Acceptez-vous : 7 conseils pour mieux vivre sans vous apitoyer sur votre sort

Qui suis-je
Louise Hay
@louisehay
SOURCES CONSULT√ČES:

wikipedia.org

Apprendre à s'accepter n'est pas facile. Dans cet article vous trouverez un véritable guide avec 7 conseils pratiques pour vous lancer sur un chemin de conscience de soi vers l'acceptation de soi.

Petits ou grands chagrins quotidiens, insatisfaction, l'échec d'une relation personnelle ou professionnelle et des centaines d'autres défis quotidiens, peuvent mettre l'acceptation de soi à rude épreuve.

Dans tous les cas, bannissez tout apitoiement sur vous-même. Aussi parce qu'après tout, il y a au moins une bonne nouvelle : pouvoir s'accepter est quelque chose que vous pouvez cultiver jour après jour, comme une compétence à développer et à renforcer sur votre caractère et votre personnalité.



Pour vous inciter à emprunter ce chemin plus rapidement et de manière plus satisfaisante, voici 7 conseils à lire attentivement et à appliquer dès aujourd'hui.

Je suis s√Ľr que les r√©sultats ne se feront pas attendre et au fil des jours vous renforcerez votre confiance et vous augmenterez l'estime de soi!

1) Tourmenter est inutile

Le point de départ le plus efficace est de comprendre qu'il est approprié arrêtez de vous détester. Cela ne veut pas dire qu'en commençant à vous répéter "Je suis le meilleur!" tu deviendras, mais il est bon de comprendre que vous tourmenter, être perpétuellement insatisfait ou intolérant envers votre façon d'être, ne vous mènera nulle part.

Bref, pour entamer le chemin qui vous conduira à la pleine acceptation de vous-même, il est bon de commencer à démolir toute tentation de vous mépriser et de vous mépriser.

Ce petit engagement à lui seul vous permettra de briser à l'origine ce cercle de pensées, peu vertueux, qui compromet la possibilité de vivre une existence plus satisfaisante et plus à l'aise avec vous-même.


Encore beaucoup de gens h√©sitent √† faire preuve de gentillesse envers eux-m√™mes, parce qu'ils la consid√®rent comme imm√©rit√©e. Mais rappelez-vous que la cl√© pour vous accepter est de comprendre que les faiblesses et les fragilit√©s font partie de l'exp√©rience di tutti et accepter qui vous √™tes, c'est vous aimer m√™me pour vos d√©fauts, et non ¬ę malgr√© eux ¬Ľ.


Si vous souhaitez vous lancer dans une vraie voie pour reprendre confiance en vous, je vous propose de jeter un Ňďil √† L'estime de soi pas √† pas, le guide avec lequel GetPersonalGrowth vous accompagne progressivement vers la red√©couverte de super h√©ros en toi.

2) Attardez-vous sur vos points forts

Une fois que vous comprenez que te d√©tester ne m√®ne nulle part, vous devez faire un autre effort mais - je vous le garantis - cela apportera tout de suite d'excellents r√©sultats : concentrez-vous sur vos points forts, √©clipsant ceux de la faiblesse.

La tendance de chaque √™tre humain est de regarder plus s√©v√®rement ses propres d√©fauts plut√īt que ses forces. Bref, beaucoup de gens - et peut-√™tre vous √™tes-vous parmi eux - ne voient pas leurs points forts non pas parce qu'ils n'en ont pas, mais parce qu'ils sont √©clips√©s par les points "n√©gatifs".

Ma suggestion est de changer l'ordre: essayez de mettre vos qualités en premier et vous verrez que, face à ceux-ci, même les défauts qui semblent aujourd'hui plus lourds, deviendront plus petits.

Un petit exercice pourrait vous aider. Si vous vivez une p√©riode o√Ļ vous avez beaucoup de mal √† vous accepter, essayez de prendre une feuille de papier et, chaque matin, √©cris ta force.


Il n'est pas n√©cessaire d'indiquer les capacit√©s ¬ę extraordinaires ¬Ľ. Essayez de noter les attitudes qui, selon vous, peuvent √™tre des qualit√©s positives pour vous et pour les autres.

Par exemple, vous pouvez commencer par écrire que vous êtes gentil (si vous l'êtes !) ou particulièrement bon dans certains domaines de votre travail, et ainsi de suite. Vous constaterez qu'au fur et à mesure que vous mettrez en valeur vos qualités, vos atouts deviendront de plus en plus nombreux, variés et inattendus.


Un autre exercice pratique qui pourrait vous aider consiste à dresser une liste similaire, mais en remplaçant les points forts par les difficultés que vous avez surmontées dans votre vie ou avec les objectifs que vous avez atteints. Cela déplacera l'attention de la qualité vers les résultats, revigorant votre estime de soi.

3) √Čloignez-vous de vos d√©tracteurs

Regardez les gens autour de vous. Qui dit du mal de toi ? Et pourquoi permettez-vous à ces gens de vous faire du mal ?

√Čloignez-vous des ¬ę d√©tracteurs ¬Ľ, ce qui finira par "vous infecter" avec leur n√©gativit√©. A l'inverse, entourez-vous de personnes qui vous acceptent tel que vous √™tes et croient en vous. De cette fa√ßon, vous cr√©erez le bon environnement pour d√©velopper le v√ītre estime et t'accepter avec plus enthousiasme et une plus grande facilit√©.

4) Soyez indulgent avec vous-même

C'est un pi√®ge dans lequel nous tombons tous, t√īt ou tard : les regrets qui nous lient au pass√© peuvent nous emp√™cher de nous accepter dans le pr√©sent.


Eh bien, il y a une échappatoire : soyez indulgent avec vous-même, pardonnez-vous et passez à autre chose!

Que ce soit quelque chose que vous avez fait et que vous n'auriez pas d√Ľ faire, ou un c√īt√© de votre personnage qui vous a amen√© √† rompre une relation, il est important de ch√©rir vos erreurs, de faire tout votre possible pour vous am√©liorer et d'√©viter de r√©p√©ter ces erreurs √† l'avenir. et particuli√®rement, accepter que vous ne pouvez pas changer le pass√©.

Voulez-vous un exemple? L'un des plus gros problèmes de l'acceptation de nous-mêmes vient de notre incapacité à réconcilier qui nous sommes avec les rêves que nous avions dans notre jeunesse. Peut-être qu'enfant, vous pensiez devenir un footballeur célèbre, et à la place, le seul football que vous pouvez offrir est celui du jeudi soir, sur le terrain de football. Ou peut-être seriez-vous devenu millionnaire, et au lieu de cela, vous avez du mal à arriver à la fin du mois. Ou que vous auriez eu une femme et des enfants, mais que vous n'auriez jamais eu de relation sérieuse.


Quels que soient vos r√™ves ou vos objectifs, pleurer pour qu'ils ne se r√©alisent pas est compl√®tement inutile ! Au contraire, reprenez ces remords et transformez-les en √©nergie pour faire mieux aujourd'hui !

Mais que faire quand le remords surgit des nuages ‚Äč‚Äčdu pass√©, pour accaparer son esprit de ses reproches ?

La méthode que je vous recommande de suivre est simple, mais efficace. Quand tu es victime de remords, n'y échappe pas, mais affronte-le avec décision. Réfléchissez au fait qu'à l'époque vous aviez encore pris la meilleure décision avec les informations dont vous disposiez, par conséquent, la décision prise, même si elle était incorrecte, à ce moment-là semblait être le choix le plus approprié.

Ce faisant, en abandonnant le pass√© et les choses que vous ne pouvez pas contr√īler, vous pouvez enfin lib√©rer l'√©nergie positive que vous pouvez gouverner. Ce n'est pas un hasard si accepter que vous avez un probl√®me est la premi√®re √©tape pour apporter des changements positifs vers sa r√©solution.

5) Tais-toi de ton esprit critique

Votre esprit critique est une pr√©sence constante et aga√ßante qui gronde et d√©sapprouve ce que vous faites et qui vous √™tes. Beaucoup de gens font l'erreur d'identifier ce c√īt√© de leur √Ęme avec la ¬ę raison ¬Ľ, ou avec cette voix de la conscience qui dit la v√©rit√©. Tort!

Même si un peu de critique saine peut être constructive, car elle vous incite à vous améliorer et à réfléchir sur certains aspects de l'environnement qui vous entoure, n'oubliez pas que si vous laissez trop de place à l'esprit critique, vous finirez par être écrasé.

Essayez plut√īt de r√©pondre √† cette pr√©sence par un attitude plus constructive. Rappelez-vous que, comme tout le monde, vous n'√™tes pas √† l'abri des erreurs et des imperfections, et celles-ci ne sont pas n√©cessairement des ¬ę mauvaises ¬Ľ ou des ¬ę √©checs ¬Ľ. Au lieu de cela, ce sont des √©v√©nements qui vous donnent l'occasion d'apprendre, de r√©parer et de grandir.

6) Aider les autres

Faire la charité c'est une pratique très saine… pour vous, et pour les personnes qui reçoivent le fruit de vos efforts. Mais pourquoi faire la charité peut-il augmenter la possibilité de s'accepter tel qu'on est ?

Le m√©canisme psychologique qui se d√©clenche face au ¬ę sacrifice ¬Ľ de renoncer √† quelque chose de soi pour le donner aux autres, permet de voir concr√®tement comment ses actions peuvent exercer une influence positive sur d'autres vies. Vous finirez par vous sentir plus ¬ę bien ¬Ľ et vous diffuserez cette bont√© aux autres, de mani√®re contagieuse.

Si vous ne pouvez pas faire de charité en espèces, vous pouvez toujours aider les autres avec de l'argent volontaire. Après peu de temps, vous vous rendrez compte que ce que vous donnerez est certainement beaucoup moins que ce que vous recevrez en retour.

7) Parlez à votre meilleure version

Certains psychologues soutiennent qu'une méthode utile pour s'accepter est d'utiliser l'imagination pour interagir avec une meilleure version de vous-même. Mais comment?

Essayez de visualiser dans votre esprit un ¬ę je ¬Ľ qui est meilleur, plus gentil, plus honn√™te, plus empathique et plus utile. Et qui peut vous conseiller sur ce qu'il faut faire et ne pas faire.

Visualiser une sorte de "séparation" du soi souffrant actuel du soi futur meilleur peut vous aider à exploiter une sagesse qui est déjà en vous. Un exercice simple, qui vous permettra de comprendre comment faire preuve d'empathie, de compassion et d'amour envers vous-même de manière plus immédiate !

Bien s√Ľr, je suis conscient que cet exercice peut ne pas √™tre facile √† appliquer, surtout dans les premi√®res occasions. Pour cette raison, je vous sugg√®re de vous am√©nager un espace suffisamment calme et isol√©, de prendre quelques minutes pour m√©diter et de pratiquer cette visualisation chaque fois que vous √™tes en difficult√© ou avez besoin de ¬ę soutien ¬Ľ pour prendre des d√©cisions importantes.

conclusions

Nous avons vu quelques conseils pour améliorer votre niveau d'acceptation.

Mais que faire si vous ne parvenez pas à les appliquer avec succès ?

Dans ce cas, la meilleure solution est aussi la plus simple. Si vous ne vous ¬ę aimez ¬Ľ pas, n'abandonnez pas et continuez √† appliquer ces conseils avec la bonne coh√©rence. La route vers une pleine acceptation de soi n'est peut-√™tre pas courte, mais si vous ne commencez pas tout de suite‚Ķ vous n'y arriverez jamais !

Qu'est-ce que tu en penses? Avez-vous essayé d'appliquer l'une de ces stratégies?

ajouter un commentaire de Acceptez-vous : 7 conseils pour mieux vivre sans vous apitoyer sur votre sort
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.