et à envier les autres. Ou vous décidez de vous concentrer sur ce que vous pouvez contrôler, prenant finalement conscience que, pour le meilleur ou pour le pire, vous êtes leseul architecte de ta vie.

    « Ne perdez pas de temps avec l'envie : parfois vous êtes en tête, parfois vous prenez du retard. Le trajet est long et, au final, c'est juste avec soi-même."

    Le Grand Kahuna.

    ajouter un commentaire de Comment éviter que l'envie ne ruine votre vie
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.